Villes et villages

St-Pierre-de-l’Île-d’Orléans

St-Pierre-de-l’Île-d’Orléans

Saint-Pierre-de-l’Île-d’Orléans

Saint-Pierre-de-l’Île-d’Orléans se trouve dans la région de la Capitale-Nationale. La municipalité fait partie de la MRC de l’Île-d’Orléans. Elle regroupe près de 2 mille Saint-Pierraises et Saint-Pierrais et constitue le secteur le plus peuplé de l’île.

Saint-Pierre-de-l’Île-d’Orléans est le point d’arrivée des gens qui empruntent le pont de l’île d’Orléans pour se rendre dans l’île, située en face de la ville de Québec. Le nom de la paroisse célèbre l’apôtre saint Pierre, martyrisé sous Néron en 64 après J.C.

La rivière au nom curieux de Pot-au-Beurre traverse le territoire de la municipalité, ainsi que les rivières du Moulin et Maheu.

C’est en 1679 que la paroisse Saint-Pierre-et-Saint-Paul est érigée canoniquement, mais son territoire était beaucoup plus vaste que celui de la municipalité actuelle. En effet, il englobait alors également le territoire de la municipalité de Sainte-Pétronille.

La première chapelle du village fut ouverte en 1662, soit sept ans avant la constitution de la paroisse. Elle fut agrandie en 1673 (selon certains, il ne s’agit pas d’un agrandissement mais de la construction d’une seconde chapelle). En 1717, une des églises les plus anciennes du Québec y est édifiée. Cette église, classée monument historique, accueille aujourd’hui des concerts.

Notons en passant que le premier évêque de Québec né au Canada, monseigneur Louis-Philippe Mariauchau d’Esgly (1710-1788), fut le curé résident de cette paroisse avant de devenir évêque.

Lors de la guerre de Sept Ans, les troupes britanniques s’installent sur le territoire de la paroisse pour y disposer des batteries face à la capitale de la Nouvelle-France.

Pendant longtemps, le village, qui n’était composé que de quelques dizaines de familles, a conservé son caractère rural.

En 1935, on construit le pont de l’île-de-Saint-Orléans. Après cet événement d’une importance primordiale pour les résidents, la localité se développe rapidement. Des projets résidentiels y voient le jour, et de nombreux citoyens de la capitale de la province s’y installent.

Le nom actuel, soit Saint-Pierre-de-l’Île-d’Orléans, a été donné à la localité en 1997 afin de la distinguer des municipalités homonymes québécoises.

Sur le plan économique, les Saint-Pierrais se font connaître au Québec par leur fromage au goût très délicat. De plus, on y exploite des érablières et des vergers. Du cidre de glace, des terrines et confits, du beurre de pomme, de la liqueur de cassis et d’autres produits du terroir sont exportés.

Pour avoir un aperçu de ce que pouvait être la vie autrefois sur l’Île, on peut visiter le Domaine Steinbach Cidrerie et Relais gourmand. Dans le village, la Cidrerie Verger Bilodeau, récipiendaire de la Coupe d’Or au Festival International de la Gastronomie, vaut le détour. Vous y découvrirez des produits gourmands tels que du beurre de pomme, de la moutarde à l’ancienne, de la gelée de cidre et du sirop de pomme. En automne, vous pouvez venir cueillir vos propres pommes. D’ailleurs, le plus populeux village de l’Île d’Orléans s’est rendu célèbre à deux égards: depuis les débuts de la colonie jusqu’à tout récemment, on y fabriquait un fromage unique, réputé auprès des connaisseurs de la province mais vendu «sous le manteau»: le fromage Aubin. Présentement en fabrication à Sainte-Famille, il est commercialisé de façon officielle sous le nom de Les Fromages de l’Isle.

C’est à Saint-Pierre-de-l’Île-d’Orléans que Félix Leclerc a résidé de 1958 à 1988, année de son décès. Il repose dans le cimetière local. L’action du roman Le Fou de l’île, publié par Félix Leclerc en 1968, se déroule en partie dans le village. L’Espace Félix Leclerc, qui honore le mémoire du chanteur, y a été aménagé.

Coordonnées de Saint-Pierre-de-l’Île-d’Orléans :

515, route des Prêtres
Saint-Pierre-de-l’Île-d’Orléans
G0A 4E0

Téléphone : 418 828 2855

Saint-Pierre-de-l'Île-d'Orléans

Saint-Pierre-de-l’Île-d’Orléans

Vue panoramique de Saint-Pierre-de-l’Île-d’Orléans. Photo : P199

Pour en apprendre plus :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>