Villes et villages

Victoriaville

Victoriaville

Victoriaville

La Ville de Victoriaville occupe une superficie de près de 82 kilomètres carrés. Sa population tourne autour de 40 mille Victoriavilloises et Victoriavillois. La ville est située dans la Région administrative du Centre-du-Québec et fait partie de la MRC d’Arthabaska. Victoriaville est le chef-lieu de cette MRC.

Les premiers colons s’installent ici en 1833 en provenance de la région surpeuplée de Bécancour. En 1861, le village de Victoriaville est constitué et son fondateur est M. Olivier Perreault qui s’est installé près de la rivière Nicolet.

En 1854, le chemin de fer des Bois-Francs est construit et le trajet de Richmond à Lévis passe par Victoriaville. Plus tard, en 1861, le chemin de fer s’étend jusqu’à St-Angèle. Il s’appelle le Grand Tronc, mais de nos jours, il a disparu et est devenu une piste cyclable.

En 1890, le village de Victoriaville est divisé en deux et la ville de Victoriaville et la municipalité de la paroisse de Sainte-Victoire d’Arthabaska sont formées.

En 1993, lors de la fusion des villes de Victoriaville, d’Arthabaska et de Saint-Victoire-d’Arthabaska, la population vote pour le nom de Victoriaville pour la nouvelle agglomération (la municipalité de Saint-Christophe-d’Arthabaska a refusé la fusion).

En 1981, Victoriaville a accueilli les Jeux du Québec d’hiver. Une équipe de hockey sur glace, les Tigres de Victoriaville est célèbre dans la région. Cette équipe fait partie de la Ligue de hockey junior majeur du Québec – LHJMQ.

Plusieurs secteurs de l’économie sont présents à Victoriaville, tels que l’industrie manufacturière, le commerce, l’agriculture et l’industrie agro-forestière, ce qui constitue une opportunité de premier choix pour de nouveaux arrivants au Québec qui sont à la recherche d’un lieu propice à leur établissement.

Côté commerce, au total, Victoriaville compte près de 350 établissements de commerce. De nombreuses expositions commerciales sur divers thèmes s’y réalisent.

La Ville de Victoriaville fait partie du réseau SESAME, regroupant quinze capitales régionales à travers le monde. Grâce au réseau, ces capitales échangent des contacts d’affaires entre leurs entreprises et partagent leurs expériences en matière de gestion municipale. Victoriaville a été désignée ville hôte du 20e Forum international des affaires du réseau SESAME de 2007 sous le thème «La gestion des matières résiduelles : un levier de développement».

Plusieurs pistes cyclables sillonnent la ville.

Le lac du réservoir Beaudet est un excellent site d’observation des oiseaux, avec plus de 200 espèces. Canots et pédalos y sont admis. D’ailleurs, les amateurs de kayak et de pédalo peuvent également y louer une embarcation. On peut y pratique la planche à voile. Une piste cyclable longe le lac, et il y exsite des parcours d’exercices Kino.

Fait remarquable, Victoriaville est la première ville au Québec où les automobiles de la mairie sont électriques.

Finalement, selon certains, la poutine est née à Victoriaville. Cette affirmation est contestée par d’autres villes québécoises, mais le restaurant Hashton prétend l’avoir inventée.

Le Victoriavillois le plus célèbre est Sir Wilfrid Laurier, Premier ministre du Canada, dont le Musée est logé dans la maison de la famille Laurier.

Coordonnées de Victoriaville :

C. P. 370
Victoriaville
G6P 6T2

Téléphone : 819 758 1571

Site internet officiel de la ville : www.ville.victoriaville.qc.ca

victoriaville quebec

Victoria. Photo : © Gilles L’Heureux

Voir aussi

4 Comments

  1. ADRAR Nadir

    2010/09/22 at 12:09

    En visionnant une video sur les caracterestiques de Victoriaville, ainsi que certaines images et ecrits, je me pose une toute petite question : » est-ce vraiment vraie; oubien une simple publicite, pire encore: une fantaisie ». Car voir tout cela donne envie de visiter, et mieux encore y vivre.

  2. Roger Martin

    2011/08/01 at 4:33

    « En 1861, le village de Victoriaville est constitué et son fondateur est M. Olivier Perreault qui s’est installé près de la rivière Nicolet. » C’est de la désinformation.

    Victoriaville n’a pas de fondateur car le village de Victoriaville est le résultat de la division d’Arthabaskaville en 1860. M. Perreault se serait installé selon les écrits de l’historien Charles-É. Mailhot dans le troisième rang d’Arthabaska en 1839 là où est le secteur de Victoriaville aujourd’hui. Il n’a rien fondé et n’a rien mis en place pour Victoriaville.

  3. FERNAND MARTIN

    2012/04/14 at 6:04

    EN 1993 QUAND IL FUT LE TEMPS DE CHOISIR LE NOM DE LA NOUVELLE VILLE LES GENS D’ARTHABASKA ONT DEMANDÉS D’AVOIR UN VOTE PROPORTIONNEL CAR ON SAVAIT QUE LA POPULATION DE L’AUTRE VILLE ÉTAIT PLUS GRANDE CE QUI A ÉTÉ REFUSÉ ,EN PLUS LE MINISTRE CLAUDE RYAN EST VENU RENCONTRER LE CONSEIL DE VILLE POUR FAIRE ACCEPTER LES DEUX NOMS SOIT VICTORIAVILLE ARTHABASKA ET LE MINISTRE DE LEUR FAIRE SAVOIR QUE CE N’EST PAS LA COUTUME MAIS NOUS ALLONS L’ACCEPTER DANS UNE MOINDRE MESURE ,AUSSI IL NE FAUT PAS OUBLIER QUE LE VOTE POUR CE NOM DANS LES DEUX MUNICIPALITÉ ETAIT A PEU PRÈS IDENTIQUE SOIT AU ENVIRON DE 90% ,ALORS QUAND FUT LE TEMPS DE VOTER POUR LE NOM AU CONSEIL DE LA VILLE NOUS SAVIONS QUE TOUT ÉTAIT ARRANGÉ CAR 7 CONSEILLERS DE VICTORIAVILLE CONTRE 3 D’ARTHABASKA ,ET SURTOUT JE CROIS QU’ON A DEMANDÉ A CEUX D’ARTHABASKA VOTÉS DONC POUR LE NOM D’ARTHABASKA CA VA PARAITRE MOINS MAL ,AUJOUD’HUI ON A FÊTÉ LE SUPPOSÉ 150 IEME DE CETTE VILLE ,ALORS ON PEUT SE DEMANDER SI RÉELLEMENT NOUS FESONS PARTI DE CETTE VILLE ,A MON POINT DE VUE CETTE VILLE A 19 ANS ,ALORS SI NOUS FÊTONS LE 150 DE LA VILLE CELA VEUT DIRE QU’EN 1993 IL N’Y A JAMAIS EU DE FUSION SI OUI QUAND CETTE NOUVELLE VILLE AURA 100 ANS ,IL Y AURA DEUX VILLE DE VICTORIAVILLE UNE QUI AURA 231 ANS ET L’AUTRE AURA 100 ANS VOUS VOYEZ LA LOGIQUE, DANS D’AUTRES MUNICIPALITÉES SOIT TERREBONNE EUX IL DISENT NOUVELLE VILLE DE TERREBONNE ,LEVIS LA COMPANIE PEPSI A SORTIE UNE CANETTE DE LIQUEUR OU C’ÉTAIT INSCRIT SEIGNEURERIE DE LAUZON 375 ANS ,VILLE DE LEVIS 150 ANS ,NOUVELLE VILLE DE LÉVIS 10 ANS EUX ILS PRÉSERVENT LE PASSÉ ,MAIS ICI DANS CETTE VILLE ON FAIT TOUT POUR FAIRE OUBLIER LE PASSÉ ,EXEMPLE QUAND DANS VOTRE TEXTE IL EST ÉCRIT LE VICTORIAVILLOIS LE PLUS CÉLÈBRE EST WILFRID LAURIER J’AI DE LA MISÈRE AVEC CELA ,CE QUI AURAIT DU ÊTRE ÉCRIT ANCIEN CITOYEN D’ARTHABASKA AUJOURDHUI VICTORIAVILLE ,ALORS ON VOIT AUJOURDHUI APRÈS CETTE FUSION CETTE VILLE A PRIS CE QUI ÉTAIENT IMPORTANTS DANS NOTRE VILLE POUR SE FAIRE CONNAÎTRE ENCORE PLUS ,ALORS POUR BIEN DES PERSONNES APRÈS CE QU’ON VOIT AUJOUDHUI SI C’ÉTAIT A RECOMMENCER NOUS VOTERIONS CONTRE CETTE FUSION ,CAR DEPUIS CETTE FUSION ON PEUT DIRE QUE LA GROSSE VILLE NOUS A ABANDONNÉ,JE CROIS QUE CETTE VILLE SI IL N’Y AVAIT PAS EUT DE FUSION VICTORIAVILLE SERAIT UNE PETITE VILLE PARMIS TANT D’AUTRES DANS LA PROVINCE,UN AUTRE POINT TRÈS IMPORTANT CE QUE BEAUCOUP DE GENS IGNORENT LE NOM QUI ÉTAIT CHOISI POUR CETTE NOUVELLE VILLE ÉTAIT ARTHABASKA,CE N’EST PAS NOUS QUI AVIONS CHOISI CE NOM C’ÉTAIT QUÉBEC

  4. arthabaska

    2015/07/12 at 5:41

    arthabaska et né avant victoriaville village ces seulement avec l’arrivé du grand tronc est nommé ville . En passant sir Wilfrid laurier arthabaska ce un château étais un lieu de villégiature(chalet) .

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>