Villes et villages

Sainte-Marie

Sainte-Marie

Sainte-Marie

La ville de Sainte-Marie, parfois appelée Sainte-Marie de Beauce, fait partie de la région historique et traditionnelle de la Beauce et est située dans la Municipalité régionale de comté de La Nouvelle-Beauce (région administrative de Chaudière-Appalaches), dont elle est le chef-lieu.

Sainte-Marie, un important centre industriel, commercial et agricole, est située à environ 40 kilomètres au sud de Québec. La ville regroupe plus de 12500 Mariveraines et Mariverains et s’étend sur une superficie de plus de 106 kilomètres carrés. La rivière Chaudière traverse son territoire.

Le nom de la ville vient du nom de Marie-Claire Fleury de la Gorgendière, épouse du premier seigneur de la région, Thomas-Jacques Taschereau, à qui la seigneurie fut concédée en 1736.

La création de la seigneurie Sainte-Marie-de-la-Nouvelle-Beauce (aussi appelée Taschereau du nom de son premier propriétaire) marque le début de l’histoire moderne de la région. La présence de la rivière Chaudière a marqué son développement. Effectivement, cette voie de communication importante bien avant que les premiers colons s’y établissent, ses sautes d’humeur printanières sont entrées dans la légende et ont contribué à forger ce caractère beauceron que l’on dit résolu et solidaire.

La paroisse de Sainte-Marie a été fondée en 1737 et érigée canoniquement en 1835. En 1913, la partie urbanisée de la paroisse se sépare pour former le village de  Sainte-Marie qui obtient le statut de ville le 9 avril 1958. En 1978, la paroisse et la ville se sont à nouveau réunies.

Aujourd’hui, le secteur industriel de Sainte-Marie participe à la renommée dont jouit la Beauce à titre d’un des centres économiques les plus dynamiques du Québec et la ville est l’héritière d’une belle tradition d’entraide (les fameuses corvées).

sainte-marie

Sainte-Marie

Dotée de deux parcs industriels situés en bordure de l’Autoroute 73, Sainte-Marie détient 60 % des emplois industriels dans la MRC de La Nouvelle-Beauce. Son économie est largement ouverte sur l’extérieur, principalement vers les États-Unis. D’ailleurs, la ville profite de la proximité de Québec et des grands axes routiers.

Plusieurs sites d’intérêt patrimonial et touristiques peuvent être visités dans la ville. Tout d’abord, c’est l’économusée de la bijouterie joaillerie Forgeron D’or. En effet, le fabricant de bijoux Forgeron d’or s’est joint au réseau des économusées pour démystifier son travail, alors, les visiteurs peuvent voir les artisans à l’oeuvre, admirer des outils et des bijoux anciens, faire des recherches dans le centre de documentation et vidéo du musée, lire les panneaux d’interprétation explicatifs sur des sujets tels que la Ruée vers l’or en Beauce ou l’histoire sur quelques diamants célèbres.

Un Musée de l’aviation a été aménagé dans la Maison Dupuis en 1982. Il s’agit du premier Musée francophone de l’Aviation civile en Amérique du Nord. Cette institution muséale rend hommage aux sept pilotes, pionniers de l’aviation civile, natifs de Sainte-Marie. Le musée est idéal pour une visite en famille ou entre amis. On y trouve un parc des pionniers de l’air, des aires de pique-nique, une cabane à sucre opérant en saison, des jardins exotiques, une grange avec exposition.

Le Musée du Père Gédéon se trouve à côté du musée de l’aviation.

D’autres lieux d’intérêt, la Maison J.-A. Vachon, demeure ancestrale des Vachon, mérite un détour. Les visiteurs, accompagnés d’un guide, y apprennent comment d’une entreprise familiale modeste, fondée en 1923, ses fondateurs et ses descendants ont su faire de la Pâtisserie Vachon une véritable institution nationale – Gâteaux Vachon.  Tout au long de la visite les touristes seront charmés par les artefacts qui ont fait partie intégrante du succès de la famille.  La visite se complète par une vidéo sur l’histoire et la fabrication des gâteaux en usine.

La Maison Pierre-Lacroix est la plus vieille maison de pierres en Beauce, construite 1821. Ce site offre sur demande, des ateliers de démonstration et de transmission des arts et métiers traditionnels.  On y peut apprendre beaucoup sur l’historique des inondations de la rivière Chaudière. D’ailleurs, une boutique d’artisanat régional y est installée pour l’exposition et la vente.

Trois festivals d’envergure se tiennent dans la ville :

Le Festival d’orgue de Sainte-Marie, fête incontournable tant pour les mélomanes que pour les organistes fait connaître le magnifique orgue de l’église de Sainte-Marie de Beauce. Cette église, classée monument historique, possède un orgue de 34 jeux répartis sur trois claviers et un pédalier construit par Casavant en 1916. Cet orgue figure parmi l’un des plus importants et des plus beaux instruments de la Beauce.

Le Festival Couleurs du monde, événement porte-étendard de Sainte-Marie met en valeur le patrimoine vivant sur cinq lieux d’animation, avec ses spectacles hauts en couleurs d’ensembles folkloriques et d’artistes renommés; ses activités familiales de découverte des cultures du monde; ses danses au rythme de la musique traditionnelle; son volet Savoir faire et saveurs du monde. Le festival offre aussi, le traditionnel méchoui Desjardins et le célèbre déjeuner beauceron à l’érable Saputo.

Le Festival sportif Team est une autre fête qui vous attend à Sainte-Marie et qui permet de découvrir et de redécouvrir la ville avec une foule d’activités sportives.

Le circuit patrimonial de Sainte-Marie de Beauce a été mis en place en 1994, lors des Fêtes du 250e anniversaire de la ville. Ce circuit a pour but de faire revivre quelques pages de l’histoire de la région et de la partager. Ce circuit pédestre débute à la chapelle Sainte-Anne et se termine à la maison Dupuis, du nord au sud de la rue Notre-Dame.

La ferme consacrée à l’élevage de cerfs rouges Clément Labrecque propose une excursion guidée pour découvrir le cerf rouge, originaire d’Europe Centrale. Les visiteurs peuvent nourrir les cerfs et les caresser tout en découvrant leur histoire.

Soulignons finalement qu’en 2008, soucieuse d’améliorer la santé et la qualité de vie de ces citoyens et citoyennes, la ville de Sainte-Marie adhère au Réseau québécois des Villes et Villages en Santé. L’objectif de ce réseau est de réunir les forces vives d’une communauté, les amener à travailler ensemble, consulter les citoyens et les amener à prioriser leurs besoins pour faire de leur localité, une ville en santé

La ville est desservie par Autoroute 73 et la Route 173. Pour les cyclistes, la Route Verte 6 la dessert.

Coordonnées de Sainte-Marie :

270, avenue Marguerite-Bourgeoys
Sainte-Marie
G6E 3Z3

Téléphone : 418 387-2301

Site Internet de Sainte-Marie : www.ville.sainte-marie.qc.ca

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>