Villes et villages

St-Denis (Bas-St-Laurent)

St-Denis (Bas-St-Laurent)

Saint-Denis

Il existe plusieurs villes et villages au Québec dont une partie du nom est composée de «Saint-Denis», ici nous nous référons à Saint-Denis, un petit village de la région administrative du Bas-Saint-Laurent, dont la superficie totale est de 97 kilomètres carrés et dont la population n’atteint guère les cinq cents Denisiens et Denisiennes, lesquels sont en majorité des agriculteurs.

Saint-Denis appartient à la Municipalité Régionale de Comté de Kamouraska qui est une plaine parsemée de pitons rocheux et qui offre les panoramas les plus beaux au monde. En plus d’être une très belle région du Québec, Kamouraska est l’un des berceaux de la Nouvelle-France, car cette région a toujours été la porte d’entrée du Bas-Saint-Laurent. Cette municipalité se situe à une cinquantaine de kilomètres au sud-ouest de Rivière-du-Loup.

Avant l’arrivée des Européens, des Amérindiens Algonquiens y habitaient. Les premiers colons français s’y installèrent en 1692.

Le 14 janvier 1833, la paroisse Saint-Denis de Kamouraska est créée par détachement de celles de Notre-Dame-de-Liesse de Rivière-Ouelle, Saint-Louis de Kamouraska et Saint-Pascal de Kamouraska. La municipalité est constituée civilement le 1er juillet 1855, au moment de l’abolition du régime seigneurial au Québec. Le nom du village fait hommage à M. Denis Blanchet, le fils d’ancien seigneur de La Bouteillerie.

Nous avons déjà dit que cette région offre des paysages magnifiques et uniques.

Il est difficile d’exprimer une opinion sur la possibilité de s’installer à Saint-Denis pour les nouveaux arrivants au Québec. La décision dépend de plusieurs facteurs, mais réfléchissez-y. Si la possibilité de devenir agriculteur vous attire, n’hésitez pas. Ces lieux sont aussi parfaits pour y passer des vacances.

Rappelons qu’à Saint-Denis-de-la-Bouteillerie est né Thomas Chapais, historien et homme politique, ainsi que de son frère Jean-Charles-Louis-Thomas Chapais (1811-1885), auteur agricole et un des pères de la Confédération canadienne. La maison Chapais, construite en 1833, lui a appartenu, puis à son fils Thomas (1858-1946), historien. Cet immeuble conserve le décor d’une résidence bourgeoise du 19e siècle. On peut parcourir les jardins oubliés (potager, verger, jardin floral). Ne manquez pas les Dimanches champêtres de Chapais, la gallerie-boutique et les géorallyes.

Les Élevages du Sud est une entreprise spécialisée dans l’engraissement de chevreaux de lait et de chevreaux lourds. La viande produite est très maigre et disponible sur certaines marchés du Kamouraska. Vous pouvez acheter directement à la ferme gigots, carrés, côtelettes, cubes à brochettes, et bourguignons, saucisses sans gluten, abats, merguez, chevreau fumé, terrines, peaux tannées.

Entre-nous les Paniers de Kamouraska. Cette entreprise socialement responsable propose des produits locaux de dizaines de producteurs locaux et entreprises de Kamouraska.

On y accède en suivant la route 132 ou Autoroute Jean-Lesage (20) x Route 287. La distance entre Saint-Denis et Montréal est d’environ 285 kilomètres et la distance entre la municipalité et la ville de Québec est d’environ 160 kilomètres.

Coordonnées de Saint-Denis :

5, route 287
Saint-Denis
G0L 2R0

Téléphone : 418 498-2968

Site Internet de Saint-Denis : St-Denis

st denis boutellerie

Saint-Denis, source : site Web de la municipalité

Voir aussi :

2 Comments

  1. Louise Giroux

    2012/02/07 at 3:18

    Monsieur le Maire, Jean Dallaire

    Depuis quelques années, je participe au symposium de peinture du Kamouraska. L’an dernier, mon ami George Pérusse s’était joint à l’évènement et il était installé chez vous à Saint-Denis. George me signifiait qu’il serait peut-être possible pour moi de le joindre au groupe de Saint-Denis. Nicole Tardif m’a également téléphoné dimanche dernier et elle m’a dit que vous accueilleriez quelques artistes de plus que l’an dernier.

    J’ai déjà soumis ma demande de participation pour le symposium 2012 à Sylvain en octobre dernier.
    Si possible, j’aimerais bien être à Saint-Denis en juillet prochain. Une autre de mes amies peintres, Monique McCool, aimerait aussi être des nôtres. Nous avons, Monique et moi, un motorisé. Est-ce qu’il est possible également d’avoir une permission d’installer notre motorisé dans un endroit où il ne dérangerait personne?

    Au plaisir de vous revoir!

  2. Rene Blais

    2013/11/13 at 12:19

    Bonjour!

    Je voudrais m’établir dans la municipalité de St-Denis si je me trouve un petit lopin de terre (10 hectares) pour faire de la culture maraîchère

    Est-ce que vous savez s’il y a quelque chose à vendre?

    Merci!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>