Villes et villages

Saint-Joseph-de-Beauce

Saint-Joseph-de-Beauce

Saint-Joseph-de-Beauce

La ville de Saint-Joseph-de-Beauce est la plus ancienne municipalité de la région historique de la Beauce, en Chaudière-Appalaches. Cette ville, qui regroupe près de 4500 Joseloises et Joselois, recouvre une superficie de plus de 108 kilomètres carrés dans la municipalité régionale de comté Robert-Cliche, au cœur de la Vallée de la Chaudière.

C’est le 23 septembre 1736 que la seigneurie de Saint-Joseph fut concédée à François-Pierre Rigaud de Vaudreuil. Mais l’année suivante, son premier seigneur la cède à Joseph Fleury de la Gorgendière qui favorise la colonisation du territoire. En décembre 1737, il délimite son domaine seigneurial sur la rive ouest de la Chaudière, et en 1738, il fait construire un moulin à scie et à farine sur la rivière des Fermes (dont les vestiges sont encore visibles près des chutes du parc et dans le camping municipal de Saint-Joseph). Le manoir seigneurial et une chapelle se dressent au bord de la Chaudière (aujourd’hui, une croix lumineuse en indique l’emplacement au sud du pont de fer daté de 1908).

Au cours de l’automne 1775, les habitants de Saint-Joseph-de-Beauce aidèrent les Bostonnais de Benedict Arnold à traverser le territoire pour aller attaquer Québec. Une façon de se venger des Britanniques qui y avaient pillé des fermes lors de la guerre de Sept Ans.

En 1857, Saint-Joseph est désigné chef-lieu du district judiciaire beauceron, ce qui entraîne la construction, en 1859, d’un palais de justice-prison. Ce bâtiment existe toujours, et c’est en son honneur que la principale artère de la ville porte le nom d’avenue du Palais.

En outre, le statut de chef-lieu du district judiciaire apporte la prospérité économique au village. D’autres bâtiments institutionnels y voient le jour et ils constituent aujourd’hui un ensemble composé de cinq édifices remarquables.

saint-joseph de beauce

Saint-Joseph-de-Beauce. Tous droits réservés – copyright © Rosaire Lemay

Le 27 janvier 1999, la municipalité de la paroisse de Saint-Joseph est érigée en ville de Saint-Joseph-de-Beauce.

Pendant longtemps, l’agriculture et l’élevage formèrent la base de l’économie locale. De nos jours, on y trouve des entreprises de construction préfabriquée, de textile et de moulage du plastique. De plus, la ville de Saint-Joseph-de-Beauce est un haut lieu de culture et d’art: le musée Marius-Barbeau est situé dans le couvent. Plusieurs expositions d’artistes régionaux sont organisées sur le territoire de la commune.

Coordonnées de Saint-Joseph-de-Beauce :

843, avenue du Palais
Saint-Joseph-de-Beauce
G0S 2V0

Téléphone : 418 397 4358

Site internet de Saint-Joseph-de-Beauce : www.ville.saintjosephdebeauce.qc.ca

Voir aussi :

1 commentaire

  1. Auclair

    2010/10/12 at 5:49

    Pourquoi Sainte-Marie-de-Beauce ne figure pas dans votre répertoire des villes et villages?

    Merci de votre suivi.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>