Villes et villages

Sainte-Cécile-de-Whitton

Sainte-Cécile-de-Whitton

Sainte-Cécile-de-Whitton

Sise au centre de la municipalité régionale de comté du Granit, à quelques milles au nord de la ville de Lac-Mégantic, la municipalité de Sainte-Cécile-de-Whitton a été fondée en 1870 et constituée civilement en 1889. Elle se déploie sur une superficie de plus de 146 kilomètres carrés dans la région administrative de l’Estrie. La municipalité compte près de 1000 Whittonnaises et Whittonnais.

Historiquement, Sainte-Cécile était depuis toujours une vaste contrée inhabitée, presque entièrement recouverte de forêts. C’était une vaste plaine limitée au nord par des montagnes. Une piste tracée par les Abénaquis, qui habitaient la région autour du lac Mégantic, reliait cet endroit à Lambton. Ce chemin, verbalisé plus tard, porte le nom de « La Languette ».

Son réseau hydrographique comprend quelques petits ruisseaux et deux lacs. Aujourd’hui, la montagne a été baptisée Mont Sainte-Cécile, les lacs ont été nommés Lac Trois-Milles, le lac de la Damme et le Lac des Rats, à cause de la présence des rats musqués. La rivière Chaudière borde le sud du territoire.

Les premiers colons venaient de Saint-Romain et de Saint-Sébastien vers 1870. D’autres colons les suivent et en 1879, ils étaient au nombre de 54.

On nomma la région du toponyme de Whitton Nord. Le vocable Sainte-Cécile rend l’hommage à sainte Cécile de Rome.

En 1882, la fondation de la paroisse de Sainte-Cécile a lieu. Les travaux de la construction d’une chapelle débutent en septembre se terminent au printemps 1883. Selon le recensement, en 1889, il y 120 propriétaires inscrits au registre paroissial.

Le 2 octobre 1901, la église de la paroisse est bénie par Mgr Larocque.

Les habitants oeuvrent toujours dans l’industrie forestière et agricole. Ils exploitent plusieurs érablières ainsi que plusieurs usines de granit. La plus grande usine de la localité est Granit Bussières. Cette usine, tout comme Tuiles Grani-Décor et Tranches Polycor se spécialise dans la pierre de construction ainsi que dans la fabrication de monuments funéraires.

Ste-Cécile-de_Withon

Ste-Cécile-de_Withon

Ste-Cécile-de-Whitton, photo © Tous droits réservés : Carol Proulx, cadrenature.blogspot.com

Il y en a Confection Idéale (textile) et les Paniers Jim-My (anses de paniers en bois) ainsi que plusieurs fermes laitières et cabanes à sucre.

L’hôtel de ville loge dans un ancien couvent et la caisse de Sainte-Cécile de Frontenac est dans l’ancien presbytère.

Au Lac Trois Milles une halte routière a été aménagée. Il est possible d’y pêcher et il y a un accès pour les petites embarcations.

Notons que le Pavillon Sainte-Cécile existe comme centre d’hébergement depuis le milieu des années 1970. Ce bâtiment centenaire a subi plusieurs transformations au fil des années pour améliorer son esthétique et les besoins de la clientèle. Le Pavillon possède 17 chambres simples, un salon communautaire, une salle à manger complète et toutes les commodités. C’est un établissement privé, mais lié au ministère de la santé et des services sociaux du Québec, qui offre un service complet en hébergement à une clientèle avec un ou plusieurs problèmes de santé.

La route 263 traverse la municipalité, la reliant à Lac-Mégantic d’un côté et Saint-Sébastien de l’autre.

Coordonnées de Sainte-Cécile-de-Whitton :

4557, rue Principale
Sainte-Cécile-de-Whitton
G0Y 1J0

Téléphone : 819 583-0770

Site Internet de Sainte-Cécile-de-Whitton : www.stececiledewhitton.qc.ca

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>