Armoiries

Armoiries de Leclercville

Armoiries de Leclercville

Armoiries de Leclercville

Implantée sur les bords de la rivière du Chêne, Leclercville a axé sa vocation sur l’exploitation agricole et les infrastructures nécessaires aux nombreux villégiateurs qui la fréquentent. L’histoire de cette municipalité historique est liée étroitement à celle de la seigneurie de Lotbinière.

Cette histoire remonte aux débuts de la Nouvelle-France avec la concession d’une première étendue de terrain à René-Louis Chartier, en 1672. Dès 1677, des premiers colons viennent s’établir à la Pointe Platon avec leurs familles. D’autres censitaires les rejoignent. La paroisse de Saint-Louis de Lotbinière est donc fondée en 1724 sur ce territoire.

Un moulin à farine y fut construit en 1814, suivi d’un pont qui reliait le moulin aux rangs Portage et  Saint-Michel. Vers 1832, un moulin à scie fut construit près du moulin à farine. Une nouvelle industrie voit le jour en 1857 avec l’entrée en opérations de trois briqueteries, situées à la pointe, près de l’embouchure de la rivière du coté est de celle-ci.

En 1873, la municipalité du village de Leclercville est constituée.

Les adeptes du parapente à moteur utilisent la falaise pour pratiquer ce sport. Ce point de départ pour leur vol est situé à l’ouest du secteur urbain de la municipalité. En fait, la présence de falaises abruptes sur la rive sud du Saint-Laurent, reconnues parmi les plus belles du Québec, contribue à la renommée de la municipalité.

Historique de Leclercville

À quelques kilomètres de Deschaillons-sur-Saint-Laurent, sur la rive sud du fleuve, se dresse le coquet village de Leclercville. Érigée à l’embouchure de la rivière du Chêne, en face de Grondines, à environ 60 km de Québec, au sud-ouest de Lotbinière, cette municipalité a axé sa vocation sur l’exploitation agricole et les infrastructures nécessaires aux nombreux villégiateurs qui la fréquentent. Dès 1720, plusieurs pionniers s’installent dans la seigneurie de Lotbinière et leur nombre est grossi par quelques Acadiens, chassés de Grand-Pré, qui se joignent à eux en 1758.

L’essor véritable du village ne s’effectuera qu’à partir de 1874, date d’érection officielle de la municipalité de village, dont le territoire a été détaché de celui de la municipalité de la paroisse de Sainte-Emmélie constituée depuis 1862. À ce moment, on a voulu rendre hommage à un pionnier du nom de Pierre Leclerc (1833-1893), cher à la mémoire des Leclercvillois pour avoir fait don d’un vaste terrain sur lequel on a tour à tour érigé l’église, le presbytère et les autres dépendances s’y rattachant. Un bureau de poste a porté le nom de Leclercville entre 1863 et 1911.

armoiries de leclercville

Armoiries de Leclercville. Source : Site Web de  Leclercville : munleclercville.qc.ca.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *