Villes et villages

Municipalité de Scott

Municipalité de Scott

Municipalité de Scott dans la région de Chaudière-Appalaches

La municipalité de Scott fut fondée au milieu du XVIIIe siècle, constituée par des terrains appartenant aux seigneuries Joliett et Saint-Étienne. Elle fait partie de la région administrative de Chaudière-Appalaches et se trouve dans la Municipalité régionale de comté de La Nouvelle-Beauce. La population de Scott tourne autour de 1800 Scottoises et Scottois. La superficie de Scott compte près de 33 kilomètres carrés. La municipalité de Scott se trouve sur la rive sud du Saint-Laurent à 35 kilomètres de Québec.

C’est à la fin du XIXe siècle que la municipalité connaît une étape de prospérité économique et démographique, quand le chemin de fer est construit par l’un des premiers promoteurs des chemins de fer au Québec Lévis & Kennebec Railway.

Charles-Armstrong Scott et Louis-Napoléon Larochelle ont été à la tête des travaux et c’est au premier de ces deux hommes que la municipalité doit son nom. Pendant un temps, la gare de Scott a servi de terminal pour toute la Beauce.

Le progrès industriel se poursuit, et l’économie agricole se développe, en particulier l’industrie laitière.

Aujourd’hui facilement accessible à tous les grands services, en raison de sa proximité des quelques centres de la région (Scott se trouve à quelques kilomètres de Sainte-Marie, une agglomération importante), la population de Scott augmente d’année en année.

Pour ses attraits touristiques, on signale l’église Saint-Maxime, érigée en 1904 en bois et coiffée d’un magnifique clocher.

Coordonnées de Scott :

1070, route Kennedy
Scott
G0S 3G0

Téléphone : 418 387-2037

Site Web de Scott : municipalitescott.com.

Scott

Vue panoramique de la municipalité de Scott. Source : Site Internet de la municipalité de Scott.

Ancienne municipalité de Taschereau-Fortier (note historique)

Le territoire de cette municipalité de la Beauce s’étend sur les deux rives de la rivière Chaudière tout en circonscrivant celui de la municipalité du village de Scott. En réalité, il forme la partie rurale, la paroisse, correspondant au village de Scott. Un peu plus d’une dizaine de kilomètres séparent cet endroit de la ville de Sainte-Marie, plus au sud-est. Relevant de la paroisse de Sainte-Claire, créée en 1824, sur le plan religieux, Taschereau-Fortier était détachée de la municipalité de la paroisse de Saint-Maxime en 1933. Son nom évoque le rôle important joué par deux familles qui ont tour à tour disposé de droits seigneuriaux sur cette partie du territoire couvert par la seigneurie Jolliet. Ainsi, le docteur Richard-Achille Fortier (1803-1870), épouse, en 1827, Julie-Louise, fille cadette de la veuve du seigneur Gabriel-Elzéar Taschereau (1745-1809). L’aîné des enfants qui naîtront de cette union, Gabriel-Narcisse-Achille Fortier (1829-1898), deviendra l’un des derniers héritiers des droits seigneuriaux assortis à ce territoire. L’élevage de la volaille constitue un secteur d’activité important pour cette localité. Aujourd’hui, l’ancienne municipalité de Taschereau-Fortier fait partie de la municipalité de Scott.

1 commentaire

  1. Jean-Marcel Tremblay

    2012/10/06 at 4:39

    Un bel expose succint de la Municipalite de Scott, 1800 residants et une belle eglise. Un bon depanneur et une excellente boucherie, pis deux bars. Un restaurant a vendre, une caisse pop Desjardins et un bureau de poste etc. Bref un peut de tout pour vivre heureux…xx.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *