Abitibi-Témiscamingue

Théâtre des Eskers

Théâtre des Eskers

Théâtre des Eskers

Le Théâtre des Eskers, situé à Amos, est une salle de spectacles unique en Amérique du Nord par sa multifonctionnalité et cette salle est connue comme un exemple à suivre partout au Québec, ce dont témoigne ces nombreux honneurs :

Le Théâtre des Eskers a été en nomination à maintes reprises au Gala de l’Association québécoise de l’industrie du spectacle, du disque et de la vidéo pour le Félix, le prix québécois, équivalent du Grammy, distinguant la Salle de spectacle de l’année.

C’est en 1994 que la Salle a remporté le Félix pour la première fois année et depuis, ce prix est remporté chaque année ou presque, un sommet dans l’histoire de l’ADISQ.

De plus, le Théâtre des Eskers a été en nomination pour le Félix du Diffuseur de l’année et la Bourse RIDEAU l’a honoré aussi, de même que d’autres prix, tels que le Prix Continuité ou le Prix « l’Événement culturel ».

Mais ce ne sont pas les qualités physiques et techniques du Théâtre des Eskers qui lui ont permis de recevoir les honneurs, c’est le travail, les efforts d’une équipe exceptionnelle qui constituent ici la valeur ajoutée de la salle. Et c’est cette valeur ajoutée qui inspire les artistes lors de leur voyage à Amos pour leurs représentations au Théâtre des Eskers.

Le Théâtre des Eskers comprend loges, scènes, salle italienne, salle à usages multiples (cabaret), foyer, un excellent éclairage et une magnifique sonorisation. Au total, il comprend 700 sièges.

Esker

Ce terme d’origine islandais correspond à une accumulation de matériaux fluvio-glaciaires se présentant comme une chaussée à bord raides, généralement sinueuse.

Les eskers sont très très présents dans le paysage de l’Abitibi-Témiscamingue. On peut lire ceci sur le site web de la ville d’Amas, sur la route 109. : « Au moment du retrait des glaciers, des rivières sont apparues sous la glace. Ces rivières ont transporté et déposé des sédiments sous forme de crêtes allongées, rectilignes ou sinueuses. Les matériaux, soumis à une très forte pression de l’eau, ont été roulés, émoussés et déposés après avoir subi un triage. Lorsque le courant a diminué, il en est résulté un dépôt de sable, de gravier et de blocs de roches variant tant par leur forme que par leur grosseur. Ce sont ces dépôts que l’on nomme eskers. Les eskers peuvent mesurer de quelques mètres à une centaine de kilomètres. »

Composés de matériaux meubles, les eskers agissent comme d’énormes filtres d’eau souterrains. Amos et Saint-Mathieu d’Harricana, sur la route 109, à une douzaine de kilomètres, sont toutes deux à cheval sur le même esker. Si la source de l’eau Eska est à Amos, l’usine d’embouteillage se trouve à Saint-Mathieu-d’Harricana. Cette eau a été déclarée en 2001, lors d’un concours international impliquant 200 villes, la « meilleure eau embouteillée au monde ». On y a alors dit ceci : « Cette eau est cristalline. Elle est encore plus transparente, inodore et pure que n’importe quelle autre. Elle est faible en minéraux et a un excellent pH. L’eau d’Amos atteint presque l’équilibre parfait. »

Deux chemins de l’Esker, l’un à Saint-Mathieu-du-Parc, sur la route 351 en Mauricie, l’autre à Saint-Aimé-du-Lac-des-Îles, sur la route 117, dans les Hautes-Laurentides, attestent de la présence de ces constructions glaciaires ailleurs au Québec.

Amos

Ville d’Amos, carte postale ancienne, image libre de droits.

Coordonnées du Théâtre des Eskers :

182, 1re Rue Est,
Amos
Québec
J9T 2G1

Téléphone : 732 9233.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *