Villes et villages

St-Bruno-de-Kamouraska

St-Bruno-de-Kamouraska

Saint-Bruno-de-Kamouraska

Constituée le 1er janvier 1887, cette belle municipalité est située dans la région administrative du Bas-Saint-Laurent et fait partie de la municipalité régionale de comté du Kamouraska. On y compte une population d’environ 500 résidents dont le gentilé est Bruloises et Brulois. La municipalité recouvre un vaste territoire de 188 kilomètres carrés.

Saint-Bruno-de-Kamouraska, une municipalité sympathique et attirante, est avantageusement située au sud du fleuve St-Laurent, entre Saint-Pascal, Mont-Carmel, Sainte-Hélène et Picard. Si le goût de la mer se fait sentir, c’est parce que le village y est à quelques minutes. De nombreux accès permettent à ceux qui aiment se promener en forêt, de se remplir les sens de toute la panoplie des joies que procure cette activité, peu importe la saison. Ainsi, si le calme et la quiétude de la campagne vous attirent, une balade à travers ces parages comblera rapidement votre vue de paysages bucoliques. En fait, pour la statistique, la municipalité comporte en tout 65 kilomètres de routes, 18 ponts, de nombreux ruisseaux, lacs et rivières qui font la joie et les délices des randonneurs.

La municipalité fait également partie de l’histoire parce que si La Manie, ancien village foisonnant de vie pouvait parler, elle raconterait bien des choses…

La population de Saint-Bruno se concentre dans la partie nord du territoire, le sud appartenant plutôt à la forêt qu’à l’agriculture. Les cantons Chabot et Painchaud partagent ses bornes au sud-est tandis que la municipalité de Sainte-Hélène et le canton Bungay la côtoient au nord-est. Saint-Pascal, au nord-ouest et Mont-Carmel, au sud-ouest, sont aussi ses voisines.
Historiquement, située sur le plateau des Appalaches, la paroisse de Saint-Bruno-de-Kamouraska a été organisée et ses terres arpentées selon le système des cantons, instauré par la couronne britannique. Les limites actuelles de la municipalité correspondent donc en grande partie à celles du canton Woodbridge, peuplé vers 1834. C’est en 1893 que la paroisse a été érigée canoniquement.

Aujourd’hui  encore la forêt et l’agriculture demeurent les principales activités économiques de la paroisse, auxquelles s’ajoute le tourisme.

Des attraits les plus populaires de St-Bruno, mentionnons le Festi-Brûlot, un festival estival qui se tient toujours au mois d’août. Parmi des nombreuses activités et animation, la course de canard est l’une des plus amusantes.

Rappelons également que Saint-Bruno-de-Kamouraska est une des municipalités partenaires du Parc régional du Haut-Pays de Kamouraska, un projet de développement territorial visant autant l’épanouissement des activités économiques de nature touristique, récréatives, culturelles, énergétiques que celles du prélèvement de la matière ligneuse. Les limites du territoire d’application proposé comprennent les municipalités situées sur le plateau et qui sont contiguës aux terres du domaine public, soit : Saint-Onésime-d’Ixworth, Saint-Gabriel-Lalemant, Mont-Carmel, Sainte-Hélène, Saint-Bruno-de-Kamouraska, Saint-Joseph-de-Kamouraska et Saint-Alexandre-de-Kamouraska (mais le parc comprend aussi les territoires non organisés sous la responsabilité de la MRC de Kamouraska).

Note historique (ou plutôt une légende locale amusante) : Une légende raconte l’histoire de l’assignation du nom de Saint-Bruno à la paroisse : on dit qu’en 1892, il y avait dans le canton de Woodbridge deux pionniers-doyens: Pierre Desjardins et Bruno Dionne. On hésitait donc entre Saint-Pierre et Saint-Bruno comme nom pour la nouvelle paroisse. On était bien embêté pour résoudre ce dilemme. C’est alors que les membres de la jeune communauté, se tournèrent vers leur curé, l’abbé Grondin, qui selon la légende, laissa le sort décider. Le bon curé écrivit les noms des doyens sur de petits papiers et les mit dans son chapeau. Le sort favorisa l’ancêtre Bruno.

Il faut dire pourtant que Bruno Dionne était un personnage original. Chaque fois qu’il sortait de la messe, il se mettait à quêter du tabac à tout et chacun pour bourrer sa pipe. Mais voilà qu’une fois qu’elle était bourrée, il s’en allait un peu à l’écart des gens et ôtait le tabac de sa pipe pour le mettre dans sa blague et s’en retourner répéter son manège près d’un autre bon samaritain.

La légende raconte que c’est à cause de cette curieuse habitude que suite au tirage au sort plusieurs se seraient demandés: « Est-ce que ça là de l’allure de se retrouver comme ça avec un Saint-Bruno-pas-de-Tabac? » Et c’est depuis ce temps que l’expression est restée.

Coordonnées de Saint-Bruno-de-Kamouraska :

Adresse physique :

4, rue du Couvent
Saint-Bruno-de-Kamouraska

Adresse postale :

C. P. 10
Saint-Bruno-de-Kamouraska
G0L 2M0

Téléphone : 418 492-2612

Site Web de Saint-Bruno-de-Kamouraska : stbrunokam.qc.ca

st bruno de kamouraska

Vue aérienne de Saint-Bruno-de-Kamouraska. Source de l’image : Site Web de la municipalité

À lire également :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>