Villes et villages

Sainte-Brigitte-de-Laval

Sainte-Brigitte-de-Laval

Sainte-Brigitte-de-Laval

Sainte-Brigitte-de-Laval se situe à environ 30 kilomètres au nord-est de la ville de Québec, dans la municipalité régionale de comté de La Jacques-Cartier et dans la région administrative de la Capitale-Nationale. Sa population est d’environ 3700 Lavaloises et Lavalois. C’est une municipalité essentiellement résidentielle et de villégiature aux paysages montagneux. Sa superficie est d’environ 112 kilomètres carrés.

Sainte-Brigitte-de-Laval offre un milieu de vie agréable dans un environnement champêtre et reposant.

Autrefois, ce territoire appartenait à la seigneurie de La Côte-de-Beaupré, octroyée à M. Antoine Cheffault, sieur de la Renardière, en 1636. Vers 1670, Mgr de Laval fait l’acquisition de cette seigneurie et la cède au Séminaire de Québec.

Sainte-Brigitte-de-Laval commence à se peupler vers 1830 avec l’arrivée de colons venus principalement d’Irlande qui défrichent les terres et construisent les premières maisons de la localité. Un peu plus tard, ils sont rejoints par des familles de Canadiens français. On peut encore voir des bâtiments d’intérêt historique qui marquent le paysage de la municipalité.

En 1855, la mission de Sainte-Brigitte est constituée. En 1860, on y compte déjà 36 familles, la plupart étant d’origine irlandaise catholique. Finalement, le 24 février 1863, Sainte-Brigitte est constituée civilement. Son nom a été choisi en l’honneur de sainte Brigitte de Kildare. La dernière partie du nom de la ville rend hommage à Mgr de Laval, l’un des premiers propriétaires des lieux.

La municipalité est divisée en quatre secteurs, soit le noyau villageois, le hameau de Moulin-Vallière, le hameau de l’Île-Enchanteresse au sud-ouest et le hameau de La Branche au nord-est.

Sur le territoire de Sainte-Brigitte-de-Laval, on trouve environ 25 sommets dépassant 650 mètres d’altitude. En raison de la topographie de Sainte-Brigitte-de-Laval, on l’appelle la petite Suisse canadienne. D’ailleurs, deux rues situées tout près du Club de golf Alpin portent les noms de Genève et de Zurich.

Côté économie, la coupe et la transformation du bois ont toujours constitué une ressource de première importance pour Sainte-Brigitte-de-Laval, même si les activités récréo-touristiques occupent aujourd’hui une place prépondérante.

Coordonnées de Sainte-Brigitte-de-Laval :

414, avenue Sainte-Brigitte
Sainte-Brigitte-de-Laval
G0A 3K0

Téléphone : 418-825-2515

Site Web de Sainte-Brigitte-de-Laval : sbdl.net

chapelle Sainte-Brigitte-Laval

Chapelle de Sainte-Brigitte-de-Laval

La chapelle de bois construite en 1842 est démontée pièce par pièce et reconstruite à l’emplacement actuel de l’église de Sainte-Brigitte-de-Laval. La chapelle étant trop petite, les paroissiens décident d’y ériger une véritable église en bois de 80 pieds par 34 pieds et d’y ajouter un clocher. Cette église passa au feu en 1948. Photo du domaine public

Lire aussi :

3 Comments

  1. Dominic vallee

    2010/06/19 at 9:30

    j aimerais avoir l arbre genealogique de la famille vallee.

    moi je suis le fils de Gilbert etj aissais de s avoir par internet

    si il y a deja un site

    merci

  2. Clémence Richard

    2010/11/03 at 3:09

    Est-ce possible d’obtenir des informations historiques concernant les familles O’Neil qui se sont établies sur le mont à Deux-Têtes, qui porte encore les traces de la colonisation?
    En effet, les fondations de la maison dont on voit les vestiges en plein bois, les séparations des lots et les soutènements des sols par des clôtures de roches enchassées les unes dans les autres sont omniprésentes sur ce mont.
    Ces clôtures de roches sont en tous points semblables aux fondations d’une grange-étable dans un rang conduisant à ce mont dans Sainte-Brigitte de Laval.
    C’est tout-à-fait fascinant !
    Il semble que ces roches géantes proviennent toutes d’un concept adopté par des immigrants irlandais.
    J’aimerais en savoir davantage.
    Passionnante cette histoire de la famille O’Neil, dont nous parle le propriétaire de ce mont, un certain pharmacien de Québec.
    J’attends avec émotion des informations supplémentaires.
    C R

  3. Lynda Goudreault

    2010/11/25 at 12:12

    J’aimerais avoir des informations sur les grands-parents de mon père Gérard Goudreault fils de Jean (John) Goudreault et sa mère Margaret O’Neil… C’est un cadeaux que je veux faire à mon père avant qu’il décède. Je sais, que les parents de mon père restaient a Ste-Brigitte de Laval, car mon père y est venue au monde et moi aussi d’ailleurs. Les parents de ma grand-mère Goudreault restait aussi a Ste-Brigitte de Laval. Puissiez vous me donner les informations et aussi leurs dates de déces.
    Merci
    Lynda Goudreault

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>