Abitibi-Témiscamingue

ZEC Maganasipi

ZEC Maganasipi

ZEC Maganasipi

La ZEC Maganasipi existe depuis 1978, soit depuis l’abolition des droits exclusifs de chasse et de pêche au Québec. Le nom de cette Zone d’exploitation contrôlée serait un dérivé de Maingan Sipi, mit algonquin qui signifie « rivière aux loups ». On retrouve ce nom sur des cartes géographiques de la région à partir de 1906 (mais parfois ce terme apparaît sous la forme Maganasibi ou Maganasippi). En 1916, la rivière Maganasipi a reçu ce nom officiellement.

Située dans le Témiscamingue, la ZEC Maganasipi est bordée au sud par le lac Holden, élargissement de la rivière Outaouais, séparant le Québec et la province de l’Ontario. D’une étendue de 1 012 kilomètres carrés,  le territoire de la ZEC comprend un grand nombre de plans d’eau, les principales étant le lac Allouez et le lac McCracken. Pourtant, on y trouvera pas moins de 360 lacs qui abondent en poissons. En effet, on y trouve les espèces suivantes : touladi,  omble de fontaine (truite mouchetée), grand brochet, doré, achigan à petite bouche. La ZEC Maganasipi est située dans la zone de pêche numéro 13.

Sur le territoire, on trouve plusieurs espèces de gibiers. Il y est possible de chasser l’ours noir, l’orignal, la gélinotte huppée, perdrix, lièvre d’Amérique, tétras du Canada et cerf de Virginie.

Aux saisons différentes, on peut y chasser l’orignal ou le cerf de Virginie à l’arc, à l’arbalète ou à l’arme à feu. Le territoire est situé dans la zone de chasse numéro 13.

Les postes d’accueil de la ZEC Maganasipi ouvrent vers la seconde fin de semaine de mai et ferment à la mi-novembre. Dans la ZEC, on peut utiliser son téléphone cellulaire ou un radio-téléphone. La ZEC dispose d’une aire de stationnement hors saison (remisage de roulottes et autres) moyennant des frais. On y vend des permis de chasse et de pêche. Il existe également un service de guide chasse à l’ours et autres activités.

À proximité de la ZEC, on peut trouver certains services tels que dépanneur, poste d’essence, épicerie, pharmacie, hôpital.

Coordonnées de la ZEC Maganasipi :

C.P. 84053
390, boulevard Maloney Est
Gatineau

J8P 7R8

Téléphone : 819-627-9541.

Ombre chevalier ou omble (Salvelinus alpinus) : L’ombre se distingue par la beauté de ses coloris, souvent bleu foncé ou bleu-vert sur le dos, argenté sur les flancs et blanc sur le ventre. Ses flancs sont ornés de grandes taches généralement rose-violet. Sa taille varie selon h’habitat (entre 1 et 5 kg, parfois plus).

Ombre (Thymallus thumallus) : Ce poisson sent le thym lorsqu’il est frais pêché et son nom latin est thymallus. Son corps allongé est légèrement compressé se termine par une queue fourchue ; ses nageoires dorsales sont très longues. Sa tête est courte et sa bouche, petite. Sa peau est recouverte d’écailles plus grandes que celles de la truite. Son dos légèrement arrondi est bleu foncé, bleu-gris ou pourpre bleuté, tirant sur le mauve ; tout son corps est parsemé d’une quantité variable de taches en forme de V ou de losange. C’est un très beau poisson pouvant mesurer de 25 à 40 cm de long.

Historique de la ZEC Maganasipi

Sise dans le territoire non organisé de Rivière-Kipawa, dans le Témiscamingue, cette zec est bornée au sud par le lac Holden, élargissement de la rivière des Outaouais, séparant le Québec de l’Ontario. D’une entendue de 1 012 km2, la zec comprend un grand nombre d’étendues d’eau, les principales étant les lacs Allouez et McCracken. Le lac Maganasipi est situé à l’extérieur de la zec et en constitue la limite nord. Les rivières Maganasipi, Maganasipi Est et Maganasipi Ouest drainent l’ensemble de la zec, les deux dernières constituant des affluents de la première, longue de 30 km, qui sert de décharge au lac du même nom vers la rivière des Outaouais.

Ce territoire abonde en poisson (omble de fontaine, touladi, grand brochet) et en gibier (orignal, ours noir et diverses petites espèces). L’appellation de la zec est essentiellement liée à celle de ses principales entités hydrographiques. Selon le père Lemoine, ce toponyme est un dérivé de Maingan Sipi, qui, en algonquin, signifie « rivière aux loups ».

On retrouve ce nom sur des cartes à partir de 1906, parfois sous la forme Maganasibi ou Maganasippi. L’officialisation de Rivière Maganasipi date de 1916. Une récente enquête toponymique a révélé l’existence d’un autre troponyme algonquin, Nimakin Sipi, qui se traduit par « deux rivières sortant du lac ». Quant au lac, il était autrefois appelé Kaocawackwakamik Sakaikan, qui se traduit par lac vert et aussi Green Lake par le club de chasse et de pêche Caughnawana. Un lieu, aujourd’hui disparu, connu sous le nom de Maganasipi s’est développé au début du siècle, sous la poussée des entrepreneurs forestiers ; il a été desservi par un bureau de poste de 1923 à 1945.

logo maganasipi

Logo de la ZEC Maganasipi.

Pour en apprendre plus :

1 commentaire

  1. Daniel Houle

    2014/03/02 at 4:59

    a inclure sur ce site, un lien vers réseauzec.com et inscrire et déposer les réglementations adoptés en vigueurs depuis la constitution de cette ZEC a l`endroit prévus et disponible sur le lien de la zec maganasipi, du site réseauzec.com pour le bénéfice des membres de la zec et pour ceux qui désire en faire partie. Tout membres et futur membres ont droit a une consultation a jour et corriger de ces règlements spécifique a cette zec de façon hebdomadaire. Des copies de ces règlements spécifiques imprimer sur papier devraient être disponible a tout les postes d`enregistrements pour ceux qui en demande et ce dans les deux langues officiels, Merci. copie envoyer a la responsabilité de la région des zec; Abitibi-témiscamingue. J`aimerais avoir une copie électronique imprimable s.v.p.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *