Armoiries

Armoiries de Portneuf

Armoiries de Portneuf

Armoiries de la ville de Portneuf

Les premiers colons s’installent sur ce territoire vers 1640 et c’est en avril de 1647 qu’une seigneurie est concédée par la Compagnie de la Nouvelle-France à Jacques Leneuf de La Poterie qui la nomme Portneuf. En 1671, il cède la seigneurie à son gendre, René Robineau de Bécancour, et dix ans plus tard la seigneurie est érigée en baronnie par le roi Louis XIV.

Elle change de mains à maintes reprises et dès 1791 elle appartient aux Ursulines de Québec qui y font construire un moulin à papier et ouvrent une école royale sous la direction de Charles Desroches.

Aujourd’hui, la population de Portneuf est d’environ 3500 habitants.

armoiries portneuf

Armoiries de Portneuf. Image libre de droits.

Lac des Vesses-de-Loup

Ce lac fait partie du secteur ouest de la réserve faunique de Portneuf et se trouve à l’est du Saint-Maurice, tout près des Portes de l’Enfer sur la rivière Batiscan, affluent du Saint-Laurent. La vesse-de-Loup est le nom usuel du lycoperdon, champignon comestible renfermant des spores grisâtres. Il est de forme sphérique et se trouve à la surface du sol. Cette étendue d’eau a déjà porté le nom de Lac Murray, signalé sur une carte de 1977.

Historique de Notre-Dame-de-Portneuf

Cette localité a été implanté dans la région de Portneuf, à mi-chemin entre Trois-Rivières et Québec, à une quinzaine de kilomètres à l’ouest de Donnacona. Jacques Leneuf de La Poterie (1606- après 1685) reçoit en concession la seigneurie de Portneuf en 1636, quelques mois avant son arrivée à Québec, l’acte de confirmation est sanctionné en 1647. Il faut probablement reconnaître une origine descriptive à l’élément Portneuf, orthographié « port neuf » sur une carte de Jean Bourdon vers 1641, lequel a très bien pu désigner ainsi la rivière , lui qui travaillait avec des documents et des actes. Les deux mots se sont soudés avant la fin du XVIIe siècle, car la carte de Deshayes de 1695 indique Portneuf pour cet endroit. Ainsi s’explique le motif d’attribution de l’appellation Notre-Dame-de-Portneuf, où l’élément Notre-Dame, traduit une grande dévotion mariale. D’abord attribuée à la paroisse de Notre-Dame-de-Portneuf érigée canoniquement en 1861, cette dénomination devait être reprise en 1863 pour identifeir la municipalité de la paroisse homonyme, dont s’est détachée la municipalité du village de Notre-Dame-de-Portneuf en 1914, devenue la ville de Portneuf en 1961. La municipalité constitue un centre encore largement agricole.

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *