Villes et villages

Témiscaming

Témiscaming

Témiscaming

La ville de Témiscaming est née en 1921, quand des producteurs de pâtes et papiers viennent s’y établir. Aujourd’hui, la ville regroupe environ trois mille Témiscaminoises et Témiscaminois qui habitent sur une superficie de plus de 860 kilomètres carrés (dont près de 720 km2 de terres fermes). Tout naturellement, la ville se trouve dans la région administrative de l’Abitibi-Témiscamingue, (Municipalité Régionale de Comté de Témiscamingue).

Cette ville, située à l’extrémité sud du lac Témiscamignue, près des rapides qui relient le lac à la rivière des Outaouais, est née à la fin de la Première Guerre mondiale. L’endroit s’appelait d’abord Long-Sault, nom qui faisait référence aux rapides de la rivière de l’Outaouais.

C’est en 1888 que M. Alex Lumsdem construit sur les rives du ruisseau Gordon, la première scierie témiscamienne d’importance. Et en 1921, après la construction du moulin de pâte à papier soluble par la compagnie Riordon Pulp and Paper (en 1917), la ville est constituée. La Riordon et la Canadian International Paper devient propriétaire de l’usine en 1925, elles ont exercé une forte influence sur le devenir de la ville en créant des infrastructures collectives.

La ville a été érigée à flanc de montagne. Des immigrants de pays anglophones apprendront avec intérêt que les investissements provenaient d’industriels canadiens-anglais et américains, alors la ville présente une image et une culture anglo-saxonnes. De plus, l’aménagement de Témiscaming a été conçu par le célèbre urbaniste anglais Thomas Adams selon le concept de la «cité-jardin», ce qui en fait sa particularité et lui confère le charme de l’architecture urbaine anglo-saxonne.

La région de Témiscaming, possède d’immenses espaces forestiers et de nombreux lacs. C’est un endroit idéal pour pratiquer la chasse et la pêche. Autour de Témiscaming, on retrouve plusieurs pourvoiries et des zones d’exploitation contrôlée (les ZEC), Kipawa, Restigo, Maganasipi et Dumoine. En hiver, c’est l’endroit idéal pour la motoneige et le ski de fond.

La voie fluviale du Témiscamingue est navigable sur près de 500 kilomètres le long du lac Témiscamingue et de la rivière des Outaouais.

Témiscaming

Le terminus régional du Canadien Pacifique fut construit ici en 1927, la gare est aujourd’hui un bâtiment historique qui loge le Musée de la gare. Un port fut créé d’où les navires à vapeur transportaient les marchandises pour les nouvelles communautés établies au nord du lac Témiscamingue.

L’économie de Témiscaming s’est considérablement développée depuis la prise en charge de la vieille usine par les travailleurs et les gens du milieu et la création de Tembec en 1973. L’usine de pâtes été modernisée par Tembec. Tembec a développé à Témiscaming un grand complexe industriel avec l’ajout des unités de production de Temcell et de Temboard. La compagnie qui génèrent de nombreux emplois est active dans les secteurs des produits forestiers, des pâtes au sulfite, du carton, du papier journal, des papiers fins et des produits chimiques, ce qui peut intéresser de nouveaux arrivants.

Avec plus de mille employés et près de 100 millions de dollars en achat de produits et services chaque année, le complexe Industriel Tembec contribue au développement économique de Témiscaming.

En effet, l’industrie forestière de la région de Témiscaming possède un très bon potentiel de croissance grâce à un important volume de fibre ligneuse disponible et la possibilité de récupération de certaines matières non traitées par Tembec.

Des opportunités d’affaires sont nombreuses, l’ampleur des retombés économiques générées par Tembec et les autres entreprises forestières laissant prévoir de brillantes perspectives de développement pour les entreprises de service.

Le tourisme constitue également un secteur d’avenir à Témiscaming, car la ville possède plusieurs atouts pour soutenir de nouvelles entreprises: des incitatifs fiscaux, un nouveau système d’assainissement des eaux, une voie d’accès au secteur industriel pour les véhicules lourds, la disponibilité du gaz naturel, la présence d’une ligne de chemin de fer et des services publics de grande qualité.

De plus, la ville est avantageusement située sur la frontière de l’Ontario et de la région de l’Abitibi-Témiscamingue.

La distance entre la Ville de Témiscaming et Montréal est de 653 km, celle de North Bay est 59 km. Entre la ville et Ottawa il y a 454 km, Rouyn-Noranda est à 219 km, Toronto est à 439 km, Ville-Marie est à 88 km.

Coordonnées de la ville de Témiscaming :

C. P. 730
Témiscaming
J0Z 3R0

Téléphone : 819 627 3273

Site internet officiel de la ville : www.temiscaming.net

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>