Sociétés d'histoire

Société d’histoire et de généalogie des Quatre Lieux

Société d’histoire et de généalogie des Quatre Lieux

Société d’histoire et de généalogie des Quatre Lieux

Fondée en 1980 par un groupe de citoyens des municipalités de Saint-Césaire, Rougemont, L’Ange-Gardien et Saint-Paul d’Abbotsford, la Société d’histoire et de généalogie des Quatre Lieux met en valeur le patrimoine de la région.

La société a pour mission de valoriser l’importance de l’histoire, du patrimoine et de la généalogie auprès de la population. Elle fait l’acquisition, reçoit et conserve toute documentation sous divers formats, concernant l’histoire et le patrimoine des quatre municipalités et la généalogie des familles de leurs résidents.

L’organisme possède plusieurs mètres linéaires de documents dont des cartes, des albums de photos, des monographies paroissiales, des documents généalogiques ainsi que des fonds d’archives. Pour les recherches généalogiques, les membres ont accès à des outils informatiques performants ainsi qu’à des banques de données sur Cédéroms et sur Internet.

Pour consulter la documentation, il suffit de se rendre au local de la société durant les heures d’ouverture.

La société établit des liens d’échange avec d’autres sociétés d’histoire et de généalogie et entreprend des recherches historiques et généalogiques afin de diffuser celles-ci par le biais d’écrits, de conférences, d’expositions et d’Internet.

La Société d’histoire et de généalogie des Quatre Lieux publie divers documents à valeur historique. Il est possible de se procurer des exemplaires de ces publications en contactant son secrétariat. Des expositions sont également présentées régulièrement par la société, ainsi que des conférences, au cours desquelles plusieurs conférenciers chevronnés sont invités à venir présenter des causeries fort pertinentes concernant la généalogie et l’histoire régionale.

La Société d’histoire et de généalogie des Quatre Lieux est une société à but non lucratif, dirigée par un conseil d’administration élu annuellement.  Elle collabore avec différents médias écrits de la région en diffusant certaines chroniques, les principaux médias étant La Voix de l’Est de Granby et Le Journal de Chambly.

La SHGQL est membre de la Fédération des sociétés d’histoire du Québec, de la Fédération québécoise des sociétés de généalogie et de la Table de concertation des sociétés d’histoire en Montérégie.

Pour joindre la Société d’histoire et de généalogie des Quatre Lieux :

Adresse postale :
1291 rang Double
Rougemont
J0L 1M0

Adresse du local :

35 rue Codaire
Saint-Paul d’Abbotsford

Téléphone : 450-469-2409

Site Web de la société : quatrelieux.qc.ca.

Mont Rougemont

Situé à 40 km à l’est de Montréal, entre les rivières Richelieu et Yamaska, le mont Rougement, semblable aux autres collines Montrérégiennes par sa rotondité, atteint près de 390 m d’altitude et renferme les lacs des Pères et Saint-Damase. N’apparaissant pas sur la carte de Bellin en 1744, il sera identifié par Rouge Mont sur la carte de Vondenveldent et Charland en 1803, puis par Rougement sur la carte de Joseph Bouchette en 1815 et, plus tard au XIXe siècle, par Montagne de Rougement. Étienne Rougement, capitaine du régiment de Carignan-Salières, est arrivé en Nouvelle-France en 1665. Les Relations des Jésuites nous apprennent qu’il était commandant du fort Sainte-Thérèse sur la rivière Richelieu en 1667, mais ce renseignement utile n’est peut-être pas suffisant pour justifier l’attribution de son nom au mont, d’autant plus que Rougement quittait le pays la même année. La région rurale environnante est spécialisée dans la pomiculture depuis la fin du XIXe siècle.

Abbotsford.

Pepinière d’Abbotsford. Photographie libre de droits.

Voir aussi :

1 commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *