Villes et villages

Lac-Mégantic

Lac-Mégantic

Lac-Mégantic

La ville de Lac-Mégantic, située en Estrie, s’épanouit sur un territoire de 20 kilomètres carrés à 105 kilomètres de Sherbrooke, à 55 kilomètres de Scotstown et à 35 kilomètres de la frontière américaine. La ville fait partie de la municipalité régionale de comté du Granit. Lac-Mégantic regroupe environ 6 mille Méganticoises et Méganticois.

Dans le passé, les rivières Kennebec et Chaudière constituaient les principales voies de communication entre la Nouvelle-France et la Nouvelle-Angleterre. Des nations amérindiennes semblent avoir fréquenté l’endroit et la région aurait été exploré à la demande de Samuel de Champlain.

Lors de l’invasion du Canada en 1775, les Américains empruntent la rivière Kennebec, le lac Mégantic et la rivière Chaudière et c’est à cet endroit qu’ils campent au bord du lac Mégantic, où ils jettent à l’eau des cargaisons de fusils et de canons à cause d’intenses pluies qui les empêchent d’avancer.

Malcolm Matheson, un commerçant de l’Île Lewis, en Angleterre, y construit une première maison vers 1875 et y ouvre un magasin dès 1877. Les colons écossais baptisent la jeune localité du nom d’Agnès, en l’honneur de l’épouse du premier ministre du Canada, Sir John A. Macdonald, venu inaugurer avec sa femme et le ministre John Henry Pope le dernier tronçon de l’Interntational Railway qui traversa le territoire. En 1885, deux Canadiens français, Télsphore Lemay et Antoine Roy, s’y établissent y fondent le village de Lac-Mégantic.

Au cours de l’histoire, Lac-Mégantic a été une ville de chemin de fer et une ville de l’industrie du bois, deux secteurs qui ont joué un rôle fondamental dans le développement urbain et économique de Lac-Mégantic à la fin du XIXe siècle, parce que Lac-Mégantic fut désigné comme le point de rencontre de la route du Canadien Pacifique Railway Co. (CPR) et du Québec Central. C’était la partie d’un long trajet qui reliait l’Atlantique au Pacifique, de Halifax à Vancouver.

Grâce à l’avènement du chemin de fer, Lac-Mégantic a connu un grand essor économique. Sa vaste forêt à été l’objet de plusieurs industries qui allaient tirer profit de cette source de matière première.

lac mégantic

Ville de Lac-Mégantic. Photo : © Complexe Baie-des-Sables

En 1907, les municipalités des villages de Mégantic et d’Agnès, constitués respectivement en 1885 et 1895, sont fusionnées pour former la ville de Mégantic. En 1958, la ville change du nom et devient Lac-Mégantic, afin de refléter davantage sa caractéristique géographique la plus importante, soit le lac Mégantic.

Grâce à sa position géographique, la ville constitue un excellent accès aux ressources et matières premières. Le Parc industriel de Lac-Mégantic bénéficie d’une proximité avantageuse des marchés québécois et du Nord-Est américain, il est relié aux routes 161 et 204, les principaux axes routiers de la région. Le Parc industriel a été desservi par la Montreal, Maine & Atlantic Canada qui exploitait un chemin de fer reliant l’Est du Canada au Nord-Est des États-Unis.

Plus de 120 entreprises manufacturières sont présentes à Lac-Mégantic, par exemple, la plus grande entreprise de panneaux de particules au monde se trouve ici, ainsi que des entreprises d’envergure internationale dans les secteurs du contreplaqués de bois franc, du mobilier de bureau et des portes en bois. L’exploitation de ces entreprises entraîne l’expansion d’entreprises connexes.

La région dispose d’une main-d’œuvre qualifiée. La Ville de Lac-Mégantic offre des mesures incitatives à l’établissement de nouveaux résidents : la construction de bâtisses industrielles pour les entreprises intéressées par une location au démarrage, le coût d’achat des terrains très compétitif, le développement des infrastructures du parc, telles que l’aqueduc, l’égout, les service incendie, la voie ferrée, ainsi que la possibilité d’exemption de taxes foncières pour les investisseurs qui entreprennent des constructions.

Le taux de chômage se maintient ici sous la moyenne provinciale depuis plus d’une décennie.

Côté tourisme, la ville de Lac-Mégantic offre de nombreux attraits pour les amateurs de chasse et pêche. Le premier club y a été fondé en 1887, c’était le Megantic Fish & Game Club.

Outre la gare, joyau du passé, on est conquis par le pittoresque de la ville. Plusieurs édifices du centre-ville intéresseront d’ailleurs les amateurs d’architecture: l’église Sainte-Agnès, datée de 1913, temple catholique de style néogothique qui expose une splendide verrière londonienne derrière le maître-auteil ; l’église Saint-Barnabas, érigée en 1892, de style néo-Queen Anne; la chapelle presbytérienne de 1890 et l’église Notre-Dame-de-Fatima, construite entre 1946 et 1948.

On y trouve aussi le musée Namesokanijik, aménagé dans les couloirs de l’hôtel de ville de Lac-Mégantic. Ce musée réunit différents artefacts et il fascinera aussi les amants d’histoire.

Deux parcs nationaux, le parc de Frontenac et le parc du Mont-Mégantic, offrent plusieurs possibilités aux mordus de plein air. On y pratique la randonnée pédestre, cycliste et équestre, le vélo de montagne, le canot, le camping, la pêche, la baignade, les sports nautiques et, eh hiver, le ski de randonnée et la raquette. Près de la marina, au centre-ville, on découvre le parc des Vétérans.

Le terrain de golf constitue un autre attrait de la ville. En hiver, les motoneigistes profitent aussi d’une multitude de sentiers balisés, avec de la neige en abondance.

Bref, en bordure du lac, le deuxième plus vaste de la région, Lac-Mégantic constitue un pôle touristique incontesté, en raison de ses nombreux hôtels et de ses activités.

Adresse :

5527, rue Frontenac, bureau 200
Lac-Mégantic

G6B 1H6

Téléphone : 819 583 2441

Site internet de la ville de Lac-Mégantic : www.ville.lac-megantic.qc.ca

Voir aussi :

7 Comments

  1. Mariette Savoie

    2013/08/13 at 4:43

    Il y a une erreur; l’église de Notre-Dame-de-Fatima a été construite en 1948 et non en 1848.

  2. admin

    2013/08/13 at 10:04

    Merci Madame Savoie, on a corrigé l’erreur. Pourtant, il nous faudra mettre à jour le texte d’après les événements tristes de cet été, mais ce on le fera un peu plus tard.

    Admin

  3. Jacques Dostie

    2014/03/24 at 3:01

    Bonjour!
    L’église Notre-Dame de Fatima a été construite en 1946 et non en 1948.
    Jacques Dostie

  4. admin

    2014/03/24 at 7:00

    Bonjour M. Dostie, d’après le site web Patrimoine religieux du Québec, c’est entre 1946 et 1948, alors on corrige 1948 par 1946-1948. Merci de porter notre attention à ce détail, pourtant important.

    http://lieuxdeculte.qc.ca/fiche.php?LIEU_CULTE_ID=52184

  5. Myriam Lamoureux

    2014/08/28 at 5:12

    Bonjour, je veux juste laisser un commentaire pour ce qui est de la région. Je pense que je viens de voir un des plus beau coin de la province. Le lac, la municipalité de Mégantic et bien sûr le mont. Tout simplement magnifique. Je n’en doutais pas mais maintenant je suis séduite tout simplement. merci et j’ai très hâte d’y retourner en automne et hiver. Merci, à bientôt

  6. Simon Maheux

    2014/12/07 at 2:08

    J’aime bien votre site.Mais a gauche ,la liste des plus beaux village,je crois que MONTMORENCY a été oublié,surtout qu’il y viens beaucoup de touristes pour sa Merveilleuse chute du meme non et de L’ile d’Orléans aussi. Merci de me lire.

  7. admin

    2014/12/08 at 2:24

    Bonjour, Simon. Nous nous référons aux chutes de Montmorency et à l’île d’Orléans dans le volet Région de la Capitale nationale : http://grandquebec.com/capitale-quebec. Par contre, les villages située sur l’île d’Orléans font partie de cette liste des villes et villages du Québec. Bonne lecture !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>