Villes et villages

Saint-Wenceslas

Saint-Wenceslas

Municipalité de Saint-Wenceslas

Cette municipalité se déploie sur une superficie d’environ 80 kilomètres carrés dans la région administrative du Centre-du-Québec. Saint-Wenceslas fait partie de la Municipalité régionale de comté de Nicolet-Yamaska et regroupe 1200 Wencesloises et Wenceslois.

L’histoire de la municipalité débute en 1856, alors que le tracé de la Grande ligne (aujourd’hui route 161) est réalisé. L’érection canonique de Saint-Wenceslas est faite en 1857 par Mgr. Cooke, évêque de Trois-Rivières.

La paroisse Saint-Wenceslas naît officiellement le 30 juin 1864, suite à la division du Township d’Aston en trois municipalités. La première session de son conseil a lieu le 1er août 1864, sous la gouverne de monsieur le maire Grégoire Poirier. En 1922, le village se détache de la municipalité.

Puis, le 11 octobre 1995, la nouvelle municipalité de Saint-Wenceslas est constituée civilement par la fusion de l’ancienne municipalité et du village de Saint-Wenceslas.

Immédiatement à l’ouest de Saint-Raphaël-Partie-Siud et au sud-est de Saint-Célestin, à 30 km au sud-est de Nicolet, on retrouve cette municipalité qui occupe une étendue de 77 km carrés, dans la partie est de la MRC de Nicolet-Yamaska. Au nord de ce territoire coule la rivière Bécancour. Colonisé au milieu du XIXe siècle, l’endroit est canoniquement érigé en paroisse en 1857 et reçoit un statut sur le plan civil cinq ans plus tard.

Cependant, le projet d’ériger une paroisse sous le nom de Saint-Michel-Archange avait déjà germé, en 1851, dans l’esprit de l’abbé Calixte Marquis, curé de Saint-Celestin, célèbre ^pour les milliers de reliques qu’il a rapportées d’Europe à cette époque. Peut-être avait-il ramené un souvenir relié à saint Wenceslas ? Peut-être avait-on eu connaissance de l’importante émeute survenue à Prague en 1848 et qui avait eu un retentissement mondial ?

Quoi qu’il en soit on opta pour le patronage de saint Wenceslas en 1857. Wenceslas ou Venceslas, ou encore Vaclav, en tcheque, est un duc de Bohême, né vers 907 et mort en 935 ; il règne seul de 926 à 935. Très tôt canonisé, il devient patron de la Bohème. À Prague, une importante statue le rappelle à l’affection des Tchèques sur une place qui lui est dédiée.

On suppose également que le nom de Saint-Wenceslas a été retenu parce que la plupart des délibérations sur le projet de la paroisse ont été tenues en septembre, autour de la fête du saint martyr, le 28 septembre. Sur le plan municipal, le township d’Acton, donne naissance, en 1864, aux municipalités de Saint-Célestin, Saint-Léonard, Sainte-Eulalie et Saint-Wenceslas, cette dernière englobant la paroisse du même nom de même qu’une partie de la paroisse de Saint-Célestin, plus au nord-ouest.

Des attraits touristiques locaux, citerons les suivants :

  • Place du Parc
  • Gîte agricole Les Lilas
  • Érablière Prince
  • Vignoble Riparia
  • Église de Saint-Wenceslas – la construction de cette église fait partie de la petite histoire de « Saint-Wen » : fallait-il la construire à l’est ou à l’ouest de la route 161 ? Un vif débat s’en suivit et le grand bâtisseur, monseigneur Marquis, trancha; l’église sera construite… en plein milieu de la route. Son presbytère et le portail du cimetière sont de véritables joyaux patrimoniaux.

À Saint-Wenceslas, au début de septembre de chaque année se tient, autour de sa belle église, un marché aux puces qui attire des gens de partout. C’est une façon amusante de découvrir cette municipalité, sa population et ses richesses… Au grand marché aux puces le visiteur découvrira une population fière, entreprenante et qui aime se rassembler. L’exposition annuelle de voitures anciennes, la compétition de tire de tracteurs, la course de bêcheuses et les « Fêtes de Saint-Wen » sont autant d’autres occasions de fraterniser.

Et comment ne pas être impressionné par les deux vallées, la chute Secrète, le vignoble, les Jardins de Françoise et Jean Morel, les P’tits bonheurs de Colette Constant et le parc municipal (le Central Park de Saint-Wenceslas!). La rivière Bécancour sillonne le paysage, parsemé de belles érablières dont celle des P’tits Prince et la fameuse « Reine des érables »!

Notons aussi que le centre communautaire Florian-Turcotte offre à la population ses activités sportives ou culturelles, et de grandes entreprises côtoient les PME dans des domaines variés (construction, commerces, agriculture, services, soins de santé).

Situé près des autoroutes 20, 40 et 55, Saint-Wenceslas est accessible et accueillant. Pour sa population, « chez-nous, c’est chez-vous ! »

Coordonnées de Saint-Wenceslas :

1055, rue Richard
Saint-Wenceslas (Québec)
G0Z 1J0

Téléphone : 819 224-7784.

Site Internet de la municipalité de Saint-Wenceslas : municipalitestw.ca.

Pont mitoyen reliant Saint-Wenceslas à Saint-Sylvère. Source de l'image : Site Web de la municipalité de St-Wenceslas.
Pont mitoyen reliant Saint-Wenceslas à Saint-Sylvère. Source de l’image : Site Web de la municipalité de St-Wenceslas.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *