Villes et villages

St-Joseph-de-Kamouraska

St-Joseph-de-Kamouraska

Saint-Joseph de Kamouraska

La paroisse de Saint-Joseph de Kamouraska est un beau et paisible village situé dans le haut pays de l’Est de la municipalité régionale de comté du Kamouraska, dans la région administrative du Bas-Saint-Laurent. Ce village vous séduira par sa quiétude et son charme champêtre.

Bien que St-Joseph soit la deuxième plus petite localité du Kamouraska, sa population est stable à 410 Joséphiniennes et Joséphinien depuis fort longtemps et d’ailleurs est composée d’une forte proportion de familles et de jeunes.

Déployée sur une superficie de près de 85 kilomètres carrés, coiffé de ses terres et de sa forêt, sans négliger sa belle rivière du Loup, l’agriculture et l’industrie du bois caractérisent à merveille ce beau coin du pays.

Le territoire de la paroisse se situe sur le rebord du plateau appalachien, autrefois appelé « Les Alléghanys », sur le deuxième plateau du littoral du Saint-Laurent, au sud de Saint-André, entre les paroisses de Saint-Alexandre et de Sainte-Hélène. Au sud, il est borné par les territoires non organisés qui s’étendent jusqu’au canton Chabot. Cette partie sud de la municipalité appelée Canton Bungay est tout en forêt et parsemée de plan d’eau tels les lacs Chantereau, Audrey, Guiberge et une partie du lac Deschênes. On compte également les rivières aux Loutres, Fourchue au sud et la rivière du Loup au nord. Cette dernière sillonne la municipalité d’ouest en est sur toute sa largeur.  La rivière a toujours été importante dans le développement économique de notre région. Tantôt, elle servait à la flottaison du bois ; plus tard, elle fournissait le pouvoir hydroélectrique.

Le village se situe entre deux collines, ce qui lui donne un air de petite agglomération dans une belle vallée. C’est sûrement ce qui a incité les ancêtres à y construire une église puisqu’en 1917, il y avait déjà un magasin général, un bureau de poste et une boutique de forge.

En 1674, une seigneurie fut concédée dans ce secteur à Olivier Morel de La Durantaye qui la nomma seigneurie de Kamouraska. Cependant, les premières concessions de terre remontent vers 1825, et en 1863, le canton de Bungay est proclamé.

En 1904, une première demande de projet de formation d’une paroisse sur ce territoire, dans la queue de Saint-André, a été rejetée. Finalement, cependant, après plusieurs années d’efforts, en 1917, les autorités religieuses acceptent une mission à Saint-Joseph de Kamouraska et son Éminence Mgr L.N. Bégin nomme l’abbé Joseph Laforest, vicaire à Saint-André et missionnaire à Saint-Joseph. Ainsi, le nom de Saint-Joseph fut donné à la paroisse en l’honneur du premier curé, Joseph Laforest.

C’est le 23 septembre 1917 que l’abbé Jules Gervais chante une première messe dans une chapelle aménagée dans la maison de Monsieur Auger, propriétaire du moulin à scie, situé sur la rive nord de la rivière (M. Auger demeurait à Québec et prêtait ce local pour les fins de la mission. Aujourd’hui, c’est la maison de M. St-Pierre, au 114, Route de l’Église).

Le 3 mai 1922, l’érection canonique de la paroisse Saint-Joseph de Kamouraska a lieu par détachement des paroisses de Sainte-Hélène, Saint-André de Kamouraska et Saint-Alexandre. Le territoire de la nouvelle paroisse couvre une partie du canton de Bungay, une partie de la seigneurie de Verbois et une partie de la seigneurie de l’Îlet-du-Portage.

Le 14 janvier 1924, la municipalité de la paroisse de Saint-Joseph-de-Kamouraska est constituée civilement.

Aujourd’hui, St-Joseph, c’est la qualité de vie caractérisée par la quiétude, dans un décor champêtre, où les jeunes familles y trouvent inévitablement le goût de s’y établir. Pour la quiétude bien sûr, mais aussi pour l’accessibilité immobilière.

Fait plutôt intéressant, en croisant plusieurs indices de développement, il s’avère que St-Joseph se classe parmi les municipalités les moins dévitalisées du Kamouraska et ces indices démontrent en bout de ligne que St-Joseph se démarque et a un avenir prometteur.

Par exemple, St-Joseph a été la première municipalité en Amérique du Nord à assurer la collecte et le traitement de ses eaux usées via le procédé de bio-filtration sur lit de tourbe et ce, pour 80 habitations urbaines «réseautées»! À cet égard, et depuis 2001, St-Joseph sert de vitrine pour plusieurs municipalités désireuses d’implanter ce système.

Reconnu également pour la forte implication bénévole de ses citoyens, la municipalité impressionne quant au nombre de ses organisations à caractère socio-économiques. Sa vitalité, la communauté la doit à ces dizaines de bénévoles qui y croient et s’impliquent.

Découvrez un patrimoine bâti comprenant notamment la Grange à dôme. Un aire de repos et de pique-nique équipée de toilettes est présente sur le site. De plus, les sportifs profiteront d’excursions en kayak sur la rivière du Loup.

À Saint-Joseph-de-Kamouraska, on peut pratiquer des activités de canot et de kayak sur la rivière du Loup. La durée des randonnées ou excursions, guidées ou non, va de quelques heures à quelques jours, selon votre demande. Idéal pour les activités familiales ou entre amis. Pour plus d’infos, contactez Zone aventure, au 322, Principale, Saint-Joseph-de-Kamouraska, téléphone 418 551-0806, horaire : mai à septembre, sur réservation.

Au départ de Saint-Joseph-de-Kamouraska, pratique des activités de canot et de kayak sur la rivière du Loup. La durée des randonnées ou excursions, guidées ou non, va de quelques heures à plusieurs jours selon votre demande. Idéal pour les activités familiales ou entre amis.

On accède à l amunicipalité en suivant la route 230, à onze kilomètres au sud de la route via Saint-Pascal.

Coordonnées de Saint-Joseph-de-Kamouraska :

300A, Principale Ouest
Saint-Joseph de Kamouraska
G0L 3P0

Téléphone : 418 493-2214

Site Internet de Saint-Joseph-de-Kamouraska : www.stjosephkam.ca

Saint-Joseph-de-Kamouraska

Saint-Joseph-de-Kamouraska

Saint-Joseph-de-Kamouraska. Source de l’image : Site Web de la municipalité

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>