Armoiries

Armoiries de Rivière-Héva

Armoiries de Rivière-Héva

Armoiries de Rivière-Héva

Le petit village de Rivière-Héva de l’Abitibi-Témiscamingue, possède ses armoiries qui sont assez curieuses et originales, mais ce n’est pas à nous de juger leur relation avec la héraldique officielle :

  • L’inscription Rivière-Héva représente la rivière Héva, d’où la localité porte le nom.
  • Les routes représentent le carrefour routier, d’où la désignation locale des « Quatre coins ».
  • Le vert représente la zone de villégiature en bordure du lac Malartic.

Historique de la municipalité de Rivière-Héva

Située à 16 km au nord de Malartic et à l’est de Cadillac en Abitibi, la petite municipalité de Rivière-Héva a vu le jour en 1935 dans le cadre du plan de colonisation mis de l’avant par le ministre Irénée Vautrin. La proximité du lac et de la rivière Héva explique sans doute la dénomination qui lui a été attribuée officiellement en 1981 et dont l’origine demeure inconnue.

On peut croire qu’il s’agit du prénom Éva, incorrectement orthographié. D’ailleurs l’épouse de l’arpenteur Fernand Fafard (1882-1955), qui a arpenté différents cantons de l’Abitibi entre 1912 et 1920, avait pour nom Éva Girard et a pu inspirer la dénomination. En outre, un rapprochement non dépourvu d’intérêt peut être effectué avec le mot « hève » qui, en normand et en hollandais, identifié un rocher creux en dessous, où langoustes, crabes et homards peuvent se réfugier. Enfin, un lieu d’Acadie, situé non loin de Canso et de Port-Royal, avait pour nom La Hève et pourrait avoir inspiré l’appellation Héva. Charles de Menou d’Aulnay, en 1642, s’intéressait aux habitations de Port-Royal, La Héve, Pentagouet… Anciennement, les Hévarivois identifiaient parfos eux-mêmes leur village sous l’appellation des Quatre-Coins, parce que le territoire occupe une position mitoyenne entre les cantons de Malartic et de Cadillac et qu’il constitue un important carrefour routier à la jonction des voies reliant Val-d’Or-Rouyn-Noranda et Amos-Rouyn-Noranda. Également attribué à une gare, un lac et une rivière, le spécifique Héva figure sur une carte des comtés d’Abitibi et de Témiscamingue de 1929 sous la forme non accentuée Heva pour identifier le lac et la rivière.

Armoiries Rivière-Héva

Armoiries de Rivière-Héva, image libre de droits.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *