Le Quebec vu par un couple

Montréal : un peu plus d’impressions

Montréal : un peu plus d’impressions

Part IV : Montréal

Un peu plus d'impressions

Par Elena et Viascheslav Petrovskiy

Elena: En ce qui concerne d’autres divertissements, nous avons visité le Biodôme, où on a recréé cinq écosystèmes caractéristiques de l'Amérique. On a monté la tour penchée du Stade Olympique, qui offre une vue imprenable sur la ville.

Magasiner à Montréal, c'est très confortable et agréable. En dessous de plusieurs places et rues de la ville, on retrouve de vastes complexes commerciaux souterrains. Pour y accéder, on peut utiliser des stations de métro. La rue commerciale la plus animée c’est la rue de Sainte-Catherine qu'on appelle la Rue de mille boutiques. Cette artère frappe par sa saveur unique et les vitrines colorées. Dans la rue Saint-Denis, on retrouve des boutiques de mode et de nombreux restaurants, et dans les rues de Sherbrooke et Mont-Royal il y a des boutiques pour tous les goûts, ainsi que des grands magasins.

biodome et tour inclinée

Le Biodôme et le Stade Olympique. Photo : © Elena et Viacheslav Petrovskiy

biodome_région du st-laurent

Écosystèmes du Biodôme. Panorama de la toundra. Photo : © Elena et Viacheslav Petrovskiy

biodome parrot

Écosystèmes du Biodôme. Perroquets de la forêt tropicale. Photo : © Elena et Viacheslav Petrovskiy

tour inclinée

Vue à partir de la Tour inclinée du Stade olympique. Photo : © Elena et Viacheslav Petrovskiy

ponts de montréal

Vue sur les ponts de Montréal et le fleuve Saint-Laurent. Photo : © Elena et Viacheslav Petrovskiy

galeries eaton

Place commerciale Galeries Eaton. Photo : © Elena et Viacheslav Petrovskiy

cours mont royal

Cours Mont-Royal. Photo : © Elena et Viacheslav Petrovskiy

Il faut mentionner les parcs à part : le plus célèbre entoure la montagne du Mont-Royal, avec ses vues magnifiques, ses étangs, écureuils semi-apprivoisés et les tamias qu'on appelle ici suisses ou encore chippunks – les enfants vont adorer tout ça.

lac des castors

Parc du Mont-Royal, Lac des Castors. Cours Mont-Royal. Photo : © Elena et Viacheslav Petrovskiy

ecureuils

Fier habitant du Mont-Royal. Photo : © Elena et Viacheslav Petrovskiy

tamia ou suisse

Tamia ou suisse (qu'on appelle ainsi pour sa peau rayée qui ressemble à l'uniforme de la garde suisse à Vatican). Photo : © Elena et Viacheslav Petrovskiy

Bien sûr, tout ce que nous avons vu c’est pas mal, mais de nombreuses questions restent toujours sans réponse. Nous avons donc demandé à une connaissance de nous en raconter plus sur la vie des citoyens et de nous présenter quelques jeunes familles tout à fait comme nous qui vivent ici, parce que nous intéressaient les réponses à un certain nombre de questions  qu'un simple touriste n'est pas censé poser, notamment la médecine, logement, recherche d'emploi, confort pour les enfants.

Nul doute, l'essentiel, c'est l'emploi. Pour trouver un emploi et s'intégrer avec succès au milieu d’affaires, vous devez parler deux langues – évidement c’est le français, mais il est nécessaire également d’avoir un bon niveau d'anglais, parce que beaucoup de nos clients, par exemple, les entreprises de télécommunications, viennent des États-Unis, et d'ailleurs l'anglais est nécessaire pour l'interaction avec les autres provinces du Canada. Les nouveaux arrivants reçoivent des conseils sur la recherche d'emploi, de formation professionnelle, et, au besoin, sur la mentalité du travail. En général, les jeunes professionnels ayant une formation technique et un métier qui ne nécessite pas de ré-certification, sachant parler français et anglais, trouvent un emploi s'ils en ont le désir et sont quelque peu persévérants. Le travail bénévole est très populaire, comme une opportunité d'acquérir une expérience de travail. Le réseau des contacts joue un rôle très important.

coucher du soleil

Une rue au centre-ville de Montréal au coucher du soleil. Photo : © Elena et Viacheslav Petrovskiy

habitat 67

Habitat-67, un exemple d'architecture novatrice. Photo : © Elena et Viacheslav Petrovskiy

En ce qui concerne le logement – il faut être prêt à ce que sa qualité aux débuts, tant que le budget familial sera limité, sera assez basse – principalement en raison d'une mauvaise isolation acoustique, et d'autre part – en raison de la distance du centre-ville.

Nos amis étaient mécontents par la médecine, en fait pas par l'équipement ou la qualification du personnel, mais en raison d'organisation inattendue du processus, l'assurance ne couvre pas les visites de médecins aux patients à la maison, par exemple, si l'enfant a la fièvre, il est nécessaire de prendre une voiture et d'aller voir le docteur à l'hôpital. Et il y a une file d'attente dans l'hôpital.

Si une famille a des enfants, pour les petits le processus d'adaptation est habituellement beaucoup moins compliqué que pour leurs parents. Dans les écoles il y a des classes d'accueil, où les enfants de nouveaux arrivants apprennent la langue et s'intègrent au processus éducatif. Dans six mois environ les enfants d'immigrants récents commencent à étudier avec les autres enfants.

rue saint-paul

Rue Saint-Paul dans la soirée. Photo : © Elena et Viacheslav Petrovskiy

rue st-paul la nuit

Rue Saint-Paul la nuit. Photo : © Elena et Viacheslav Petrovskiy

Pour les enfants il s'agit d'une occasion unique d'être dans une société multiculturelle, de se familiariser avec d'autres cultures et de voir la diversité du monde qui les entoure. Les enfants ont des problèmes, mais pas avec la langue étrangère, sinon avec  la langue maternelle, parce qu'ils refusent de la parler quand il ne la parlent qu'avec leurs parents, et s’ils n’ont pas appris la lire et écrire avant l'établissement au Québec, la situation devient encore plus difficile.

Bien sûr, la vie dans une grande ville dans un autre pays apporte son lot de problèmes – c'est un long chemin des banlieues au centre-ville où les bureaux sont situés. Le premier temps, c'est le manque de communication, des difficultés pour trouver l'emploi et organiser la vie à partir de zéro, et toute une foule de difficultés inattendues. Mais ça vaut la peine de surmonter tout cela, pour devenir un membre d'une société moderne développée, pour être tranquille sur l'avenir des enfants, pour améliorer les capacités professionnelles et pour faire une carrière dans une entreprise étrangère.

J'aimerais terminer le chapitre de l’histoire de cette belle ville par une série des photos :

basilique notre dame de montreal

La nef de la basilique de Notre-Dame-de-Montréal. Photo : © Elena et Viacheslav Petrovskiy

vitraux notre dame de montréal

Vitraux de Notre-Dame-de-Montréal. Photo : © Elena et Viacheslav Petrovskiy

le coeur de notre dame

Coeur de la basilique. Photo : © Elena et Viacheslav Petrovskiy

plafond notre dame

Plafond vitré. Photo : © Elena et Viacheslav Petrovskiy

interieur basilique

Déposition de la couronne. Photo : © Elena et Viacheslav Petrovskiy

interieur st joseph

La crypte de l'Oratoire Saint-Joseph. Photo : © Elena et Viacheslav Petrovskiy

cripte de st joseph

Oratoire Saint-Joseph, la crypte. Photo : © Elena et Viacheslav Petrovskiy

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>