Villes et villages

Saint-Rémi

Saint-Rémi

Saint-Rémi

Saint-Rémi s’étend sur 80 kilomètres carrés dans la région administrative de la Montérégie. Cette ville, qui rassemble environ 6500 Saint-Rémoises et Saint-Rémois, fait partie de la municipalité régionale de comté des Jardins-de-Napierville. Elle se trouve sur la Rive-Sud du Saint-Laurent, à une dizaine de minutes du pont Mercier.

Saint-Rémi bénéficie à la fois de la proximité d’une grande agglomération urbaine et de la tranquillité offerte par un environnement champêtre. En effet, Saint-Rémi se compose d’un noyau urbain et d’une ceinture verte composée de jardins et de vergers où poussent certains des meilleurs produits maraîchers de la province. À proximité se trouvent également plusieurs érablières.

La ville de Saint-Rémi surprend le visiteur par la beauté de l’aménagement paysager des propriétés. Cela s’explique par le fait que c’est la Société d’horticulture et d’écologie de Saint-Rémi qui s’occupent minutieusement de l’embellissement et de la propreté des terrains, ce qui a permis à Saint-Rémi de remporter à maintes reprises des prix au concours Villes, villages et campagnes fleuris du Québec, organisé par le Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (aujourd’hui le concours porte le nom de Fleurir le Québec).

Sur le plan économique, Saint-Rémi se distingue par ses industries oeuvrant dans le secteur agro-alimentaire, dans la production des produits du béton, du pavage et quelques autres. Son Parc industriel s’agrandit au fil des années.

À Saint-Rémi, le développement résidentiel est bien visible. Plusieurs projets domiciliaires sont en cours de réalisation. Les infrastructures de la ville sont également en pleine expansion afin de répondre aux besoins des nouveaux résidents.

La ville possède les différents services de santé propres au milieu urbain, dont un CLSC, un centre médical, un centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), et plusieurs pharmacies.

La ville propose également une Maison des Jeunes pour les adolescents, des cuisines collectives, une Popote roulante, une radio communautaire, une Chambre de commerce, une bibliothèque, des chorales, des garderies publiques et privées, plusieurs écoles primaires et une école secondaire, un terrain de camping où l’on peut se baigner, un terrain de golf et bien d’autres installations de loisir.

L’histoire de Saint-Rémi remonte à 1815, quand le premier colon, Alexis Perras, s’y installe. Il commence à défricher les terres et il est ensuite rejoint par d’autres familles (notons qu’une première seigneurie y est créée en 1750, mais que le peuplement du territoire ne commence qu’en 1815).

Le 3 juin 1828, on érige canoniquement la paroisse de Saint-Rémi. Deux années plus tard, une première chapelle est construite. La municipalité est érigée civilement en 1835. Selon une version, Saint-Rémi a été nommé en l’honneur de l’abbé Rémi Prudhomme, premier curé de la paroisse. Selon une autre version, le nom honore Daniel de Rémy de Courcelles, gouverneur de la Nouvelle-France qui a ordonné la constitution d’une seigneurie sur ce territoire.

Lors de la rébellion des Patriotes de 1837, Saint-Rémi s’est retrouvée au coeur de l’histoire. Des hussards anglais ont tué un résident soupçonné d’être à l’origine d’une embuscade.

En novembre 1840, on érige une église dont les plans sont dessinés par l’architecte Louis-Thomas Berlinguet. En 1849, une ligne de chemin de fer traverse le territoire de la municipalité.

En 1975, deux municipalités fusionnent, soit le village de Saint-Rémi et la paroisse de Saint-Rémi de la Salle. La nouvelle entité reçoit le nom de Ville de Saint-Rémi.

Parmi les attraits touristiques de Saint-Rémi, on peut mentionner la Gloriette, une structure érigée en 2007 et rappelant la Place du Crieur, lieu de rassemblement d’autrefois. La Gloriette symbolise aussi l’avenir, la Ville de Saint-Rémi voulant ainsi encourager la revitalisation de son centre-ville.

Citons aussi le Calvaire du Cordon, érigé en 1838 par le sculpteur Louis Narbonne. Il a créé cette œuvre pour obtenir l’intervention divine et éviter l’exécution par pendaison de Pierre-Rémi Narbonne, sont frère, condamné pour sa participation à l’insurrection des Patriotes. Mais les voies du Seigneur étant impénétrables, Pierre-Rémi Narbonne fut pendu le 18 janvier 1839.

Dans le cimetière de Saint-Rémi se trouve la tombe de Pierre Elliott Trudeau, premier ministre du Canada entre 1968 et 1979, puis entre 1980 et 1984.

N’oubliez pas de visiter la chocolaterie Aux 3 chocolats, au 887, Notre-Dame, Saint-Rémi, (téléphone 450-454-6102) chocolaterie belge artisanale, pâtisserie et crème glacée, café bistro.

Pour l’hébergement :

Le Répit de Rémi : Bed & Breakfast, téléphone : 450-454-1251. Ce gîte 4 soleils peut accommoder sept personnes. Il comprend trois chambres et propose de petits déjeuners trois services. Possibilité de souper.

Coordonnées de Saint-Rémi :

105, rue Perras
Saint-Rémi
J0L 2L0

Téléphone : 450 454 3993

Site internet de Saint-Rémi : www.ville.saint-remi.qc.ca

St-Rémi

St-Rémi

Église de Saint-Rémi. Photo : Wrangler76, photo do domaine public

Pour en apprendre plus :

2 Comments

  1. Nous sommes très fiers de cette belle ville qu’est St-Rémi. Puisque notre clinique dentaire est située à St-Rémi, nous sommes bien placés pour dire que les gens de cette ville sont chaleureux et agréables et que leur présence nous donne le sourire. Au plaisir …

  2. jacynthe loiselle

    2011/09/27 at 12:59

    Je suis allée visiter la Ville de St-Rémi, car ma fille demeure cet endroit depuis six ans.
    Je compte y demeurer aussi, par les gens souriants, par contre un seul et unique désavantage, c’est qu’on ait soustrait le transport en commun, car je suis retraitée et ma fille travaille tôt le matin et quand j’ai mes rendez-vous à l’hôpital de Montréal je n’ai aucun transport pour me rendre au train de banlieu à St-Constant ou autre. J’ai même suivi le site pour le Ecovoiturage encore là les numéros de téléphone sont erronés….. C’est à y penser sérieusement d’y habiter….

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>