Armoiries

Armoiries de Saint-Flavien

Armoiries de Saint-Flavien

 Armoiries de Saint-Flavien

Symbolisme des emblèmes héraldiques, tels que concédés par Robert Douglas Watt, héraut d’armes du Canada, en date du 15 juillet 2005 et enregistrés dans le volume IV, page 509 du registre public des armoiries, drapeaux et insignes du Canada.

Armes : Le chevron ainsi que les couleurs or, argent et bleu ont été repris des armoiries de monseigneur Pierre-Flavien Turgeon (1787-1867), quatrième archevêque de Québec, de qui Saint-Flavien tire son nom.

Le sommet du chevron a été augmenté d’une croix qui rappelle les origines territoriales de Saint-Flavien, soit Saint-Croix de Lotbinière et l’ancienne paroisse de Saint-Flavien-de-Sainte-Croix, créée en 1845.

La partie supérieure exprime clairement l’importance de l’agriculture dans l’histoire de Saint-Flavien.

Les rangées de blé s’orientent diagonalement par rapport au chevron, à l’image des terres situées en biais par rapport au fleuve, et du rang des Pointes.

La partie inférieure de l’écu représente le réservoir d’entreposage de gaz naturel de Saint-Flavien, caractéristique fondamentale de l’histoire présente et future de la ville.

Devise : GÉNÉROSITÉ ET SOLIDARITÉ exprime le caractère commun des citoyens de la municipalité de Saint-Flavien.

Historique de la municipalité de paroisse de Saint-Flavien

On retrouve la municipalité de la paroisse de Saint-Flavien à une quinzaine de kilomètres à l’est de Saint-Janvier-de-Joly et à 5 km au sud de Laurier-Station laquelle a été constituée par détachement de Saint-Flavien

Immédiatement à l’est, se situe Saint-Agapit, dans la région de Lotbinière. Considérée comme l’une des plus anciennes paroisses de Lotbinière, Saint-Flavien, peuplée à partir de 1800 était détachée de Sainte-Croix et de Saint-Antoine-de-Tilly à l’occasion de son érection canonique en 1834.

Une chapelle était érigée en 1849. Elle transmettait, en partie, son nom à la municipalité de la paroisse de Saint-Flavien-de-Sainte-Croix créée en 1845 et qui allait devenir partie de la municipalité de comté en 1847. La municipalité de paroisse avec son nom actuel verra le jour en 1855 et comptait quelque 800 habitants en 1856.

La dénomination retenue honore la mémoire de monseigneur Pierre-Flavien Turgeon (1787-1967), quatorzième évêque de Québec (1850-1867), qui une part active à la fondation de l’Université Laval en 1852 ; il était coadjuteur de monseigneur Signay lors de l’érection de la paroisse. Quant à l’élément Sainte-Croix qui figurait dans le nom primitif, il souligne que la paroisse occupait la partie sud de la seigneurie de Sainte-Croix, concédée aux Ursulines par la Compagnie des Cent-Associés en 1637, « au lieu dit Platon Sainte-Croix ».

Saint-Flavien demeure encore une localité largement rurale et agricole. Un nombre croissant de gens travaillent dans les métiers de la construction, le commerce, les services. Plusieurs oeuvrent dans les industries de la région (meubles, portes et municipalités de Notre-Dame-du-Sacré-Coeur-d’Issoudun (1903), Saint-Octave-de-Dosquet (1912), la municipalité du village de Saint-Flavien (1912), Saint-Janvier-de-Joly (1928) et Laurier Station (1951) ont été formées totalement ou en partie de démembrements successifs du territoire paroissial et municipal primitif. L’usage a retenu l’appellation collective Flavénois pour identifier les citoyens de cette municipalité.

st flavien

Armoiries de Saint-Flavien. Source de l’image : Site Web de Saint-Flavien st-flavien.com.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *