Villes et villages

Saint-Modeste

Saint-Modeste

Saint-Modeste

Située dans la région administrative du Bas-Saint-Laurent (MRC de Rivière-du-Loup), la municipalité de Saint-Modeste s’étend sur un territoire d’environ 111 kilomètres carrés et compte plus de 1200 Modestoises et Modestois. Constituée le 1er juillet 1855, la municipalité doit son appellation à l’abbé Modeste Demers (1809-1871), le vicaire à Trois-Pistoles de 1836 à 1837. Plus tard, Monseigneur Demers deviendra premier évêque du diocèse de l’Île-de-Vancouver.

Avant l’arrivée de l’homme blanc, c’étaient bien sûr les Amérindiens qui occupaient ce territoire, alors que la présence de ces peuples remonte à plusieurs millénaires. La région de Saint-Modeste et de toute la région de Rivière-du-Loup était alors un lieu de passage entre la vallée du Saint-Laurent et les territoires connus aujourd’hui comme maritimes.

C’est par le fleuve Saint-Laurent que les premiers arrivants européens touchent le sol de la région. Il semblerait que ce sont les marins basques qui sont les premiers à s’y installer de façon saisonnière à l’embouchure du Saguenay, afin de pratiquer la pêche à la baleine et au loup-marin. Les Basques fréquentaient alors L’Isle-Verte et à Cacouna afin de faire du troc avec les Amérindiens.

Les premiers peuplements sédentaires sont fondés sous le régime français, mais le territoire de Saint-Modeste ne fait pas l’objet d’une vraie mise en valeur pendant avant le 19e siècle. Aucune exploitation commerciale des ressources n’y a lieu. Très peu de familles viennent s’y établir.

C’est dans les années 1830 que les premiers habitants de Saint-Modeste arrivent sur ce territoire, en provenance principalement des paroisses voisines de Cacouna et de Saint-Arsène. En 1845, 62 résidents du canton de Whitworth demandent à leur archevêque la construction d’une chapelle qui sera érigée en 1848. En 1856, à la demande des habitants, est créée la paroisse de Saint-Modeste à même le canton de Whitworth et par le détachement d’une partie de la paroisse de Saint-Arsène.

Le paysage de Saint-Modeste est caractérisé par la présence de forêt, de tourbières, de carrières et de sablières. L’agriculture occupe une place d’importance. Établie dans la décennie de 1960, par le ministère des Terres et Forêts du Québec, la pépinière de Saint-Modeste compte parmi les plus importantes de la province du Québec. On y pratique tant de la recherche que de la production. Cette grande pépinière gouvernementale emploie jusqu’à 400 travailleurs en saison. C’est grâce à cette pépinière que Saint-Modeste résiste mieux à la crise démographique que souffrent d’autres villages agricoles du Bas-Saint-Laurent. Malgré tout, la population décroît tout de même pour atteindre 581 habitants en 1971. La proximité relative de Rivière-du-Loup permet également à la population de Saint-Modeste d’avoir une population stable.

Des attraits patrimoniaux, signalons l’église de Saint-Modeste qui fut érigée en pierre de taille en 1868 selon les plans de l’architecte Charles Bernier. Le clocher de l’église est orienté vers l’ouest, positionnant ainsi le bâtiment dos au presbytère et parallèle à la rue Principale. Pour la toiture, c’est la tôle à la canadienne qui a été utilisée. On retrouve, à l’intérieur de l’église Saint-Modeste, un élégant décor voûté de plâtre.
Quant au presbytère de Saint-Modeste, de style néoclassique, le surhaussement du sous-sol est caractéristique de cette construction, ce qui permet à un comptoir d’économie sociale d’être logé à cet étage et d’avoir vitrine sur rue. Ce bâtiment a subi quelques transformations au cours des années, dont la disparition du majestueux balcon de bois en façade. Cet ancien a été remplacé par un balcon beaucoup plus petit en fer ouvragé.

Le cimetière paroissial est orné d’un magnifique calvaire, de pierres tombales de toutes les époques ainsi que de très vieilles croix en fonte de la fin du XIXe siècle.

Au total, on dénombre six chemins de croix sur le territoire de la municipalité de Saint-Modeste. D’ailleurs, on y compte deux statues de la Sainte-Vierge. La survie des croix de chemin. Il y a des projets de les intégrer un circuit touristique afin de les mettre en valeur et de les faire connaître au passant.

On dénombre un certain nombre de bâtiments anciens ayant conservé leurs caractéristiques anciennes.

Coordonnées de Saint-Modeste :

312, rue Principale
Saint-Modeste (Québec)
G0L 3W0

Téléphone : 418 867-2352

Site Web de Saint-Modeste : municipalite.saint-modeste.qc.ca

Saint-Modeste

Saint-Modeste

Vue aérienne de Saint-Modeste et environs. Source de l’image : Site Web de Saint-Modeste

À lire également :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>