Armoiries

Armoiries et logo de St-Anaclet-de-Lessard

Armoiries et logo de St-Anaclet-de-Lessard

Armoiries de Saint-Anaclet-de-Lessard

Symboles utilisés :

Chute Neigette : La paroisse possède un ensemble hydrographique (lacs, rivières, ruisseaux) assez important dont la chute Neigette est le point culminant.

Arbres : Saint-Anaclet a déjà possédé plusieurs scieries. Aujourd’hui, plusieurs hectares sont consacrés à la mise en valeur de la forêt.

Castor : Ces charmants animaux avaient établi un véritable village sur le ruisseau Germain-Roy. Lors de l’établissement des premiers habitants à Saint-Anaclet, un surnom fut donné à ceux-ci « Les Castors ».

Blé : La paroisse à son origine était une paroisse agricole. Aujourd’hui, elle compte encore de magnifiques exploitations agricoles.

Devise : Espoir et avenir

Capacité d’utiliser toutes les possibilités que le passé nous a léguées et que l’avenir nous offre.

armoiries_st_anaclet

Armoiries de Saint-Anaclet-de-Lessard.

Logo de Saint-Anaclet-de-Lessard

Cet hiver, des gens s’adonnent à plusieurs activités de loisir au Centre communautaire. Il y a entre autres la pétanque et le palet, le karaté, le badminton libre, le hockey-boule pour adultes, la ligue de quilles sur console WII et les cours d’aérobie sur musique.

Signification du logo : Les lignes élancées courbées représentent les chutes Neigette, Ces mêmes lignes, associées avec les formes jaunes pointues, représentent des épis pour symboliser l’agriculture présente à Saint Anaclet. Ces formes, prises individuellement, représentent un individu. Chaque forme est différente pour montrer la diversité de la population. Les trois lignes élancées servent aussi à signifier le travail vers un même objectif, avec la participation de toutes les catégories d’individus de la communauté.

lofo_st_anaclet

Logo de Saint-Anaclet-de-Lessard.

Saint-Anaclet-de-Lessard, note historique

L’économie de Saint-Anaclet-de-Lessard (MRC de Rimouski-Neigette), municipalté du Bas-Saint-Laurent bornée au nord par Pointe-au-Père et à l’ouest par Sainte-Blandine et Rimouski, repose sur l’exploitation forestière, car l’agriculture se révélait peu lucrative. Le pays anaclois est caractérisé par une lisière de terres basses sablonneuses, jadis favorables à l’agriculture, suivie d’une série de replats surmontés de collines en escaliers, généralement couverts de forêts. Il compte de nombrex lacs ainsi que la rivière Neigette et la Petite rivière Neigette. Aujourd’hui, cette municipalité appartient à la banlieue de Rimouski.

Érigée en 1859, Saint-Anaclet-de-Lessard doit son nom à la paroisse établie en 1858, laquelle comptait déjà 1100 habitants en 1861, ainsi qu’un bureau de poste ouvert en 1859 sous l’appellation de Saint-Anaclet. Le pape Anaclet (ou Clet), martyr du 1er siècle, a régné de 76 à 88 et on célèbre sa fête le 13 juillet. L’élément Lessard ou La Mollaie, concédée à Pierre Lessard et à son épouse, Barbe Fortin, en 1696, par le comte de Frontenac et l’intendant de la Nouvelle-France Bochart de Champigny. Le seigneur n’habitera jamais sa propriété. Des gens de Québec et de l’Île-d’Orléans développeront ces lieux à compter de 1810. Ils recevront le surnom de Castors en raison de la présence significative de Castors en raison de la présence significative de ces animaux le long des cours d’eau. On peut observer les prononciations (anakle) et (anaklet), cette dernière apparaissant la plus fréquente.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *