Villes et villages

Sainte-Sophie-de-Lévrard

Sainte-Sophie-de-Lévrard

Sainte-Sophie-de-Lévrard

La municipalité de paroisse Sainte-Sophie-de-Lévrard est située dans la municipalité régionale de comté de Bécancour et fait partie de la région administrative du Centre-du-Québec. On y dénombre environ 800 résidents et la superficie de la municipalité est de plus de 82 kilomètres carrés.

Située à l’est-nord-est de Nicolet, Sainte-Sophie-de-Lévrard est bornée à l’ouest par Sainte-Marie-de-Blandford, à l’est par Sainte-Philomène-de-Fortierville, au nord par Sainte-Cécile-de-Lévrard et au sud par Manseau.

Quant à la toponymie du village, le constituant Sainte-Sophie rappelle Mme Sophie-Charlotte Young, épouse de Joseph-Ovide Tousignant, avocat et dernier seigneur de la seigneurie de Lévrard à l’époque de la fondation de la paroisse. Il est à noter que Monsieur Tousignant donna à la fabrique un terrain du septième rang de grande valeur. Il fut d’ailleurs le sixième maire de Sainte-Sophie. Le constituant Lévrard, quant à lui, honore la mémoire des deuxième et troisième seigneurs de la concession, respectivement Louis Lévrard (1703-1749) et son fils Charles (1749-1769), les deux reconnus comme de vaillants travailleurs. Le site Web de la municipalité nous apprend que le nom de Lévrard vient de «évrard» ou «euvrard» qui signifie «ouvrier» (ce site Web s’appuie sur l’ouvrage Origine des noms de familles canadiennes-françaises, page 256, rédigé par Éliotrope Dionne).

La première division administrative de cet endroit eut lieu en 1672, où l’intendant de la Nouvelle-France Duschesneau et le gouverneur Frontenac concédèrent une seigneurie à Romain Becquet (1640-1682 qui la nomma Saint-Pierre-les-Becquets. En 1703, après le mariage de Catherine-Angélique Becquet et Louis Lévrard, la seigneurie devient la seigneurie de Lévrard.

L’exiguïté des seigneuries des plaines du Saint-Laurent provoque, au début du XIXe siècle, une expansion de la colonisation vers les terres intérieures. La fondation de Sainte-Sophie s’inscrit dans ce contexte. De 1856 à 1874, une mission y est fondée et desserviepar les curés de Saint-Pierre-les-Becquets. La paroisse porte d’abord le nom de Saint-Placide en signe de reconnaissance des efforts du premier maire, Placide Neault.

La première messe est célébrée à Sainte-Sophie par le curé Joseph Bailey de Saint-Pierre-les-Becquets, le 30 septembre 1856 dans la maison de Jérémie Demers, dans le 5e rang. Ensuite, une chapelle est construite pour la mission vers 1856-58 sur la terre de Louis Beauchesne et les desservants s’y rendent deux dimanches par mois.

L’érection canonique de la paroisse, par démembrement d’une partie de Saint-Pierre-les Becquets, est décrétée le 7 septembre 1874 par Mgr. Louis-François Laflèche, évêque de Trois-Rivières. L’abbé Édouard-Alphonse Gauvreau devient le premier curé résident le 1er octobre 1874. L’actuelle municipalité de paroisse fut constituée civilement le 23 avril 1875.

En 1874, les paroissiens entreprennent la construction de la première église en bois sur un terrain de Zéphitin Lefebvre situé dans le 6e rang plutôt que dans le 7e rang près de la rivière des Orignaux comme l’avait décidé en 1869 Mgr. Laflèche. La première église est bénie le 18 octobre 1874 et le premier presbytère est construit l’année suivante.

En mars 1901, les paroissiens de Sainte-Sophie présentent une requête à Mgr. Hermann Brunault, évêque de Nicolet, pour obtenir la permission de construire une nouvelle église. La requête est acceptée et la nouvelle église de la paroisse est bénie le 11 février 1904 par Mgr. Brunault.

Le 11 juillet 1933, la Caisse populaire de Sainte-Sophie-de-Lévrard est fondée. En 1956, l’école du village est prise en charge par les Filles de la charité du Sacré-Coeur.

Chaque année au mois d’aout, Sainte-Sophie est l’hôte d’un rendez estival unique et familial : Le festival des 5 sens.

Le territoire de Sainte-Sophie-de-Lévrard est traversé par la route 218 et la route 226, via autoroute 20 ou route 132. La municipalité est située à environ 105 kilomètres de la ville de Québec et à 185 kilomètres de Montréal.

Fait historique : En 1920, Alphonse Deshaies aidé de son père, le fromager David Deshaies, construit à Sainte-Sophie-de-Lévrard un autobus huit places sur un châssis d’un camion usagé Ford modèle T.

Coordonnées de Sainte-Sophie-de-Lévrard :

174A, rang Saint-Antoine
Sainte-Sophie-de-Lévrard
G0X 3C0

Téléphone : 819 288-5804

Site Web de Sainte-Sophie-de-Lévrard : ste-sophie-de-levrard.com

sainte_sophie de lévrard

Jardin communautaire devant l’église de Sainte-Sophie-de-Lévrard. Source : Site Web de la municipalité

sainte_sophie_de lévrard

Bienvenue à Sainte-Sophie-de-Lévrard. Source : Site Web de la municipalité

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>