Villes et villages

Sainte-Lucie-de-Beauregard

Sainte-Lucie-de-Beauregard

Sainte-Lucie-de-Beauregard

Issue de la période de la colonisation et constituée civilement le 21 janvier 1925, la municipalité de Sainte-Lucie-de-Beauregard se situe dans le sud de la municipalité régionale de Montmagny, dans la région de Chaudière-Appalaches, à environ cinq kilomètres de la frontière canado-américaine.

La population du village est d’environ 280 Beauregardoises et Beauregardois. La superficie de la municipalité est d’environ 82 kilomètres carrés.

Venus de la Beauce et de Charlevoix (La Malbaie), les premiers colonisateurs s’y établissent pourtant vers les années 1907-1908. Ils commencent à défricher les lots qui leurs avaient été attribués par le gouvernement.

En 1911, la mission de Sainte-Lucie-de-Rivière-Noire-Nord-Ouest est fondée. Le village grandit peu à peu, et en 1912, une requête fut présentée à l’archevêché pour la construction d’une église qui sera construite en 1915. Le cardinal Louis-Nazaire Bégin décide alors que cette paroisse devrait être placée sous le patronage de Sainte-Lucie, en l’honneur de la mère de Mgr Bégin, née Lucie Paradis. Le titre civil de Beauregard a été ajouté en souvenir du Marquis de Beauregard, un ami de Mgr Bégin.

En 1916, le premier curé résident est nommé. Le 26 février de la même année la municipalité de canton de Talon-Partie-Sud-Ouest est constituée. Le 9 juin 1924 la paroisse de Sainte-Lucie est érigée canoniquement. Cette paroisse se détache par la suite de la municipalité de canton de Talon-Partie-Sud-Ouest.

Ce village pittoresque se distingue par ses sites panoramiques. Les randonneurs seront charmés par une vingtaine de kilomètres de sentiers pédestres faisant partie du Parc régional des Appalaches et ce, sur quatre saisons.

Par voie d’eau, la rivière Noire-Nord-Ouest relie le village de Sainte-Lucie à celui du Lac-Frontière. La rivière Noire-Nord-Ouest vous bercera sur ses eaux calmes lors d’une excursion animée en ponton. La portion plus en amont peut être parcourue en canot ou en kayak. Les paysages sont caractérisés par la présence de ponts couverts et suspendus qui donnent un cachet unique à cette rivière.
Le côté hivernal de ce coin de pays peut être découvert en raquette ou en essayant la trottinette des neiges où des refuges quatre saisons sont accessibles. La route panoramique qui se dirige vers Sainte-Apolline offre un point de vue charmant sur la rivière et des montagnes.

Site Web de Sainte-Lucie-de-Beauregard : sainteluciedebeauregard.com

Ste Lucie de Beauregard

Rue Principale à Sainte-Lucie-de-Beauregard. Photo : Fralambert https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Rue_Principale_-_Sainte-Lucie-de-Beauregard.JPG

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>