Villes et villages

Sainte-Rose-de-Watford

Sainte-Rose-de-Watford

Municipalité de Sainte-Rose-de-Watford

La municipalité de Sainte-Rose-de-Watford fait partie de la Municipalité régionale de comté des Etchemins de la région administrative de Chaudière-Appalaches. La superficie totale de la municipalité est de 116 kilomètres carrés. Elle regroupe plus de 700 résidents.

Paisible municipalité de la région de Dorchester, sise à 15 kilomètres au sud de Lac-Etchemin, Sainte-Rose-de-Watford prend place à 93 kilomètres de Québec et à 20 km de la frontière américaine. On note à proximité, la présence du lac Algonquin, ainsi que celle de la rivière Famine, affluent de la Chaudière, qui arrose le territoire. Sainte-Rose-de-Watford est niché sur le versant Sud du plateau appalachien. Son territoire s’étend sur une partie des cantons de Watford, Ware et Langevin.

Si vous aimez les grands espaces, la liberté, le calme, cette visite virtuelle vous incitera, nous l’espérons à venir nous visiter, et peut-être à vous y installer, car Sainte-Rose-de-Watford est un endroit idéal, il est situé à proximité des plus grands centres et au cœur de la région des Etchemins.

L’histoire locale débute à la fin du XIXe siècle avec la fondation de la paroisse de Sainte-Rose-de-Watford en 1883 – un bureau de poste homonyme y est établi la même année -, détachée de celle de Sainte-Justine. Par la suite, elle sera partage le territoire avec Saint-Prosper, de Langevin et de Ware, la municipalité, qui tire sa dénomination de celle de la paroisse, voit le jour en 1898 et une petite gare du Québec Central va contribuer à fixer un modeste village. On estime généralement que le prénom Rose rappelle celui d’une bienfaitrice de la paroisse, qu’entretenait certain lien de parenté avec un village en France.

Quant au constituant Watford, appellation du canton qui est attesté de 1795 et proclamé en 1864 dans les limites desquels la paroisse était inclus, il évoque une petite ville du Hertfordshire anglais, aujourd’hui dans la partie nord-ouest de l’agglomération de Londres. À l’origine, des Anglo-Saxones et des Irlandais ont contribué à la colonisation du territoire qui débute vers 1870, bientôt suivis de pionniers en provenance de Saint-Joseph, de Sainte-Claire, de Sainte-Hénédine, de Beauceville et de Saint-Gervais. La présence de très nombreuses érablières constitue une caractéristique tant territoriale qu’économique de l’endroit.

Pour les nouveaux arrivants la municipalité offre un programme d’accès à la propriété grâce à la Caisse Desjardins des Etchemins qui a accepté de supporter financièrement ce programme. La municipalité possède les services essentiels pour les familles, telles une école primaire, un service de garde en milieu scolaire, des garderies, une caisse populaire, postes d’essence et garage, un salon de coiffure, une bibliothèque, un parc des générations. Une église dessert les résidents. Quant aux installations de loisirs, on y trouver les terrains de tennis, de balle-molle, de volley-ball, de basket-ball et de pétanque. En hiver, on peut s’amuser sur les glissades avec tubes et une patinoire extérieure.

Notons finalement que Sainte-Rose-de-Watford est un point de départ parfait pour les amateurs de vélo qui parcourent le trajet Etchemin, Coeur des Appalaches. L’automne, un magnifique spectacle de couleurs attend les visiteurs de ces terres.

Coordonnées de Sainte-Rose-de-Watford :

695, rue Carrier
Sainte-Rose-de-Watford.
G0R 4G0

Téléphone : 418 267-5811.

Sainte-Rose-de-Watford. Image libre de droits.
Sainte-Rose-de-Watford. Image libre de droits.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *