Villes et villages

Ste-Anne-des-Monts

Ste-Anne-des-Monts

Ville de Sainte-Anne-des-Monts

La ville de Sainte-Anne-des-Monts (SADM), entre mer et montagnes, est située sur la péninsule gaspésienne, entre l’estuaire du Saint-Laurent et les monts Chic-Chocs. Cette localité s’est développée autour de la rivière Sainte-Anne.

Le toponyme de Sainte-Anne-des-Monts nous renvoie aux nombreux monts qui entourent la municipalité. La ville s’échelonne sur 27 kilomètres et est habitée par environ sept mille Annemontoises et Annemontois.

La ville offre des vues majestueuses : la mer, les baies, les rochers, les falaises composent des tableaux panoramiques d’une beauté exceptionnelle.

Sainte-Anne-des-Monts est le centre administratif de la MRC La Haute-Gaspésie (région administrative de Gaspésie-Îles-de-la-Madelaine), c’est pourquoi elle possède de nombreux services et commerces. Dès sa fondation, l’économie locale se partage entre mer et forêt. Dans la pêche se concentrent la plupart des activités, les infrastructures portuaires se situent au havre des Quinze-Collets, dans lequel stationnent plusieurs bateaux de pêche. Ici, se trouve un des plus importants centres de pêche au saumon de la Gaspésie (toutefois, des barques parsèment toute la côte).

Un grand nombre de résidents travaille dans l’industrie forestière. Il y a un aéroport, un vaste parc industriel, un hôpital, une Marina, un club de Golf, de nombreux sentiers de ski de fond et pistes de motoneige, une piscine intérieure, une Maison de la Culture, le Centre de découverte Explorama, une piste de patin à roues alignées, des parcs (du Petit-Bois, Multi-Sports). Il y a aussi la plage Cartier et plusieurs restaurants, du haut de gamme au plus simple.

Le site de Sainte-Anne-des-Monts a connu au cours de l’histoire les bateaux des Vikings, les pirogues des Indiens, les navires de Jacques Cartier et de Samuel de Champlain. mais c’est en 1662, que la ville est née «officiellement», quand le roi de France, Louis XIV, concède à Jacques et Denys de la Ronde deux rivières du secteur Cap-Chat et Sainte-Anne-des-Monts. Le développement de la ville n’a commencé que plusieurs siècles plus tard, mais l’histoire de cette ville est longue et intéressante, vous pouvez en savoir plus sur le site de la ville.

Les Annemontoises et Annemontois sont très gentils. Si vous, un nouvel arrivant au Québec, choisissez cette localité comme demeure, vous ne serez pas déçu.

Pour toutes les questions concernant la vie dans cette ville, contactez la Mairie, ses employés se feront un plaisir de vous renseigner.

Notons finalement qu c’est dans le calme des sommets des monts Chic-Chocs que les faits d’armes du 22e bataillon canadien-français, lors de la Première Guerre mondiale sont commémérés par le nom du canton de Courcelette, voisin du canton de Joffre, un canton situé à une vingtaine de kilomètres au sud de Sainte-Anne-des-Monts, dans le parc de la Gaspésie. Ce nom a été attribué à ce canton en 1917 pour rappeler les combats qui ont eu lieu le 5 septembre 1916. Une attaque des alliés permit alors au 22e bataillon canadien-français de s’illustrer.

Les coordonnées de la mairie :

6, 1re Avenue Ouest, Sainte-Anne-des-Monts
G4V 1A1

Téléphone : 418-763-5511

Site internet de la ville de Sainte-Anne-des-Monts : villesainte-anne-des-monts.qc.ca.

Site Internet de l’hebdomadaire local Le Riverain :

Mont Ells

Dans le parc de la Gaspésie, à une altitude de 975 m, se dresse ce relief situé à 25 km au sud-est de Sainte-Anne-des-Monts et à 2 km à l’est du lac Cascapédia, dans les monts Chic-Choc. Le nom Mont Ells rappelle la mémoire de R.Hugh W. Ells (1845-1911), explorateur et géologue, qui a travaillé pour la Commission géologique du Canada. En 1882, Ells remonte les rivières Sainte-Anne et Madeleine, en Gaspésie, et il explore les monts Chic-Chocs. Il refait une expédition dans la même région l’année suivante, en compagnie de William F. Logan, cette fois en passant par la rivière Cascapedia. C’est au cours de ces explorations que furent prises les premières photographies de ce territoire. Sur proposition des autorités du parc de de la Gaspésie, la Commission de toponymie a attribué officiellement, en 1989, le nom Ells à un mont de la région qu’il a parcourue.

ste anne des monts

Vue aérienne de Sainte-Anne-des-Monts. Source de l’image : Ville Ste-Anne-des-Mont

1 Comment

  1. Noëlla Lévesque

    2013/02/09 at 12:56 am

    Je pourrais envoyer une photo pour Ste-Anne-des-Monts

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *