Villes et villages

Saint-Eugène-de-Ladrière

Saint-Eugène-de-Ladrière

Saint-Eugène-de-Ladrière

Saint-Eugène-de-Ladrière est une municipalité de paroisse qui fait partie de la municipalité régionale de comté de Rimouski-Neigette, dans la région administrative du Bas-Saint-Laurent. La municipalité compte quelques 400 Eugénoises et Eugénois.

Localisée dans la partie nord-ouest de la MRC, Saint-Eugène -de -Ladrière occupe une superficie de plus de 335 kilomètres carrés. Les territoires limitrophes sont la municipalité de Saint-Fabien au nord, la municipalité de Saint-Valérien au nord-est et la municipalité de Saint-Mathieu à l’ouest.

Saint-Eugène se caractérise par son paysage agricole et forestier. En effet, le territoire actuel de la municipalité offre un paysage particulier représenté par un habitat enclavé dans un espace forestier ondulé par des collines appalachiennes. Une simple balade vous ouvrira une porte sur une nature riche de beautés avec ses lacs et aires de chasse.

Le peuplement de cette région se fait d’abord sous le système des seigneuries et c’est la seigneurie Nicolas-Rioux qui fut la dernière seigneurie concédée au Bas-Saint-Laurent qui est à l’origine de Saint-Eugène-de-Ladrière. On connaît aussi la seigneurie Nicolas-Rioux sous le nom de seigneurie de la baie du Ha! Ha!, baie qui constitue la limite est de cette seigneurie.

Historiquement, Saint-Eugène-de-Ladrière s’est développée en continuité avec la paroisse de Saint-Fabien. Lorsque les terres arables de Saint-Fabien furent occupées, l’occupation du territoire s’est poursuivie à l’intérieur des terres, et les premiers colons de Saint-Eugène sont donc venus s’installer au rang 5 de Saint-Fabien, vers 1870.

Au tournant du XXe siècle, Saint-Eugène, toujours rattaché à Saint-Fabien, compte quelques moulins à scie et une fromagerie.

En 1910, une première école y est construite, surnommée l’école Rouge. Jusqu’à 1960, une dizaine d’écoles de rang y voient le jour, mais dans les années 1960, ces écoles ferment et la commission scolaire La Neigette est formée.

En 1930, Saint-Eugène est organisé en mission, puis érigée en desserte, en 1942.

Aujourd’hui, les principales sources d’emploi à Saint-Eugène sont l’agriculture et l’exploitation forestière. D’autres emplois proviennent des services et institutions localisés au village, de quelques commerces et entreprises.

D’ailleurs, la forêt recouvre plus de 90% du territoire de la municipalité. D’importants chantiers de coupe commerciale sont actuellement exploités par une compagnie de gestion forestière. Ce territoire possède un potentiel faunique et récréatif. De nombreux lacs favorisent la venue de visiteurs pour la pêche et des forfaits de chasse sont offerts par les gestionnaires de la Pourvoirie Nicolas Rioux.

Sur le territoire, se retrouve un bon volume d’érablières familiales et quelques producteurs acéricoles développent un marché pour faire connaître leurs produits et offrent un service de restauration dans leur cabane à sucre.

Un réseau de sentiers de motoneiges traverse ce territoire.

Coordonnées de Saint-Eugène-de-Ladrière :

155, rue Principale
Saint-Eugène-de-Ladrière
G0L 1P0
Téléphone : 418 869-2582

Site Web Sitede Saint-Eugène-de-Ladrière : municipalite.saint-eugene-de-ladriere.qc.ca

st-eugene_ladriere

Église de Saint-Eugène-de-Ladrière. Crédit photo : Ginochen

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>