Villes et villages

Saint-Camille

Saint-Camille

Saint-Camille

Saint-Camille est un canton, situé au nord-est de Sherbrooke dans la municipalité régionale de comté des Sources (région administrative de l’Estrie). Saint-Camille est un village de moins de 480 Camilloises et Camillois. La localité recouvre un territoire de plus de 81 kilomètres carrés.

Saint-Camille, fondé en 1848 par des colons venus d’autres régions du Québec,  se trouvait parmi les premiers villages francophones des Cantons de l’Est, fondés et peuplés majoritairement par des gens d’expression anglaise. Le canton fut constitué civilement le 4 mai 1859. Son nom rend hommage Camille de Lellis (1550-1614), fondateur de l’ordre des Camiliens, protecteur des infirmiers et infirmières.

Le canton de Saint-Camille est un excellent exemple d’édifices patrimoniaux. On y trouve un bureau de poste, un dépanneur à loggia, une église, un presbytère et la chapelle Saint-Antoine, érigés au XIXe siècle. Le bureau de poste, par exemple, date de 1864 et le dépanneur fut construit en 1875.

Les amateurs de nature peuvent admirer la faune et la flore du lac Watopéka dont les rives sont plutôt herbeuses et abritent plusieurs espèces de canards en période de nidification. La sarcelle d’hiver et la sarcelle à ailes bleues y sont souvent observées, ainsi que le petit blongios.

Dès sa fondation et jusqu’au débuts du XXe siècle, Saint-Camille connaît une croissance démographique importante. En effet, sa population atteint plus de mille habitants. Toutefois, le nombre de résidents décroît au fil des ans pour se stabiliser dans les années 1990.

Face à cette situation, la municipalité de Saint-Camille lança, en 2001, un plan d’action de sauvegarde. Ainsi, la municipalité a développé deux projets domiciliaires et des projets communautaire qui ont même trouvé un écho dans la presse internationale : le journal Le Monde diplomatique, en 2006, a loué les efforts des habitants du village pour réduire le déclin démographique.

Aujourd’hui, au Québec, Saint-Camille se démarque par deux projets communautaires rassembleurs, soit Le P’tit Bonheur et La Corvée. Le P’tit Bonheur de Saint-Camille a été aménagé dans l’ancien magasin général du village. Aujourd’hui, plusieurs artistes et groupes viennent se produire sur sa scène. De plus, Le P’tit Bonheur possède une galerie d’art, l’Espace Hortense, où les expositions d’arts visuels se succèdent. Le P’tit Bonheur a créé aussi le Centre d’interprétation du milieu rural  – CIMR qui offre des activités de formation, dont certaines en collaboration avec l’Université de Sherbrooke et la Corporation de développement socio-économique de Saint-Camille.

Une autre belle réussite pour le village de Saint-Camille est La Corvée, Coopérative de Solidarité en Soins et Services de Saint-Camille. Cet organisme sans but lucratif offre une multitude de services, en plus d’avoir créé une coopérative d’habitation. La Coopérative de Solidarité en Soins et Services de Saint-Camille est située au rez-de-chaussée de l’ancien presbytère. Sa clinique santé offre les services de professionnels de la santé, notamment ceux d’une infirmière en soins des pieds, d’une ostéopathe, d’une massothérapeute, d’une thérapeute et d’une acupunctrice.

En outre, La Corvée propose des séances d’activité physique et de relaxation pour les retraités. Elle participe également à la rédaction du journal communautaire de Saint-Camille, produit par la Maison des jeunes, et publie la Chronique des aînés et des rubriques pour promouvoir un vieillissement en santé. La Corvée offre aux villageois de Saint-Camille un jardin communautaire et une cuisine collective, en collaboration avec Cuisine Amitié d’Asbestos.

En 2002, La Corvée a reçu le Prix Ruralité 2002, décerné par Agriculture et Agroalimentaire Canada. Ce prix, offert en collaboration avec Solidarité rurale du Québec, est remis à des initiatives de mise en valeur des ressources rurales au profit des collectivités locales et régionales.

Des événements culturels, la fête Féerie des fleurs de Saint-Camille – une belle exposition de fleurs, se tient en juillet de chaque année. Le mois de la photographie est organisé en septembre, le Salon artistique de la création en décembre et le Carnaval de Saint-Camille a lieu en février.

Notons finalement que le canton abrite le Musée de la Souvenance, petit musée d’antiquités.

Coordonnées de Saint-Camille :

87, rue Desrivières
Saint-Camille
J0A 1G0

Téléphone : 819 828 3222

Adresse Internet de Saint-Camille : saint-camille.ca

St-Camille

St-Camille

Ancienne église de Saint-Camille, centre multifonctionnel. Photo: Site Web de la municipalité

Pour en apprendre plus :

1 commentaire

  1. kargougou abdoul kadre

    2011/03/08 at 2:28

    je suis content de l’expérience que vous venez de faire afin que votre commun se developpe et crée des emplois.

    je suis en afrique, au burkina faso et resortissant d’un village à 150 km de ouaga en passant par kaya.

    est ce possible que mon village et le votre soit en jumellage afin que nous profitons de votre expérience pour mieux faire connaître notre petit village car nous avons assez d’espaces à proposer.

    merci

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>