Armoiries

Armoiries de St-Eugène-de-Ladrière

Armoiries de St-Eugène-de-Ladrière

Armoiries de Saint-Eugène-de-Ladrière

Description des armoiries de Saint-Eugène-de-Ladrière

De cette forêt verte sillonnée par une rivière calme, nos vaillants défricheurs par leurs coup de hache, en ont fait une terre de culture en se gardant bien de ne pas dépouiller ses érablières.

Que de partage dans leur travail quotidien! Que d’amitié dans les joies et dans les peines! Que d’efforts pour bâtir tout ce dont nous possédons aujourd’hui et dont nous sommes fiers!

Malgré tant de labeur, ils n’ont pas oublié Dieu. Ils ont trouvé temps et courage pour bâtir église et école; moyens indispensables à notre éducation tant sociale que religieuse.

Du vert qu’elle était à son printemps

Sous le ciel bleu de ses étés

Nous y voyons maintenant

Un automne aux champs dorées.

Ajoutons-y une pointe d’argent

Pour souligner ses vingt-cinq ans.

armoiries_st-eugene_ladriere

Armoiries-de-Saint-Eugène-de-Ladrière.

Saint-Eugène-de-Ladrière, note historique

Vaste territoire très peu peuplé, sauf dans sa partie nord-ouest, cette municipalité a été implantée à 25 kilomètres au sud-ouest de Rimouski, à la limite est de la Municipalité régionale de comté de Rimouski-Neigette, au sud le Saint-Fabien.. La Petite rivière Rimouski, la rivière du Bic, le lac des Vingt-Quatre Arpents, ainsi que de nombreux autres plans d’eau, contribuent à marquer la topographie de cet espace municipal.

D’existence récente, quoique le territoire ait été habité dès 1860, tant la paroisse que la municipalité de la paroisse de Saint-Eugène-de-Ladrière remonent sur le plan administratif à 1962. Toutefois, dès 1930, on parlait de la desserte de Saint-Eugène-de-Ladrière. Le territoire municipal est issu d’une partie de celui de la municipalité de la paroisse de Saint-Fabien. C’est en l’honneur de l’abbé Eugène-Elzéar Pelletier, curé de Saint-Fabien de 1912 à 1937 que l’élément Saint-Eugène a été retenu. Ce prêtre encouragea fortement des paroissiens à se montrer généreux lors du détachement de Saint-Eugène-de-Ladrière de Saint-Fabien.

Quant à Ladrière, nom du bureau de poste également, ouvert en 1919, il rappelle le souvenir de l’abbé Augustin Ladrière (1826-1884), notamment curé de Saint-Fabien-de-Panet (1855-1870) et de L’Isle-Verte (1870-1875), avec desserte de Saint-Paul-de-la-Croix. Les principales ressources locales proviennent de la culture de la terre, de l’élevage du boeuf de boucherie et de l’exploitation de tourbières. Les sports de plein air occupent une place de choix parmi les activités de loisir pratiquées localement.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *