Villes et villages

Saint-Prime

Saint-Prime

Saint-Prime

La municipalité de Saint-Prime, constituée civilement en 1968 sur une superficie de plus de 147 kilomètres carrés, regroupe environ 2800 Primoises et Primois. La municipalité, campée entre Saint-Félicien et Roberval, à l’embouchure des rivières Ashuapmushuan et aux Iroquois, fait partie de la municipalité régionale de comté du Domaine-du-Roy et de la région administrative du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Saint-Prime se signale par un développement prospère et on y trouve de nombreux organismes et associations.

La municipalité se caractérise par une diversité économique remarquable, même si elle est connue depuis longtemps comme une localité agricole. Cependant, aujourd’hui, si nous citons le site web de Saint-Prime, «ses agriculteurs sont avant-gardistes». En effet, ils ont délaissé l’agriculture traditionnelle pour se tourner vers des cultures de pointe. Ce virage lui a valu bien des éloges et les agriculteurs de Saint-Prime sont renommés de façon internationale pour la qualité de leurs cheptels (notamment, la Ferme Mardel ou la Ferme Laroche & frères), leurs pratiques environnementales et les technologies novatrices qu’ils utilisent.

Le secteur industriel de Saint-Prime propose de très bonnes conditions pour accueillir les entreprises et, depuis 1994, la municipalité s’est dotée d’un parc industriel qui n’a rien à envier à ceux des grandes agglomérations. Il est situé près du chemin de fer et de la route régionale.

En général, grâce à la diversification de l’économie, la municipalité a réussi à créer de 500 à 600 emplois pour une population de 2800 habitants. Le marché du travail y est solide, ce qui attire de nouvelles familles à Saint-Prime.

Deux écoles primaires, des services de soin de santé, un musée, une résidence pour personnes âgées, un Centre de la Petite Enfance, un centre communautaire, un centre culturel, une bibliothèque, un secteur commercial développé, des restaurants, des terrains sportifs, des garderies, des gîtes… bref, les services à la population et aux visiteurs ne manquent pas.

val saint-prime

Vue de Saint-Prime

Saint-Prime présente également plusieurs attraits touristiques, en commençant avec des panoramas sur le majestueux Lac Saint-Jean, la piste cyclable de la Véloroute des Bleuets, une marina, une plage municipale, un terrain de camping, un centre de location d’équipements nautiques, un centre d’interprétation de la faune et de la flore de la Tourbière de Saint-Prime, une tour d’observation des marais, etc.

Le Club de Golf Saint-Prime Sur-le-lac propose un beau parcours de 18 trous.

Le Musée du Fromage Cheddar est un attrait touristique majeur à ne pas manquer. Le musée possède le statut de bien culturel national et est classé monument historique.

Notons que Saint-Prime s’est vu attribué l’Iris d’Or du concours Villes et Villages fleuris du Québec.

marina

Marina de Saint-Prime

Le nom de Saint-Prime vient de l’abbé Prime Girard qui fût le premier curé de la paroisse en 1871, après la fondation de la mission en 1863. En 1882, on y comptait 900 âmes et en 1871 on y érige une première église. Il y avait sept écoles en 1899.

Fait historique: le fromage Perron, le fromage cheddar officiel de la reine, est né et produit à Saint-Prime par la Fromagerie Perron, active depuis 1890.

Les photos ont été offertes par la municipalité de Saint-Prime.

Coordonnées de Saint-Prime :

599, rue Principale
Saint-Prime
G8J 1T2

Téléphone : 418 251 2116

Site internet : www.saint-prime.ca. C’est un bon site à la navigation facile et claire, avec beaucoup d’informations utiles concernant la vie sociale, économique et culturelle. Des numéros de l’Écho municipal y sont affichés. Par contre, on aimerait voir des photographies de la municipalité.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>