Villes et villages

Taschereau

Taschereau

Taschereau

Fondée en 1913, la municipalité actuelle de Taschereau a été constituée officiellement en 2001. Sa superficie est de 265 kilomètres carrés et sa population est composée de plus de mille habitants. La municipalité appartient à la Région administrative de l’Abitibi-Témiscamingue et fait partie de la Municipalité Régionale de Comté de l’Abitibi-Ouest. Elle est située entre les villes de La Sarre et Amos.

Taschereau doit sa naissance au chemin de fer « le Transcontinental » qui a fonctionné dès 1911. Des colons viennent alors s’établir dans ces lieux. La première gare de la municipalité portait le nom d’O’Brien en l’honneur d’un ingénieur du Transcontinental.

En 1914, une mission fut érigée sous le nom de Saint-Pierre-de-Privat (ce nom rend hommage au lieutenant colonel Marc-Antoine de Privat, commandant du régiment de Languedoc) et, en 1919, le statut de paroisse lui fut accordé.

C’est en 1926 que la municipalité prend le nom de Taschereau en l’honneur de Louis-Alexandre Taschereau alors premier ministre du Québec. En 1929, Taschereau est divisée, la municipalité de Taschereau est créée pour la campagne et la municipalité du canton de Privat, pour le village. En 1980, le village devient la municipalité du Village de Taschereau et depuis 2001, ces territoires sont fusionnés sous le nom de municipalité de Taschereau.

Taschereau avait été jadis un centre ferroviaire d’importance pendant plus de 40 ans, mais aujourd’hui la vie économique se concentre dans l’industrie forestière. Les scieries continuent d’influencer le développement de Taschereau. La compagnie Tembec est le principal employeur et se trouve parmi les plus modernes usines du genre. Le village est également une des portes d’entrée du Parc national d’Aiguebelle qui est un site idéal pour le camping d’hiver.

Dans le secteur du lac Loïs et du lac Matissard, des chalets offrent un confort supérieur pour les visiteurs.

École d’Art Norbert Lemire. Cette école offre le plus heureux mariage de l’art avec la nature. L’école longe le lac Loïs, en plein coeur de l’Abitibi, aux abords du Parc national d’Aiguebelle. Des artistes professionnels en peinture, musique ou écriture vous guideront dans votre démarche artistique et ce, quel que soit votre niveau. L’école offre un forfait tout inclus. Sur place : quai, pédalos, piste cyclable, barbecue et pavillon pour se réunir entre amis. Coordonnées : 482, Chemin du Quai-Fédéral, Taschereau J0Z 3N0. Site Web : norbertlemire.com.

La Foire des collectionneurs de Taschereau est un univers fabuleux des collectionneurs de tout acabit se donnent rendez-vous à l’occasion de cet événement pour échanger, vendre ou acheter les objets qui les passionnent. Sur place, nombreux kiosques de produits locaux et régionaux ainsi que des expositions de voitures de collection modifiées. Cette foire permet à plusieurs dizaines de collectionneurs de la région de partager une passion commune.

Le site web de Taschereau est très agréable avec de nombreux renseignements utiles. Il est possible que la vie paisible et calme de la ville influence les mesures des administrateurs du site web de la mairie de Taschereau.

Coordonnées de Taschereau :

C. P. 150 Taschereau
J0Z 3N0

Téléphone : 819 796 2219

Site internet de Taschereau : www.taschereau.ao.ca

maison laferté

Maison du souvenir, au 311, Village Laferté, Laferté J0Z 3NO. Vous pouvez revivre l’histoire du village de Laferté en visitant La Maison du souvenir située dans l’ancienne église et à deux pas de la Route Verte. Ce bâtiment qui date des années 1930, vous transportera au moment de la colonisation de la région. Plus de 800 photos d’époque, vidéos et objets du patrimoine religieux y sont exposés rendant ainsi hommage aux fondateurs. Source de la photo : Site Web de Taschereau

Voir aussi :

3 Comments

  1. Henriette Smith

    2014/01/02 at 4:11

    Je viens de consulter le site de la municipalité de Taschereau qui est sous construction. Je veux juste vous signaler qu’il y de grosses fautes d’ortographe sur la page qui apparaît déjà.

    Une ancienne enseignante de Taschereau.

    Henriette Smith (autrefois Nolet).

  2. Pierre Morin

    2014/04/04 at 5:00

    Bien d’accord avec vous, Henriette, mais le mot orthographe s’écrit avec deux h…

    Par ailleurs, mon père né en 1929 a passé quelques années dans sa petite enfance à Laferté. Mon grand-père Horace Morin avait tenté de s’établir là-bas avec le plan Vautrin je crois, mais ce fut un échec et la famille est revenue à Montréal par la suite. Serait-il possible de retrouver l’endroit où ils habitaient. Par une liste des familles venues de Montréal peut-être ?

  3. Marie-J. Gauthier

    2014/04/27 at 3:42

    Native de Taschereau en 1947, ma mère originaire du Nouveau Brunswick, mon père André Gauthier natif de Montréal, décédé suite à un accident ferroviaire en 1954. Si quelqu’un connaisait notre famille, serait très reconnaissante. Je me rappelle une famille St-Cyr qui demeurait près d’un pont.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>