Armoiries

Armoiries de Saint-Narcisse-de-Rimouski

Armoiries de Saint-Narcisse-de-Rimouski

Armoiries de Saint-Narcisse-de-Rimouski

DESCRIPTION : Coupé, mi-parti au 1 d’or, à un sapin de sinople accompagné en pointe d’un lièvre d’argent; au 2, de gueules à une gerbe de blé d’or liée de sable: coupé au 2, de sinople à deux rivières ondées d’argent. Sur le tout, d’azur à une bande d’argent accompagnée en chef d’une fleur de lis et en pointe d’une croix du même.

SIGNIFICATION : Le 1er quartier représente la forêt, et, l’industrie du bois et du carton. Le lièvre représente la chasse. Le 2e quartier représente l’agriculture. Le 3e quartier rappelle les deux rivières qui arrosent St-Narcisse. L’écu en coeur veut représenter la nationalité québécoise et la foi présente à St-Narcisse.

SYMBOLES : L’or, est le symbole de la générosité et de la loyauté. Le sinople est l’emblème de l’espérance, de l’abondance et de la liberté. L’argent est l’emblème de l’honneur sans tache. Le gueules symbolise la charité, la justice, le courage et l’intrépidité. L’azur, couleur céleste, est l’emblème de la perfection. Il symbolise l’aspiration vers un idéal élevé.

DEVISE : La devise, « UNION ET COOPÉRATION » décrit bien l’harmonie et la civilité qui règnent dans notre communauté.

ORNEMENTS : Les feuilles d’érable représentent la grande famille canadienne.

Saint-Narcisse-de-Rimouski, note historique

Territoire parsemé de nombreux lacs (lac Ferré, lac Niegette, lac Duquesne) et sillonné par la rivière Ferrée, ainsi que le ruisseau Vignola et la branche Thibaut, Saint-Narcisse-de-Rimouski (Municipalité régionale de comté de Rimouski-Neigette) prend place à 24 kilomètres au sud de Rimouski, entre Saint-Valérien et Saint-Marcellin, dans la région du Bas-Saint-Laurent. Relativement jeune, la paroisse, qui a donné en partie son nom à la municipalité actuelle, a été fondée en 1914 et civilement comme canoniquement érigée sept ans plus tard.

L’entité municipale a été découpée, en 1922, à même le territoire de Sainte-Blandine, sa voisine au nord. Saint-Narcisse rappelle le souvenir de l’abbé Joseph-Narcisse Rioux, né à Trois-Rivières en 1869. Vicaire à la paroisse du Sacré-Coeur de Montréal (1904-1906), puis curé de Sainte-Blandine, il est considéré comme le fondateur de l’endroit. Le spécificatif Rimouski, qui figure aussi dans l’appellation du bureau de poste (1920) et qui identifiait le comté auquel était rattachée la municipalité, permet de la distinguer des municipalités de Saint-Narcisse, dans Champlain et de Saint-Narcisse-de-Beaurivage, dans Lotbinière. La présence de moulins à scie et de coquettes fermes témoigne éloquement des activités principales des Narcissois : l’exploitation forestière et les travaux agricoles.

st-narcisse_armoiries

Armoiries de Saint-Narcisse-de-Rimouski.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *