Armoiries

Armoiries de Godbout

Armoiries de Godbout

Armoiries de Godbout

Godbout, un beau village situé dans la région touristique de Manicouagan, dans la Basse-Côte-Nord, ne regroupe pas plus de 350 résidents. Pourtant, la municipalité est fière de posséder ses propres armoiries, dont voici la description, tirée du site web de Godbout godbout.info :

  • Blasonnement: d’argent a l’orignal au naturel accosté de deux sapins sur un tertre, tous de sinople.
  • En pointe une truite au naturel nageant sur une rivière ondée d’argent et d’azur.
  • En chef une feuille d’érable de sinople.
Armoiries de Godbout

Armoiries de Godbout.

Historique de la municipalité de Godbout

Située entre Baie-Comeau et Baie-Trinité sur la Côte-Nord, au fond de la baie de Godbout qui reçoit les eaux de la rivière Godbout, cette municipalité n’a été érigée qu’en 1955, en dépit d’une première tentative d’établissement, en 1933, laquelle a été vouée à l’échec. Le nom de Godbout, sporadiquement orthographié Godebout, est relativement ancien, car on peut le relever dans certains documents qui remontent au XVIIe siècle.

Deux versions circulent quant à l’origine du nom, dont l’une, suivant laquelle il s’agitait d’un certain François Godbout, capitaine de goélette appartenant à la Compagnie de la Baie d’Hudson, est considérée comme peu sûre. Il paraît plus probable qu’il s’agisse de Nicolas Godeboust (1634-1674), marié à Québec en 1662, qui exerça les fonctions de navigateur et de pilote avant de devenir défricheur à l’île d’Orléans en 1670. Le recensement de 1666 signale « Nicolas Godeboust, 32 ans, pilote habitant », sa femme Marie Marthe Bourgouin, ses deux filles et « Guillaume Ferté, 22 ans, engagé domestique ».

L’ancienneté de la dénomination, qui figure dès 1670 dans un texte du père Albanel qui mentionne la rivière Godebout et sur une carte de Jean-Baptiste-Louis Franquelin, sous la forme Godebou en 1684, milite en faveur de cette thèse. Ce patronyme sera repris en 1877 lors de la mise en service du bureau de poste de l’endroit. En 1985, le conseil municipal adoptait officiellement le gentilé Godboutois pour identifier les citoyens de cette municipalité.

Pour en apprendre plus :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *