Sociétés d'histoire

Société historique de Trois-Pistoles

Société historique de Trois-Pistoles

Société historique et généalogique de Trois-Pistoles

La Société historique et généalogique de Trois-Pistoles conserve des fonds d’archives dédiés à la généalogie des familles de la région et de plusieurs familles d’ascendance basque en Amérique et plus particulièrement au Québec. La SHGTP conserve également un grand nombre de documents qui touchent à l’histoire de la MRC des Basques et de la ville de Trois-Pistoles.

La Société historique et généalogique de Trois-Pistoles voit le jour le 13 décembre 1977 et depuis, elle a réalisé plusieurs projets voués à la préservation du patrimoine pistolois et basquois. La Société a publié plusieurs brochures, réalisé des expositions, organisé des conférences et produit des répertoires des registres historiques. La SHGTP publie la revue annuelle L‘Écho des Basques.

Parmi les répertoires de généalogie conservés par la SHGTP, on retrouve la Collection manuscrite de J.-François Beaulieu, plusieurs répertoires de baptêmes, mariages et sépultures, la Collection Tanguay avec le complément Leboeuf, la Collection Carbonneau avec les compléments de Grégoire Riou, la Collection Drouin de 1621 à 1760 et le Dictionnaire Jetté.

La SHGTP se trouve dans les locaux du Centre culturel de Trois-Pistoles. Une bibliothèque pour les chercheurs est gérée par la SHGTP dans la salle Philippe-Renouf, et une équipe dévouée aide les intéressés dans leurs recherches.

Pour contacter la Société historique et généalogique de Trois-Pistoles :

Salle Philippe-Renouf
Centre culturel de Trois-Pistoles
145-A, rue de l’Aréna
Trois-Pistoles
G0L 4K

Téléphone: 418 851 2105

Site internet de la Société historique et généalogique de Trois-Pistoles: shgtp.org.

Trois-Pistoles

Vue panoramique de la ville de Trois-Pistoles, image de GrandQuebec.com.

Île aux Basques

Cette île émerge près de la rive sud du Saint-Laurent, en face de Trois-Pistoles. Bien entourée de récifs et de rochers, elle est reconnue pour les nombreux naufrages qui ont marqué son histoire. D’environ 2 km de longueur sur 400 m de largeur, cette petite étendue de terre ne dépasse guère 50 m d’altitude. Les Basques venaient y pêcher la baleine, le morse et le loup marin alors abondants dans le fleuve jusqu’à Tadoussac. Entre 1580 rt 1630, ils ont aménagé dans cette île qui porte leur nom plusieurs fourneaux destinés à fondre la graisse dont les Européens se servaient à l’époque, notamment pour s’éclairer. Quoique de petite dimension, l’île aux Basques attira très tôt l’attention des cartographes et des découvreurs.

En 1537, les contours de l’île sont reproduits, d’abord sur la mappemonde dite Harléyenne, ensuite sur celle de Desceliers en 1546, puis sur la carte du monde publiée par Vallard vers 1547. Ils figureront sur le planisphère de Desceliers en 1560, sur celui de Mercator en 1569 et, enfin, sur la carte de Champlain en 1632. La Relation du père Henri Nouvel, jésuite, notait en 1664 : « Cette isle est bien agréable : elle n’a qu’une lieue de longueur, et demie lieue de largueur. Elle porte le nom de l’Isle aux Basques, à raison de la pêche de Baleines que les Basques y faisaient autrefois. »

Depuis 1929, l’île aux Basques, d’abord concédée à Charles Denys de Vitré en 1687, est la propriété de la Société Provancher qui assure la conservation de la faune et de la flore. Variantes : Île Boisée; Île de la Guerre.

Pour en apprendre plus :

9 Comments

  1. Jean-Guy Dugas

    2013/09/05 at 7:29

    Bonjour,

    je cherche une photo du mariage de Aurèle Gédéon Paré et Anne Marie Rioux de Trois Pistoles. Aurèle était le frère de ma grande Tante Marie Dugas , née Paré. il se peut que mon grand oncle est sur une des photos, la photo du mariage me sufira..

    cordialement

    Jean-Guy

  2. Jean-Pierre Deschênes

    2013/10/14 at 6:11

    Bonjour, je suis né à Trois-Pistoles, j’y ai travaillé comme animateur socio-culturel. M. Charles Morency m’a remis quelques caisses d’archives vers l’année 1976 (plans et dessins) qui lui ont servi à réaliser ses œuvres. Aimeriez-vous que je vous apporte ces boîtes et vous jugerez de la pertinence de les conserver ou non. Elles sont en excellent état. Peut-être en faire une exposition.

  3. Zoel Bossé

    2013/12/14 at 4:16

    Je suis né à Ste Rita et mes parents se sont mariés à St Jean de Dieu 11 juillet 1927 ma question est-ce que vous avez en vente le répertoire des naissances, mariages et sépultures à St-Jean-de Dieu si oui j’aimerais savoir le prix
    Merci Zoel Bossé
    Je m’intéresse beaucoup à la généalogie a ma première visite sur votre site il m’apparait très intéressant

  4. admin

    2013/12/14 at 5:22

    Bonjour, M. Bossé. Notre site Web n’a pas des rapports avec la SHGTP. Vous feriez mieux de les rejoindre à l’adresse http://www.shgtp.org . Bonne chance dans votre recherche !

  5. Diane Dubé

    2013/12/20 at 11:15

    Bonjour,

    Je sais qu’à chaque année des calendriers sont faits avec des photos soulignant des lieux ou personnes de Trois-Pistoles. J’aimerais m’en procurer . Comment puis-je procéder ? J’ai de la famille à Trois-Pistoles qui pourrait aller les chercher.
    Merci de me revenir, Diane

  6. Lucie gagnon Lorrain

    2014/10/18 at 8:00

    mon mari Bertrand Gagnon petit-fils de Herménégilde Gagnon, neveu de Adrien Gagnon, de Renée-Jeanne Gagnon (François Rouleau,) de Rita Gagnon ( Adrien Côté) DE Thérèse ( Rioux) de Hélène (Lebel) de Léonard de Rimouski de Blanche (Henri Létourneau) ,d’Alfred de région de Montréal, recherche membres de cette famille Gagnon pour faire arbre généalogique
    Bertrand est né le 9 janvier 1932 et décédé le 9 juillet 2014 il était le fils de Léon Gagnon et Lucie Dumas merci de la part de nos 4 enfants.

    • michel

      2015/06/22 at 5:21

      telephoner moi jai des photos authentique de hermenegilde et de son pere abraham beaucoup beaucoup moi je suis larriere peteits fils de thomas gagnon frere dabraham 5149102094 je fait des recherches depuis 30 ans mon livre a plus de 120 pages
      etc etc etc 514 910 2094

  7. France

    2015/08/20 at 4:17

    Je cherche toutes informations concernant les familles BRUN ou LEBRUN

    Merci d’avance

  8. Jean Yves Marois

    2016/02/18 at 9:00

    J’ai lu l’article du Courrier du Fleuve du 17. Le nom et photo de Robert Létourneau y apparait. Est-ce celui que j’ai connu a la Jeune Chambre? Si oui, je serais intéressé à correspondre avec. Merci.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *