Armoiries

Armoiries de Duhamel

Armoiries de Duhamel

Armoiries de Duhamel

Les armoiries de la municipalité de Duhamel présentent un écu de mitre renversée où on retrouve en chef, le patrimoine naturel et historique, au centre l’industrie forestière et l’économie locale. Les meubles soutiennent l’écu avec ramures de feuilles d’érable.

Le listel porte le nom latin des territoires de Duhamel : les montagnes (Montes) et les lacs (Laci) de Duhamel.

Le chef évoque les origines autochtones de la municipalité, puisque le sang indien coule encore dans les veines des fils et des filles de Duhamel et les cornes de chevreuil symbolisent le patrimoine faunique autant que la vocation touristique. L’écu, en mitre renversée, représente l’évêque dont le patronyme fut choisi à la fondation civile de la municipalité : Monseigneur Thomas Duhamel.

Les pièces honorables de l’écu symbolisent les richesses particulières de Duhamel : Les trois montagnes aux couleurs chaudes, attrait naturel et fascinant sans contredit, représentent les quatre saisons touristiques. Le conifère représente arbres et forêt, résineux et feuillus, présent et passé, de l’histoire forestière des Edwards jusqu’à la Maclaren moderne en passant par la Singer.

La ligne ondulée de partition sépare la terre de l’eau des lacs Gagnon et Simon, des rivières Preston et Petite-Nation et plusieurs autres entourant la municipalité et le poisson, synonyme d’une richesse faunique pour les premiers habitants et encore bien présente aujourd’hui.

Le soutien : La feuille d’érable, liant le chef au listel, rappelle l’histoire de toute la Petite-Nation dont les arbres majestueux ont protégé les Weskarinis, elle évoque également l’attachement des citoyens et citoyennes à leurs racines. Couleurs et métaux son sable, sinople et or (noir, vert, or).

L’or irradie la beauté du sable des plages et les cornes des chevreuils.

Le vert symbolise la splendeur des vallons, montagnes et forêts d’une attrayante et fascinante municipalité dominant la Petite-Nation.

Les armoiries de Duhamel furent crées par La Société de création et de recherches artistiques d’Outaouais (Socrate).

D’après le site web de la municipalité de Duhamel : municipalite.duhamel.qc.ca.

Municipalité de Duhamel, note historique

Le nom de monseigneur Joseph-Thomas Duhamel (1841-1909), deuxième évêque d’Ottawa (1874-1909), promu au rang d’archevêque en 1886, le premier de la région de l’Outaouais, a été immortalisé par les municipalités de Duhamel et de Duhamel-Ouest (Municipalité régionale de comté de Papineau, population d’environ 400 résidents). Ce prélat, d’une bonté reconnue unanimement, s’est occupé activement d’oeuvres paroissiales, religieuses et civiles tout au long de sa carrière. Située à la tête du lac Simon, en Outaouais, près de Lac-des-Plages, à quelque 60 kilomètres au nord de Papineauville, la municipalité de Duhamel a été érigée en 1936 et ses habitants ont vu leur nom collectif consacré en 1986 sous la forme Duhamellois. L’endroit était colonisé vers les années 1880 comme en font foi l’existence d’un bureau de poste portant le nom de Duhamel dès 1880 ainsi que de la mission de Notre-Dame-du-Mont-Carmel ouverte en 1888 et érigée canoniquement en paroisse en 1948.

Armoiries de Duhamel

Armoiries de Duhamel. Image libre de droits.

Pour en apprendre plus sur Duhamel :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *