Armoiries

Logo et armoiries de Charlemagne

Logo et armoiries de Charlemagne

Logo et armoiries de Charlemagne

Le logo de la Ville de Charlemagne se veut une image moderne et dynamique. Il intègre de façon stylisé le «V» et le «C». Les significations qu’il prend sont nombreuses. Les voici :

Il présente un «C» doublé dos à dos et qui forment les maillons d’une chaîne, symbole d’union et d’entraide communautaire. Au-dessus vient s’infiltrer le «V» qui s’ouvre vers l’avenir et laisse place au renouveau.

Le logo est conçu de façon centrale, c’est-à-dire que toutes les lignes partent du centre pour s’ouvrir vers l’extérieur et évoquant ainsi la force interne de l’aspect social.

De par ses formes courbées, son aspect général aspire au calme et au bien-être ce qui définit bien la Ville de Charlemagne.

Le logo se divise également en trois parties afin de représenter les trois phases de développement de la Ville. Il y a la plus vielle partie du côté sud de la voie ferrée qui longe la rivière L’Assomption, la partie médiane qui est située du côté nord de la voie ferrée et celle située au nord de l’autoroute 40 qui se compose du «V» du logo.

Restreint dans son développement dû à sa superficie limitée, il n’en reste pas moins qu’au cours des années, Charlemagne s’est transformé et renouvelé en sensibilisant ses citoyens à son embellissement. Ainsi, le logo prend des allures de papillon qui demeure sans aucun doute le plus bel exemple de mutation et de changements.

logo

Logo de la Ville de Charlemagne. Image libre de droits.

Armoiries de Charlemagne

Les armoiries de la Ville de Charlemagne s’expliquent en différentes parties.

La partie rouge du haut à 2 couronnes définit la persévérance, la générosité et le courage.

La première couronne est celle de l’empereur de Rome représentant l’Ordre et la subordination des pouvoirs de dignité.

La seconde symbolise la 21ème couronne du Roi de Frans ayant conquis 7 royaumes (heptarchie).

La partie or à couronne de gui désigne les connaissances précieuses et les valeurs certaines.

La couronne de gui remémore la transmigration d’un peuple à d’autres peuples dépassant les frontières.

Les ornements en pointe aux listels d’or, chargés de la devise en lettres de sable «Mon nom est ma couronne». L’écu a comme soutien deux branches de feuilles d’érable au naturel, posé en sautoir.

armoiries

Armoiries de la Ville de Charlemagne. Image libre de droits.

 

Historique de la ville de Charlemagne

À l’embouchure de la rivière L’Assomption, dans la partie sud de la région administrative de Lanaudière et dans la sous-région de Terrebonne, on retrouve la ville de Charlemagne dont le territoire provient en partie de Lachenaie et Le Gardeur.

D’abord dénommée Laurier en 1916, puis Charlemagne en 1907, cette entité municipale a obtenu le statut de ville en 1969. Les noms retenus rendent hommage à Romuald-Charlemagne Laurier (1852-1906), député de L’Assomption aux Communes de 1900 à 1906, circonscription dans laquelle se situe la ville ; il était le demi-frère de sir Wilfrid Laurier qui a été premier ministre du Canada en 1896 à 1911.

Si le motif de fondation de Charlemagne est l’établissement d’un moulin à papier vers 1870 par L’Assomption Lumber Company, aujourd’hui on cinsidère les Charlemagnois comme les citoyens d’une ville à caractère résidentiel à cause de la proximité de celle-ci de Montréal.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *