Armoiries

Armoiries d’Esprit-Saint

Armoiries d’Esprit-Saint

Armoiries d’Esprit-Saint

Esprit-Saint est un petit village situé à 57 kilomètres de Rimouski, au sud de la MRC Rimouski-Neigette. Fondé vers la fin des années 1930, le village a été érigé en municipalité en 1972. Aujourd’hui, Saint-Esprit, une municipalité rurale, compte une population de moins de 400 personnes.

Voici la description des armoiries d’Esprit-Saint

E : Esprit-Saint.

D : Opération Dignité 11 (éviter la fermeture des petits villages).

Vert : Forêts (les habitants vivent en grande partie du travail forestier).

Bleu : Eau (rappelant les nombreux lacs et rivières du territoire).

Flèche rouge : Population adulte.

Flèche jaune : Les jeunes qui sont la relève de demain.

Points blancs : Pointé vers l’avenir.

Historique de la municipalité d’Esprit-Saint

Dans le canton de la Roche, à 50 km au sud de Rimouski, ce petit village du Bas-Saint-Laurent situé près de La Trinité-des-Monts, proximité qui justifie sans doute l’appellation choisie, également appliquée au bureau de poste en 1939, a d’abord constitué un territoire non organisé en 1972, avant d’être érigé en municipalité en 1979. Auparavant, la paroisse de L’Esprit-Saint, d’abord instituée comme desserte en 1937, puis érigée canoniquement en 1964, regroupait la communauté locale.

Au milieu des années 1970, le territoire a été menacé de fermeture et n’a pu survivre que grâce à la persévérance et à la ténacité de la population locale qui a lutté dignement pour vivre d’une terre avare de ses fruits. C’est à la faveur de l’aménagement intégré de ses ressources de base, à savoir l’agriculture, l’exploitation forestière et le tourisme, qu’il a pu être sauvé in extremis, dans la foulée de ces Opérations Dignités bas-laurentiennes qui ont marqué. Cette région il y a près de vingt ans. De nos jours, l’existence de la réserve Duchénier (1977), à proximité au nord-ouest d’Esprit-Saint assure pour une bonne part la prospérité des villageois, grâce à ses 150 km2 d’espaces consacrés à la pêche et à la chasse. Une fabrique de bardeaux de cèdre, qui constituait la principale industrie de l’endroit, a été la proie des flammes en mai 1991, tragédie qui a affecté une économie déjà mal en point.

Rivière de l’Orient

Dans la région du Bas-Saint-Laurent, la rivière de l’Orient tire sa source du lac des Échos. Arrosant le territoire de la municipalité d’Esprit-Saint, elle coule d’abord en direction nord-ouest avant de bifurquer vers le sud-ouest. Au terme d’un parcours d’environ 20 km, elle débouche dans la rivière Horton, à la limite des MRC de Rimouski-Neigette et de Témiscouata, soit à 17 km au nord-est du village de Squatec. Un plan de canton de Biencourt, daté de 1889, porte Rivière de l’Orient. La situation géographique de la rivière a pu déterminer le choix du nom, car son cours avoisine la frontière du Nouveau-Brunswick, bien à l’est du fleuve Saint-Laurent. Localement, on utilise aussi le nom de Rivière Vingt Milles pour la désigner.

armoiries esprit-saint

Armoiries d’Esprit-Saint. Source de l’image : municipalite.esprit-saint.qc.ca.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *