Villes et villages

Saint-Pie

Saint-Pie

Saint-Pie

La Ville de Saint-Pie, située à l’extrémité sud-est de la municipalité régionale de comté Les Maskoutains, fait partie de la région administrative de la Montérégie. La ville est peuplée par plus de 5200 Saint-Piennes et Saint-Piens et occupe une superficie d’environ 106 kilomètres carrés. La rivière Noire parcourt la municipalité à l’ouest. Elle devient la rivière Yamaska en arrivant à Saint-Hyacinthe.

Autrefois, sur le territoire de l’actuelle Saint-Pie se trouvaient des parties des seigneuries de Debartzch, Dessaules, Mondelet et Yamaska.

Une condition sine qua non pour l’existence d’une seigneurie, c’était la construction d’un moulin, mais c’est seulement en 1795 que M. Beauregard, dit La Grosse Tête, établit aux rapides de la rivière un moulin à scie et y fonde la future ville Saint-Pie. Quelques années plus tard, il est rejoint par d’autres colons: Antoine Lucier, J.-B. Denonville et Louis Drolet.

Vers les années 1830, un américain du nom de George W. Bridgeman fait construire en ces lieux des tanneries et une scierie et quinze années plus tard, on y compte plus de cinquante maisons.

Dans la seconde moitié du XIXe siècle, le village est connu sous le nom de Village Bistodeau. Ce nom vient du nom de Monsieur Joseph Bistodeau, marchand de Saint-Hyacinthe et propriétaire de vastes domaines à Saint-Pie. C’est lui qui donna à la paroisse Saint-Pie, constituée en 1855, les terrains pour la construction de l’église paroissiale.

D’ailleurs, Saint-Pie a été souvent appelé Saint-Pie-de-Bagot, rappelant Sir Charles Bagot, gouverneur en chef du Canada de 1841 à 1843.

En 1904, le Village de Saint-Pie est érigé civilement, mais le 31 mars 1907, le village de Saint-Pie est inondé et un grand nombre de bâtiments sont démolis par les glaces. Les ponts sont détruits. À la suite de cette catastrophe, le quartier du Bas-du-Village a été anéanti et jusqu’à nos jours, il ne reste de lui qu’un terrain vide et abandonné.

Voici quelques noms des plus anciennes familles de Saint-Pie (par ordre alphabétique) : Benoit, Beaudry, Beauregard, Blais, Bousquet, Plamondon, Charron, Chicoine, Cordeau, Despars, Grisé, Lussier, Ménard, Normandin, Morin, Pontbriand, Roy, St-Pierre, Tétreault, Théberge.

Saint-Pie était très connu dans toute la région pour sa manufacture de chaussures, son usine de fabrication d’instruments de ferme, ainsi que par la piste d’accélération Sanair. L’industrie du meuble y est très développée, parce qu’un certain nombre d’entreprises manufacturières y travaillent, notamment, le Groupe Lacasse et le Groupe Dutailier.

Saint-Pie, comme toute la région par ailleurs, est située sur des terres agricoles très fertiles.

Les citoyens de la Ville de Saint-Pie profitent d’une gamme complète de commerces et services et les coûts des logements que ce soit pour les propriétaires ou les locataires sont ici assez raisonnables. On compte à Saint-Pie, plus de 30 entreprises industrielles et ce secteur continue son expansion.

La principale voie de communication est la route 235, qui relie la ville de Saint-Pie à Saint-Hyacinthe, ainsi que l’autoroute 20 qui mène vers l’autoroute 10, assurant le lien avec la région de Montréal et la région de l’Estrie.

Parmi les attraits de la ville de Saint Pie, citons les suivants :

  • L`Église Saint-Pie, érigée en 1854,
  • La ferme Jean Duchesne,
  • Le Sentier des couleurs, un symposium qui rassemble des dizaines d’artistes peintres,
  • Le Festival Western de Saint-Pie, etc.

De bons campings sont aménagés au village : Le Camping du Bon Foyer et le Camping des Glissades.

Au cimetière de Saint-Pie repose le Premier Ministre du Québec en 1966-1968, M. Daniel Johnson.

Adresse de Saint-Pie :

77, rue Saint-Pierre
Saint-Pie
J0H 1W0

Téléphone : 450 772 2488

Site internet de Saint-Pie : www.villest-pie.ca

Presbytère de Saint-Pie

Presbytère de Saint-Pie

Presbytère Saint-Pie. Photo : Auteur Diable2003, photo du domaine public

2 Comments

  1. arianne

    2010/10/14 at 9:01

    jaimerais savoir quelle est le « slogan »de st-pie?

  2. Michel Jacob

    2012/09/21 at 1:57

    Dimanche le 23 sept. je vais visiter une petite maison à Saint-Pie
    J’aimerais bien y vivre et y terminer mes jours, je ne suis pas
    un grand investisseur; je suis retraité, mais je vais encourager les commerçants du coin.
    Je suis catholique pratiquant, donc on me verra à l’Église
    Je suis Chevalier de Colomb et en règle
    Je donnerai du temps bénévolement à ceux qui en ont de besoin

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>