Armoiries

Armoiries de Saint-Zotique

Armoiries de Saint-Zotique

Armoiries et logo de Saint-Zotique

Au centre de l’écusson apparaît une pointe verte renfermant un brin de foin d’argent soulignant l’existence du site historique de 1740 remis à jour récemment. Ce symbole de verdure insiste sur le caractère agricole de la paroisse.

À gauche sur le fond bleu et blanc, symbole de l’eau du lac Saint-François et du plein air accueillant, apparaissent les symboles d’un bateau ancien, de cageux flottants et de la cloche paroissiale de 1853 chère aux navigateurs en péril.

Sur la partie de droite, il y a reproduction des armes de la célèbre famille Lemoyne, barons de Longueuil, seigneurs de Soulanges et de la Nouvelle-Longueuil.

Ces armoiries renferment aussi deux anneaux d’or, armes parlantes de la famille Biron, propriétaire de la première scierie située près du quai.

La devise choisie par le conseil municipal à cette époque était inspirée du patron de la paroisse, saint Zotique, dont le nom grec signifie vie, d’où Vivons Heureux.

L’écu entouré d’un rameau de feuilles d’érable aux teintes progressives et d’une gerbe d’iris et de marguerites du Village Fleuri du Québec.

Les armoiries ont été dressées par M. Jean-Marie Léger, historien régional, et dessinées par Mme Françoise Bourbonnais, artiste-peintre.
Depuis 1991, la municipalité utilise un nouveau logo qui représente bien sa situation géographique par les vagues bleues pour le lac Saint-François et une voile de bateau orange pour le soleil et les activités nautiques.

En 2009, la devise de la municipalité a été modifiée pour « Notre municipalité, notre fierté».

Saint-Zotique, note historique

Entre Coteau-Landing, Coteau-Station et Rivière-Beaudette, sur la rive nord du lac Saint-François, on retrouve cette municipalité de la MRC de Vaudreuil-Soulanges. Sa plage magnique est fréquentée par nombre d’estivants. L’histoire zotiquienne remonte au milieu du XVIIIe siècle avec les débuts de l’explotation de la forêt environnant la pointe au Foin.

Dès 1742, une organisation communautaire agricole y fonctionnait rondement. Vers 1850, le quai local sera très fréquenté par les cageux, ces habiles travailleurs chargés de mener à bon port d’importants trains de bois de flottage appelés cages. Avant de recevoir son nom actuel, l’endroit à tour à tour porté les dénominations de Concession du Lac, Lac-Saint-François, en raison de la proximité de cette nappe d’eau. Longueuil-sur-le-Lac marquera l’inclusion du territoire dans la seigneurie de la Nouvelle-Longueuil, alors que Moulin-Biron évoque une famille de ce nom, propriétaire de la première scierie construite près du quai. Détachée de Saint-Polycarpe, la paroisse de Saint-Zotique voit le jour officielleemnt en 1849. Par la suite, cette dénomination servira à identifier le bureau de poste (1854), la municipalité de paroisse (1855) et la municipalité de village (1913) qui fusionneront en 1967. Le patronage de saint Zotique, évêque martyr, a été retenu parce que monseigneur Ignace Bourget, qui a institué la paroisse, avait ramené une relique de ce saint, obtenue lors de son périple européen en 1849. En grec, zotikos a pour sens la vie, aspect qui reflète la devise municipale : Vivons Heureux.

Armoiries de St-Zotique

Armoiries de Saint-Zotique. Image libre de droits.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *