Circuits decouvertes

Route des Frontières

Route des Frontières

Route des Frontières

Au fil de ses 95 kilomètres, sur le tracé de la route 289, la route des Frontières vous mènera de Saint-André à Saint-Jean-de-la-Lande. Dépassant la frontière avec le Nouveau-Brunswick, la Route se poursuit jusqu’à Edmundston. Elle doit cette appellation à sa contiguïté aux frontières du Québec, du Nouveau-Brunswick et de l’état du Main. Le territoire est semé de symboles illustrant cette géographique politique : poste douanière, bornes frontalières et pont international, en plus de la frontière naturelle formée par la rivière Saint-François. Véritable circuit d’interprétation, la route des Frontières vous invite à venir vivre son histoire à ciel ouvert.

Au début de la route 289, à Saint-André, vous retrouverez une colonne Morris présentant un panneau d’interprétation historique sur le lieu dit rivière des Caps, carrefour autrefois très fréquenté. À Saint-Alexandre-de-Kamouraska, vous profiterez de musée, visiterez un vignoble ou un élevage d’alpagas.

Puis, vous arriverez à Pohénégamook, sur les rives du lac du même nom. Le plein air, la baignade et les sports nautiques y occupent une place de choix. Dans le parc de la Frontière, vous retrouverez la borne canado-américaine, des panneaux d’interprétation, la sculpture de Ponic – la bête du lac qui a attiré des chercheurs du monde entier en quête du proche parent du monstre du Loch Ness. Plus au sud, à Rivière-Bleue et à Saint-Marc-du-Lac-Long, vous profiterez des installations sportives et de la nature environnante. À Saint-Jean-de-la-Lande, vous admirerez le seul pont couvert au Témiscouata.

Durant votre séjour, dégustez la cuisine régionale, profitez de la nature au centre de villégiature quatre saisons et goûtez la détente dans un centre de santé.

La route des Frontières illustre une histoire toujours vivante. Ce coin de pays unique regorge de richesses panoramiques naturelles, culturelles, historiques, patrimoniales et récréatives. Procurez-vous le dépliant Paysages de la Route des Frontières et celui du parc de la Frontière.
Lexique amérindien :

Pohénégamook – lieu d’hivernement, refuge.
Méruimticook : rivière à la Tortue.

Pour en apprendre plus, visitez le site Web de la Route des Frontières : routedesfrontieres.com

bootlegging

Maison de bootlegging à Rivière-Bleue dans les années 1920. Photo de l’époque

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>