Villes et villages

Saint-Pacôme

Saint-Pacôme

Saint-Pacôme

La municipalité de Saint-Pacôme se déploie sur un territoire de près de 30 kilomètres carrés, dans la région administrative du Bas-Saint-Laurent. Elle fait partie de la municipalité régionale de comté de Kamouraska, sur les berges de la sinueuse rivière Ouelle. Plus de 1800 Pacômiennes et Pacômiens y résident.

Autrefois, la Seigneurie de la Bouteillerie de la Rivière-Ouelle fut constituée sur ce territoire. La colonisation commence vers les années 1780, quand des terrains des IIIe, IVe et Ve rangs sont concédés aux premiers colons.

L’économie de Saint-Pacôme était autrefois axée sur les secteurs agricoles et forestiers. Aujourd’hui, la principale source des revenus de la municipalité est liée à l’attrait exercé sur les visiteurs par le site magnifique de la localité, membre de l’Association des plus beaux villages du Québec.

Du haut du belvédère de la Croix (on dit également le belvédère l’Observatoire), on contemple un panorama unique dominé par la rivière Ouelle. En arrière-plan, on observe une tourbière, le Saint-Laurent et la région de Charlevoix.

Le village se distingue aussi par son patrimoine architecturale très riche, avec des styles variés et bien conservés.

Quant aux autres activités touristiques, on pratique à Saint-Pacôme le ski, le golf, la randonnée dans les arbres, ou encore la pêche aux saumons.

Remarquons que Saint-Pacôme est considérée comme la capitale du roman policier du Québec, en raison de la présence de la Société du roman policier qui décerne annuellement le Prix Saint-Pacôme. De plus, le Club de lecture de la bibliothèque municipale Mathilde-Massé de la municipalité de Saint-Pacôme décerne son «coup de cœur» à des auteurs de son choix.

André Gagnon, pianiste et compositeur québécois, auteur de l’opéra Nelligan et de quelques chansons populaires, dont Comme au premier jour, est natif de Saint-Pacôme.

Saint-Pacôme est aussi membre du Réseau québécois de Villes et Villages en santé.

Le village offre maintenant un circuit patrimonial avec des panneaux explicatifs (des brochures sont disponibles au bureau municipal ou au bureau d’information touristique).

En hiver, la Station Plein air est ouverte sur la Colline de la Côte-des-Chats de Saint-Pacôme. Il s’agit d’un centre de glisse avec remontée mécanique pour le ski, la planche et la glissade sur chambre à air. Le reste de l’année, on peut y pratiquer l’activité d’Arbre en arbre, un parcours dans les hauteurs qui permet de se déplacer de branche en branche.

On trouve à Saint-Pacôme plusieurs lieux d’hébergement et de restauration, tels que le restaurant-motel l’Escale, l’auberge Comme au premier Jour, le Gîte du veilleur, le Gîte La Villa des Rosiers, et bien d’autres.

Coordonnées de Saint-Pacôme :

C. P. 370
Saint-Pacôme
G0L 3X0

Téléphone : 418 852 2356

Site internet : www.st-pacome.ca

vue st pacome

Saint-Pacôme. Source de la photo : www.st-pacome

Voir aussi :

2 Comments

  1. Desjardins

    2012/09/26 at 10:49

    Je suis a la recherche du nom du pere de
    Honore lebel marie a emilia lapointe en 1899 a
    st-pacome

  2. Le Pacomien

    2013/01/26 at 8:44

    En réponse à  »Desjardins ». Vous trouverez ce mariage à St-André de Kamouraska et non
    pas à St-Pacôme. Les parents d’Honoré sont Jules Lebel et
    Léocadie Tardif.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>