Armoiries

Armoiries de Saint-Elzéar-de-Témiscouata

Armoiries de Saint-Elzéar-de-Témiscouata

Armoiries de la municipalité de Saint-Elzéar-de-Témiscouata

Les armoiries de Saint-Elzéar-de-Témiscouata présentent un symbolisme religieux, historique, géographique et commercial.

Les couleurs prédominantes, le bleu, le vert et le rouge ont une signification particulière. Le bleu et le vert rappellent les couleurs qui dominent le paysage remarquable de Saint-Elzéar-de-Témiscouata, et le rouge symbolise l’accueil chaleureux des paroissiens auprès des visiteurs.

L’écusson est divisé selon une croix en quatre parties. Cette croix, à l’image de celle qui orne l’arrière de l’église actuelle, nous rappelle les nombreuses épreuves auxquelles notre paroisse fut soumise, et ce, à cause du feu qui détruisit quelques maisons, puis plus tard, l’église. Elle évoque aussi le premier curé à desservir la paroisse, Monsieur Elzéar Roy, en l’honneur de qui la petite Rivière-Bleue reçut le nom de Saint-Elzéar.

Dans le premier quartier, nous nous reconnaissons comme des Québécois à part entière.

Dans la deuxième partie, l’orignal représente la faune qui offre des possibilités de loisirs sains par la chasse et la pêche.

Quant aux épis de blé, ils expriment une des principales ressources qu’est l’agriculture ainsi que la détermination des premiers colons.

Dans la dernière partie, on retrouve ce qui contribue à la survie de la paroisse, favorise les loisirs tout en offrant un paysage bien particulier, la forêt. Celle-ci est accompagnée du symbole d’une rivière. En effet, le territoire est parsemé de nombreux lacs et rivières qui font la joie des pêcheurs.

Finalement, la devise « ENVERS ET CONTRE TOUT » fait allusion au courage et à la ténacité dont les paroissiens ont du faire preuve pour surmonter les multiples épreuves qu’ils ont rencontrées telles les terres à défricher, les incendies, l’exode des paroissiens et la volonté du gouvernement de fermer la paroisse. Malgré toutes ces embûches, Saint-Elzéar demeure.

Historique de Saint-Elzéar-de-Témiscouata

De beaux champs de culture, des boisés magnifiques, de nombreuses érablières marquent le paysage saint-elzéaréen, à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de Cabano, dans la région de Témiscouata, entre Pohénégamook et Saint-Louis-du-Ha! Ha! La rivière Bleue, le ruisseau Sec et la Petite rivière Bleue agrémentent de leur présence cet espace marqué au coin de la végétation et de la verdure.

D’ailleurs, avant l’établissement d’une communauté véritable, les lieux étaient désignés comme La Petite-Rivière-Bleue (1896). Détachée des paroisses de Saint-Louis-du-Ha! Ha! et de Saint-David-d’Escourt, celle de Saint-Elzéar fera l’objet d’une érection canonique en 1931, alors que la municipalité qui en a repris la dénomination ne sera créée qu’en 1938.

Saint-Elzéar-de-Témiscouata est aussi le nom du bureau de poste établi en 1932. L’abbé Elzéar-Joseph Roy, né en 1870, assurant la desserte de la nouvelle mission de 1907 à 1911, il a paru aller de soi d’attribuer son prénom à celle-ci à l’occasion de son accession au statut de paroisse. Il a, entre autres fonctions, présidé aux destinées des paroisses de Mont-Louis (1897-1904) et de Saint-Louis-du-Ha!Ha! (1904). En 1950, un important incendie de forêt a rasé une bonne partie de la localité, entraînant l’exode de maints Saint-Elzéaréens.

 

Armoiries de Saint-Elzéar-de-Témiscouata. Source de l’image : Site Web de la municipalité.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *