Villes et villages

Ste-Christine-d’Auvergne

Ste-Christine-d’Auvergne

Sainte-Christine-d’Auvergne

Située dans la région administrative de la Capitale-Nationale, la municipalité de Sainte-Christine-d’Auvergne, fait partie de la municipalité régionale de comté de Portneuf. D’une superficie d’environ 150 kilomètres carrés, cette petite municipalité compte une population de 500 résidents permanents, mais la population est plus que doublée par les villégiateurs, toutes saisons confondues.

Sainte-Christine-d’Auvergne, telle qu’officiellement désignée depuis 1991, est issue du détachement partiel de Saint-Raymond, de Saint-Basile et de Notre-Dame-de-Portneuf. Son nom rappelle la soeur Sainte-Christine, née Clara Deschènes, qui occupait le poste de supérieure générale des Soeurs de la Charité de Québec, vers la fin du XIXe siècle. Son nom évoque également le souvenir de la patronne Sainte-Christine, martyre vers l’an 310, transpercée de flèches sous l’empereur Dioclétien à Bolsène en Italie. Le constituant Auvergne évoque une province historique de France, d’où étaient originaires les premiers colons venus s’établir sur ces terres, au milieu du XIXe siècle.

Avantageusement située sur le parcours accidenté de la rivière Sainte-Anne, Sainte-Christine devient rapidement un lieu privilégié pour l’exploitation des forces hydrauliques de la rivière. L’arrivée de Joseph Ford en 1850 et la construction d’un premier moulin à papier en 1868, près de la chute à Gorry, marquent les débuts de cette localité.

En 1894, on fait ériger une première église, la seule église à être construite entièrement de bois dans la région.

Le village a été constitué civilement en 1895 et au départ le village était associé à l’exploitation de la forêt et à l’agriculture. Plusieurs charbonnières de l’entreprise Charbon de Bois Feuille d’Érable inc. y existaient, ainsi que des moulins à scie spécialisés dans le cèdre et usines constructeurs de maisons en bois rond.

Plus tard, une centrale hydroélectrique a été construite à l’endroit où la chute Ford marque le cours de la rivière avec ses quinze mètres de hauteur. En opération de 1930 à 1965, la centrale fut réaffectée et constitue maintenant un lieu d’observation privilégié sur la rivière Sainte-Anne.

Aujourd’hui, l’entreprise Maisons d’Auvergne, un salon de coiffure, des entreprises de déneigement et d’excavation, un garage, une entreprise de rembourrage, garderies et un bureau de poste y ont pignon sur rue. À la sortie du village, une vingtaine de fours produisent encore du charbon de bois. Spécialisée dans la culture maraîchère, Sainte-Christine est la quatrième municipalité en importance en regard de la superficie sur le territoire de la MRC de Portneuf.

La rivière Sainte-Anne traverse la municipalité, offrant de magnifiques points de vue du pont des Cascades, la chute à Gorry, le domaine des Chûtes et le potentiel archéologique de la rivière qui peut permettre de retracer l’histoire de la région. Cette rivière l’un de ses attraits majeurs et on peut y pêcher, y faire du kayak, etc.

Le territoire de la Sainte-Christine-d’Auvergne possède plusieurs endroits propices à des développements domiciliaires, tant pour des résidences principales que secondaires. Au fait, la vocation récréo-touristique de la municipalité dans les développements du Lac Clair, du Lac Simon, le Domaine Alouette, celui du Lac des Fonds, du Lac Hardy et du Domaine des Chûtes sont des endroits propices pour des personnes semi-retraitées, retraitées ainsi que pour les jeunes familles. Pour ce faire, le Conseil de la municipalité favorise la mise en place d’outils pour attirer et faciliter la venue des gens de l’extérieur au sein de la communauté.

Le Domaine des chalets en bois rond est un secteur en pleine expansion et plusieurs Québécois, des citoyens des États-Unis et Européens ont choisi d’y établir leur résidence secondaire. Parsemé de lacs artificiels, ce domaine se situe entre le rang St-Jacques et la rivière Ste-Anne, dans l’est de la localité. On peut y louer des chalets à l’année en consultant le site auchaletenboisrond.com

Aujourd’hui, Sainte-Christine-d’Auvergne et les municipalités voisines participent aux efforts de restauration de la rivière Sainte-Anne afin de redonner à celle-ci sa réputation de rivière reconnue pour ses meilleures fosses à truite au Canada, dont a fait mention la revue newyorkaise Forest and Stream publiée en 1890.

Coordonnées de Sainte-Christine d’Auvergne :

80, rue Principale
Sainte-Christine-d’Auvergne
G0A 1A0

Téléphone : 418 329-3304

Site Web de Sainte-Christine-de-Portneuf : ste-christine.qc.ca

ste-christine

Sainte-Christine de Portneuf. Source : Courrier de Portneuf

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>