Villes et villages

Sorel-Tracy

Sorel-Tracy

Sorel-Tracy

Sorel est une des plus anciennes villes canadiennes, située au confluent du fleuve Saint-Laurent et de la rivière Richelieu. La population de Sorel-Tracy (l’appellation officielle de la ville) atteint 35 mille habitants. Sa superficie totale est d’environ 57 kilomètres carrés.

La ville de Sorel-Tracy se trouve dans la région administrative de la Montérégie et fait partie de la Municipalité régional de comté de Pierre-de-Saurel que s’appelait la MRC du Bas-Richelieu avant de changer du nom).

Vivre à Sorel est vivre dans un milieu divertissant, car personne n’est indifférent à ses terrasses, son marché Richelieu, son Centre d’interprétation du patrimoine, son parc Regard-sur-le-Fleuve, ses fêtes attirantes et plusieurs autres attractions.

C’est à Sorel qu’en 1781 apparaît le premier arbre de Noël en Amérique.

Historiquement, ces terres ont vu passer Jacques Cartier et Samuel de Champlain.

C’est en 1642, que Charles Huault de Montmagny, gouverneur de la Nouvelle-France y fait ériger le fort de Richelieu. Cependant, le fort subsiste jusqu’en 1647, quand il est abandonné, faute des ressources.

On y est de retour en 1665, l’année de la décision du roi Louis XIV de reprendre la Nouvelle-France après la dissolution de la Compagnie des cent associés. À partir de cette année-là commence l’occupation permanente des terres de Sorel.

Le nom de la ville vient du nom du capitaine Pierre de Saurel qui a choisi de quitter la vie militaire et de rester en Nouvelle-France avec ses amis et camarades Antoine Pécaudy de Contrecoeur, Pierre de Saint-Ours, Jacques de Chambly, Alexandre Berthier, René Gaultier de Varennes, François Jarret de Verchères. Chacun a reçu une seigneurie, conformément aux règles du système seigneurial. Pierre de Saurel reçut sa seigneurie en 1672.

Tout au long du XVIIIe siècle, le principal commerce de la ville est la construction navale, ensuite des industries connexes se développent et la première manufacture, une goudronnerie, y est ouverte en 1740. Cette année-là, la population totale de la seigneurie est d’environ 800 habitants.

Après la Conquête, la famille de Ramezay vend la seigneurie de Sorel à John Bondfield, un anglais et en 1780, la Couronne britannique fait l’acquisition de la seigneurie de Sorel. Ensuite, la ville se développe sans accroc majeur, à part les effets de la Grande Dépression.

En 1954, la municipalité de la paroisse de Saint-Joseph-de-Sorel est constituée en Ville de Tracy. Remarquez que Tracy est un nom de lieu qui existe toujours en France.

Sorel-Tracy se trouve au cœur du vaste marché nord-américain et des infrastructures de qualité y existent mettant en valeur le potentiel commercial et industriel du territoire. La ville compte trois parcs industriels et de nombreux organismes, par le biais de programmes et de fonds, offrent l’appui à l’implantation d’entreprises dans la région.

D’ailleurs, Sorel-Tracy possède des infrastructures portuaires à niveau national et provincial, ainsi que des quais privés, situés à proximité des parcs. Les activités portuaires aux quais de Sorel-Tracy représentent quelque 35 % de toute l’activité portuaire des dix principaux ports locaux du Québec. Ces infrastructures portuaires permettent d’importer les grains acheminés aux meuneries pour les moudre et d’exporter la production.

Bref, la ville de Sorel-Tracy qui est située à environ une heure de Montréal, est un choix intéressant pour des nouveaux arrivants au Québec.

Coordonnées de Sorel-Tracy :

C. P. 368
Sorel-Tracy
J3P 7K1

Téléphone : 450 780 5600

Site internet : www.ville.sorel-tracy.qc.ca

Maison de la musique

Maison de la musique

Maison de la musique de Sorel-Tracy. Photo : Site Web de la ville de Sorel-Tracy

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>