Armoiries

Armoiries de Durham-Sud

Armoiries de Durham-Sud

Armoiries de Durham-Sud

Les armoiries de Durham-Sud ont été dessinées par Madame Patricia Barrowman

Voici la description des armoiries :

  • L’arbre avec seau signifie la fabrication de sirop d’érable
  • La Fleur de Lys symbolise la population francophone de Durham-Sud
  • La rose, le chardon et le trèfle d’Irlande rappellent la population anglophone de la municipalité
  • L’hache avec arbre de bois tendre signifie l’exploitation forestière
  • Les 4 saisons sont représentées par  la terre labourée (printemps), vaches au pâturage (été), récolte (automne) et neige (hiver).

 D’après le site Web de Durham-Sud : durham-sud.com.

Historique de Durham-Sud

À 60 km à l’est de Saint-Hyacinthe et à 18 km à l’ouest de Richmond, immédiatement au sud de L’Avenir, dans la vallée du Saint-François, on retrouve la petite municipalité de Durham-Sud, anciennement dénommée South-Durham, tout comme le bureau de poste créé en 1854. Celle-ci provient de la fusion, en 1975, de la municipalité de Durham-Sud et de la municipalité 1865 et en 1918. Le nom de cette entité entité comme celui des citoyens, les Durhamiens, évoque le canton dans les limites duquel la municipalité a été établie.

Proclamé en 1802, il évoque une ville homonyme ou le comté dont elle est le chef-lieu, dans la partie nord de l’Angleterre. Au fil des ans, on a effectué, à tort, un rapprochement avec un personnage particulièrement controversé de l’histoire québécoise, John George Lambton, 1er compte de Durham (1792-1840), ancien gouverneur en chef de l’Amérique du Nord britannique (1838) et auteur d’un rapport fort discuté. L’arrivée du chemin de fer St.Lawrence and Atlantic Railroad Co dont la voie a été construite entre 1849 et 1851 a provoqué le véritable peuplement de la région, quoique des terres aient été octroyées dès 1802 dans le canton de Durham. En 1863, on procède à l’érection canonique de la paroisse de Saint-Fulgence, dont le nom rappelle Fulgence Préfontaine, premier colon en 1854, promoteur de la paroisse, maire de l’endroit de 1865 à 1868 et maire de poste entre 1871 et 1912. L’élevage de chevaux Clydesdale s’y pratique sur une large échelle et assure la renommée de l’endroit à travers tout le Québec, jusqu’aux États-Unis.

Armoiries de Durham-Sud

Armoiries de Durham-Sud.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *