Villes et villages

Saint-Léandre

Saint-Léandre

Saint-Léandre

Située entre Saint-Ulric et Sainte-Paule, dans la région administrative du Bas-Saint-Laurent, la paroisse de Saint-Léandre présente un territoire dont le paysage constitue un milieu en transition entre les terrasses agricoles du Saint-Laurent et les plateaux forestiers de l’arrière-pays. Il s’agit aussi d’un territoire où l’eau est très présente avec notamment les lacs Adèle, Ross, Creux, Alice et de la Roche.

Saint-Léandre occupe un territoire de 103 kilomètres carrés et abrite une population d’environ 400 Léandais et Léandaises. La municipalité fait partie de la MRC de Matane.

Relativement récente, la municipalité de Saint-Léandre fut constituée en 1912, douze années après l’érection de la paroisse du même nom. La dénomination municipale honore le souvenir du premier colon de l’endroit, Léandre Bernier. Depuis sa création, la municipalité de Saint-Léandre appuie son développement sur l’exploitation de la forêt et l’agriculture.

Le nom de la municipalité rappelle saint Léandre de Séville, envoyé en mission à Constantinople par le roi wisigoth Herménégilde. Il y rencontre le futur pape saint Grégoire le Grand. Devenu archevêque de Séville, Léandre uniformise la liturgie espagnole, jetant les fondements de ce qui deviendra la liturgie mozarabe.

C’est dans ce village que le peintre Claude Picher (1927-1998) a passé les vingt dernières années de sa vie et c’est dans son atelier de Saint-Léandre qu’il a peint ses fameuses toiles illustrant les splendeurs de la péninsule gaspésienne. Entre 1991 et 1995, l’artiste a fait don d’une importante collection, intitulée La Couleur de la Gaspésie et composée de cent toiles, à la Ville de Matane.

En 1998, Saint-Léandre faisait figure de pionnier en accueillant l’un des premiers grands parcs d’éoliennes au Québec. Aujourd’hui, plus d’une centaine d’éoliennes tournent sur les hauteurs de Saint-Léandre. Ces éoliennes de 120 mètres de hauteur, soit l’équivalent d’immeubles de 40 étages sont bien visibles et le ronronnement, le grondement et le bourdonnement des mastodontes fait partie du quotidien des parages.

Il n’est pas exagéré de dire que le village a servi de laboratoire des éoliennes au Québec, en particulier lors de l’implantation du premier parc éolien, à la fin des années 1990. Aujourd’hui, y a des gens exaspérés par les éoliennes, à Saint-Léandre qui sont d’avis que ces structures causent trop de problèmes aux résidents.

Saint-Léandre est située dans la région touristique de la Gaspésie à environ 630 kilomètres de Montréal et 400 kilomètres de Québec.

Coordonnées de Saint-Léandre :

2005, rue de l’Église
Saint-Léandre
G0J 2V0

Téléphone : 418 737-4973

Site Web de Saint-Léandre : st-leandre.ca

Saint-Léandre

Saint-Léandre

Saint-Léandre. Source de l’image : Site Web de Saint-Léandre

Pour compléter le lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>