Villes et villages

Lanoraie

Lanoraie

Lanoraie 

Lanoraie, autrefois Agochonda, est une municipalité d’une superficie de plus de cent kilomètres carrés qui regroupe plus de quatre mille Lanoroises et Lanorois. Elle se trouve dans la région administrative de Lanaudière, faisant partie de la Municipalité Régionale de Comté d’Autray.

Lanoraie a été habitée par des Iroquoïens et des marins de Jacques Cartier, c’est la terre d’Honoré Beaugrand, fondateur de La Patrie, maire de Montréal qui était issu d’une des plus vieilles familles de Lanoraie : les Beaugrand-Champagne. C’est la terre d’Alexandre de Sève, de Jean Bourdon et du poète Louis-Joseph-Doucet.

L’origine de son nom vient d’une des deux seigneuries qui jadis composaient ce territoire.

C’est un coin de pays charmant et accueillant, alors n’hésitez pas à vous rendre à Lanoraie si vous venez d’arriver au Québec, vous serez impressionné par la somptuosité du fleuve Saint-Laurent, par le cachet rural du Chemin du Roy et par les Tourbières-de-Lanoraie.

La ville de Lanoraie est construite sur un site où habitaient jadis des Wendats-Hurons. C’est une tribu de la famille iroquoïenne. Ce sont eux qui accueillirent Jacques Cartier en 1534. Un monument rappelle l’enlèvement du père Jogues, tué par ses ravisseurs Agniers-Mohawks près d’Albany.

C’est en 1637 que Jean Bourdon, l’ingénieur-arpenteur et cartographe, et Jacqueline Potel, sa 1ère femme, reçoit une partie d’Agochonda et la nomme d’Autray. Vingt ans plus tard, en 1656, Charles Sevestre, maître-imprimeur et libraire, obtient la partie ouest de la région qui revient à son gendre, Louis de Niort de la Nauraye ou Lanoraie. Puis, Jacques Bourdon qui participa à la découverte du Mississipi avec De La Salle, fut massacré par les Illinois.

Au cours des années, le manoir, des moulins et un fourneau sont construits à d’Autray et l’église et le presbytère à Lanoraie. En 1771, la seigneurie est achetée par l’Écossais Cuthbert.

Lanoraie

Au 19e siècle, à Lanoraie, relais important du Chemin du Roy, des chantiers navals, des moulins et une fromagerie sont fondés. En 1850, la construction du chemin de fer de Barthélémy Joliette fait de Lanoraie un terminal ferroviaire et naval important pour l’industrie forestière de la région.

Aujourd’hui, le secteur industriel de Lanoraie est l’endroit idéal pour des industries qui veulent s’installer dans cet endroit stratégique, entre Montréal et Trois-Rivières :

En effet, ce parc industriel se trouve entre Montréal et Trois-Rivières, à 50 km de Montréal, à 70 km de Trois-Rivières et à 170 km de la capitale sur un axe routier majeur: l’autoroute 40, à quelques minutes de la route 138, de la route 158 et tout près d’un chemin de fer. Plus de vingt cinq mille véhicules passent quotidiennement sur l’autoroute 40 à la hauteur de Lanoraie assurant une visibilité accrue aux entreprises du parc industriel.

En effet, c’est un pôle de développement économique exceptionnellement bien situé, près d’une voie rapide, propice au développement efficace de vos activités.

Le projet de la construction d’immeubles à condos sur le bord du fleuve est en cours dans la zone R47, située entre les numéros civiques 326 et 524, Grande Côte Ouest, afin d’autoriser des habitations de type condominium à Lanoraie. La venue des condos à Lanoraie a suscité un grand intérêt parmi les citoyens de la ville.

Municipalité de Lanoraie :

57, rue Laroche
Lanoraie

J0K1E0

Téléphone : 450 887 1100

Site Internet de la municipalité de Lanoraie : www.municipalite.lanoraie.qc.ca – un site web excellent, avec une présentation exhaustive de la municipalité, de son histoire, de sa situation économique, des nouvelles, actualisé régulièrement et d’orientation facile.

La photographie historique de Lanoraie provient de ce site Internet.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>