Circuits decouvertes

Château Boldt

Château Boldt

Château Boldt

L’un des attraits de l’archipel des Mille-Îles est le château de Boldt qui se trouve sur Heart Island en face du village d’Alexandria Bay. C’est un monument majestueux, un attrait touristique majeur de la région.

Le village d’Alexandria Bay (appelé familièrement Alex Bay ou A Bay), est une municipalité du comté de Jefferson de l’État de New York, le long de la frontière de cet état et le Canada.. Ce village regroupe environ 1100 résidents permanents et est situé en face de l’archipel des Mille-Îles,de l’État. C’est pourquoi la devise du village est « Heart of the Thousand Islands » (« Le cœur des Mille-Îles »). Administrativement Alexandria Bay appartient à la ville d’Alexandria et historiquement, les premiers colons européens s’établissent sur les bords du Saint-Laurent du côté américain vers 1817.

Histoire du Château Boldt

Cet imposant château est situé au milieu du Saint-Laurent, à deux heures de route du Québec, sur l’autoroute reliant Montréal et Toronto. Le château s’élève sur Heart Island, une île luxuriante de végétation, dans l’endroit connu comme Mille-Îles (en fait, on y compte plus de 1800 îles et îlots, la plupart de ces îles sont habitées en permanence ou en été, et le château Boldt est l’ensemble le plus imposant de toutes les constructions de la région). Colossal et beau, il domine la baie d’Alexandria.

Cette demeure a été construite par M. George Boldt, un millionnaire américain qui à été épris d’amour pour sa femme Louise Kehrer, et il a fait donc construire un château au milieu du fleuve qu’il voulait offrir en cadeau à son épouse. Malheureusement, le destin voulut que les deux époux ne voient ce beau projet se matérialiser.

George Boldt a fait sa fortune dans l’hôtellerie, il était le patron du fameux hôtel Waldorf-Astoria à New York. Les travaux débutent en 1900, et plus de 300 ouvriers sont engagés pour la constructions. Par la suite, M. Boldt importe de l’Europe un grand nombre des sculptures classiques, des tapisseries, des meubles. En fait, le millionnaire amoureux dépense l’argent sans compter. Les travaux s’échelonnent sur plusieurs années, mais le conte de fées vire au drame lorsque la bien-aimée Louise est décédée en 1904.

Le cœur brisé, George Boldt ordonne la fin des travaux. Il ne mettra plus jamais les pieds sur l’île où sa somptueuse demeure existe toujours comme un monument à un amour malheureux.

Depuis, cette maison majestueuse et la tour Alster ont servi de maison de jeu pour les enfants du couple Boldt qui ont reconstruit quelques salles et chambres et ont apporté d’autres meubles.

À la mort de George Boldt, un homme d’affaires se porte acquéreur de l’île et du château, mais la propriété est laissée à l’abandon pour plusieurs dizaines d’années. Par la suite, dans les années 1970, l’autorité propriétaire du pont des Mille-Îles qui relie le Canada (province de l’Ontario) et les États-Unis (état de New York) rachète le tout pour la symbolique somme de 1 $ et se donne la mission d’en achever la construction d’après les plans d’origine. Peu à peu, pièce par pièce, le château prend sa forme actuelle, avec ses œuvres d’art, la richesse des lambris, ses vitraux du hall d’entrée, ses toits en vitrail, ces meubles anciens, son jardin au style italien, sa bibliothèque qui contient un grand nombre de livres rares et beaucoup plus.

Le château Boldt a été construit d’après les plans du cabinet d’architecture G. W. & W. D. Hewitt . Quatre autres bâtiments en maçonnerie sur Heart Island sont remarquables, tout comme l’immense abri pour yachts sur une île voisine où les Boldt avaient un autre pavillon d’été. On y trouve également des pommiers, des canaux, un parcours de golf, des terrains de tennis, des écuries, un terrain de polo, des pavillons de service.

Le château aujourd’hui

Aujourd’hui, témoin d’une époque révolue, le château est devenu un lieu de pèlerinage de milliers de touristes américains, canadiens et d’autres pays.

L’opulence des lieux est frappante. Chaque pièce du château met habilement en scène le style de vie des gens fortunés du début du XXe siècle.

Né sur une île allemande de la mer Baltique, George Boldt débarque aux États-Unis très jeune, avec sa famille, à l’âge de 13 ans. Il travaille d’abord dans les cuisines d’un hôtel avant de gravir les échelons du rêve américain. Il devient le directeur du Bellevue-Stratford, puis du Waldorf-Astoria. C’est lui qui redéfinit la façon de recevoir les visiteurs dans les hôtels chic de l’époque. Certaines de ses innovations, comme le service aux chambres, sont les standards de l’industrie jusqu’à nos jours.

Vers la fin du XIXe siècle, la famille Boldt loue un cottage sur Heart Island durant quelques étés et c’est en 1900 que les Boldt lancent une campagne de construction d’un bâtiment gigantesque de six étages qui jusqu’à aujourd’hui est considéré une des plus grandes maisons privées d’Amérique du Nord.

Comment accéder au château Boldt

Le château de Boldt est accessible par ferry ou bateau de tourisme à partir du village d’Alexandria Bay (États-Unis); Gananoque, Rockport et Ivy Lea (Ontario). La plupart des terrains et des bâtiments sont ouverts au public moyennant paiement.

Les bateaux amenant le public s’arriment sur Heart Island gratuitement. Notez que sur l’île Il y a un bureau du Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis desservi par un seul douanier. Les visiteurs venant du Canada requièrent une pièce d’identité appropriée, la visite de l’île étant considérée comme une entrée aux États-Unis.

Au bord de l’île, un arc de triomphe en pierre symbolise l’entrée sur l’île. Le pont qui relie l’île au continent peut être levé et abaissé selon les besoins.

La Power House et la tour Alster sont toutes les deux sont ouvertes au public. La Power House abritait une génératrice qui alimenterait l’île en électricité, mais elle a été convertie en un musée. La tour Alster fut volontairement construite avec des toits, des plafonds et des murs inclinés et irréguliers.

Le gigantesque abri pour yachts de George C. Boldt est situé sur la toute proche Wellesley Island. On peut y débarquer via un service payant de navettes par bateau. Cette marina est classée un lieu historiques dès 1978.

Vue aérienne du château et de la région. Photographie par Teresa Mitchell, image libre de droits.
Vue aérienne du château et de la région des Mille-Îles. Photographie par Teresa Mitchell, image libre de droits.
Portrait de George Boldt dans la salle à manger du château. Photographie de GrandQuebec.com.
Portrait de George Boldt dans la salle à manger du château. Photographie de GrandQuebec.com.
Alexandria Bay. Photographie de GrandQuebec.com.
Alexandria Bay. Photographie de GrandQuebec.com.
Marina d'Alexandria Bay. Photographie de GrandQuebec.com.
Marina d’Alexandria Bay. Photographie de GrandQuebec.com.
Le château Boldt vu depuis le fleuve. Photographie de GrandQuebec.com.
Le château Boldt vu depuis le fleuve. Photographie de GrandQuebec.com.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *